Back to top

Du Château Saint-Georges au jardin de la Basilique d’Estrela, à travers les quartiers de l’Alfama ou du Chiado, vivez des instants d’exception en découvrant Lisbonne au rythme de ses tramways…

« La ville s’élève comme une vision de rêve, se découpant nettement contre un ciel bleu vif que le soleil réchauffe de ses ors. Et les dômes, les monuments, les vieux châteaux surplombent la masse des maisons tels les lointains hérauts de ce délicieux séjour ». Si Lisbonne, muse de Fernando Pessoa, se visite sur les pas de l’écrivain, la cité lusitanienne se découvre également sur les rails de ses tramways ! La capitale portugaise est quadrillée d’est en ouest de tracés se fondant agréablement au cœur de ruelles de charme parfois sinueuses, de venelles aux montées tortueuses débouchant sur des jardins luxuriants. Ocre, jaune, blanc, azur… Tout au long du parcours, des palettes de couleurs jaillissent devant les yeux des voyageurs tel un tableau de maitre d’exception à admirer sans modération. 

Le tram 28, symbole de Lisbonne

le-tram%C2%A028-symbole-de-lisbonne

Des cinq lignes de tramway parcourant les quartiers de Lisbonne, la ligne E28 est celle qui emporte le cœur des voyageurs. Conçu dans les années 1930, le wagon jaune et blanc dévale les rues pentues, traversant les principaux quartiers, en faisant un guide touristique incontournable lors d’une escapade dans la capitale portugaise. 

Durant les 35 arrêts marqués par le tram 28, les paysages pigmentés de Lisbonne se déroulent devant les yeux et de nombreuses escales méritent une attention particulière. Alors, pour optimiser le trajet, mieux vaut-il opter pour le pass Viva Viagem du réseau Carris au tarif journalier de 6 euros pour un accès illimité durant 24 heures au bus, métro et tramway. 

tram-lisbonne

Au départ de la place Martim Moniz, le tramway 28 remonte l’avenue Almirante Reis sur un kilomètre avant de bifurquer vers Graça où le septième arrêt donne accès à l’un des plus beaux belvédères de la ville, le Miradouro Nossa Senhora do Monte, d’où embrasser du regard un panorama qui s’étend du château Saint Georges au pont du 25 avril. Plus loin, l’arrêt Sao Vicente permet de découvrir le monastère de Sao Vicente de Fora et le dôme immaculé du panthéon national. Quelques stations plus loin, le panorama de Portas de Sol ravit les amateurs de belles photos tandis que le jardin Julio de Castilho appelle à une pause méritée dans un océan de verdure avant une immersion dans le quartier de l’Alfama. Le belvédère de Senhora do Monte, le plus haut de la ville, et le château Saint Georges attendent les voyageurs aux arrêts suivants. 

Plus loin, le quartier de la Baixa et sa place du commerce appellent à une immersion au cœur de la culture portugaise, bercée par les flots du Tage, avant de prendre de la hauteur à l’Elevador Santa Justa, légèrement éloigné du tramway 28. Dans le quartier du Bairro Alto, l’acensor da Bica, l’un des trois funiculaires historiques de la ville, invite à une visite pittoresque avant une dernière halte au jardin de la basilique d’Estrela, l’un des plus romantiques de Lisbonne…

La ligne 15 aux arrêts touristiques

Mais le tram à Lisbonne ne se résume pas à la ligne 28 ! En effet, de Praça da Figueira à Alges, le tramway E15 relie en quelques minutes le quartier de Baixa et celui de Belém. Le long de l’estuaire du Tage, appréciez les escales de cette ligne prisée des voyageurs pour les lieux conviviaux et la vie nocturne. 

Ainsi, pour une immersion unique au cœur de la culture portugaise, faites une halte en fin de soirée dans le quartier Cais do Sobre pour savourer des spécialités chaleureuses à la Casa de Pasto ou au Pap’Acorda. 

À l’arrêt Calvario, descendez du tramway pour explorer LX Factory, une usine désaffectée reconvertie en centre contemporain par les artistes, peintres, musiciens, stylistes et sculpteurs. 

En effet, loin de ses monuments historiques symboliques, Lisbonne dévoile aussi un art de vivre à découvrir au fil des arrêts de ses tramways…