Back to top

Haute en couleur et en épices, la cuisine indienne regorge d’ingrédients et de recettes qui ravissent chaque jour des milliers de gastronomes. Notre dernière trouvaille ? La feuille de curry. Gourmande et aromatique, elle parfume d’innombrables plats en Asie du Sud mais également à la Réunion et sur l’île Maurice. Préparez-vous pour une escapade gastronomique authentique et partez à la découverte de la feuille de curry d’un bout à l’autre de l’océan Indien.

Tout savoir sur la feuille de curry

Également appelée kaloupilé, karouvaipilai ou encore caripoulé, la feuille de curry est en fait un arbuste originaire d’Asie tropicale, et plus précisément d’Inde. Son nom désigne à la fois l’arbre en lui-même et les feuilles qui l’habillent. Haut de 5 à 7 mètres en moyenne, il produit aussi des fleurs blanches et des fruits, dont la pulpe est comestible (mais pas les graines). Découverte par le botaniste allemand Johann König, elle fut importée à la Réunion par des engagés indiens après l’abolition de l’esclavage sur l’île. Cultivé dans certaines régions du sud de l’Inde et en Malaisie, le kaloupilé pousse aussi à l’état sauvage en Thaïlande et aux Mascareignes, et peut vite devenir envahissant. En effet, l’arbuste se reproduit par rejet et on le trouve désormais dans de nombreux jardins réunionnais et mauriciens. Très facile à cultiver, la feuille de curry ne s’adapte néanmoins pas à tous les climats et ne peut pousser correctement qu’avec des conditions tropicales.

Si vous êtes amateur de cuisine, alors vous savez déjà qu’elle ne doit pas être confondue avec le curry. Ce dernier désigne uniquement un mélange d’épices, dont la composition peut varier d’un pays à l’autre. Le karouvaipilai est très souvent préféré à d’autres plantes aromatiques pour son parfum intense et légèrement anisé ainsi que pour ses bienfaits sur la santé.

Des huiles essentielles au garam masala : découvrez les multiples utilisations de la feuille de curry

des-huiles-essentielles-au-garam-masala decouvrez-les-multiples-utilisations-de-la-feuille-de-curry

Cultivée en abondance, la feuille de curry est l’une des plantes les plus communes et les plus répandues. Bon marché, elle est donc fréquemment utilisée en cuisine et en médecine. Vous pouvez la trouver sous différentes formes — fraîche, séchée, en poudre, en huile — dans des épiceries indiennes ou asiatiques ainsi que dans des boutiques spécialisées dans le bien-être. En Asie du Sud, à la Réunion et sur l’île Maurice, elle est aussi présente sur les étals des marchés locaux. Son parfum un peu piquant et sa légère odeur de mandarine en font un ingrédient de choix pour les chefs et les passionnés de gastronomie. La feuille de curry peut être séchée puis broyée et mélangée à d’autres épices ; elle peut aussi être infusée dans une sauce ou une soupe pour lui donner une saveur particulière ou en rehausser le goût. Grillé ou cuit, le kaloupilé peut accompagner des salades et des poêlées de légumes. Vous pouvez aussi le faire frire légèrement et le mélanger avec des oignons puis l’incorporer à de nombreux plats à base de viande ou de poisson.

On attribue plusieurs bienfaits sur la santé aux racines et aux écorces du kaloupilé, notamment des effets antioxydants et antidouleurs. Vous pouvez aussi en faire infuser les feuilles dans de l’eau chaude, comme une tisane, pour faire baisser la tension ou améliorer la digestion. Préparée en jus, la pulpe des fruits de la feuille de curry serait bénéfique pour les yeux, en particulier pour la vision nocturne. Dans tous les cas, une chose est sûre : populaire et savoureuse, la feuille de curry n’a pas fini de faire parler d’elle !