Même si la belle maison coloniale de la fin du XIXe siècle, achetée par l’écrivain américain, ne se visite pas, on peut contempler, depuis les fenêtres ouvertes, tout l’univers de l’homme de lettres passionné par la chasse, parfaitement conservé malgré les années : machine à écrire, radio, bibliothèque très fournie, photos de ses amies stars de cinéma venues lui rendre visite et, bien sûr, trophées d’animaux. Fanatique de pêche sportive, Hemingway possédait un élégant bateau en bois toujours abrité dans le superbe jardin entourant la demeure, où il vécut de 1939 à 1960, se donnant la mort un an plus tard aux Etats-Unis. Il écrivit ici de nombreux livres dont les inoubliables « Le vieil homme et la mer » ou encore « Paris est une fête ».