Tolstoï, Tchékhov, Gogol, Gorki, Pouchkine… Ces noms ont forgé la culture russe au fil des siècles, permettant son rayonnement à travers le monde.

Si elle apparait au cours du XVIIe siècle à travers des pièces de théâtre et la poésie, la littérature russe connaît son apogée au XIXe siècle avec le Romantisme, baptisé « le siècle d’or de la littérature russe ». En exil pour ses poèmes jugés provocants, Alexandre Pouchkine demeure un précurseur avec ses œuvres Eugène Onéguine ou sa tragédie Boris Godounov. L’âge d’or voit l’émergence de nombreux auteurs russes talentueux tels Nicolas Gogol et sa pièce de théâtre Le Revizor, Fiodor Dostoïevski admiré pour son œuvre Crime et Châtiment ou Leon Tolstoï qui mettra dix ans à écrire son chef-d’œuvre Guerre et Paix.

De Moscou à Saint-Pétersbourg… sur les pas des prestigieux écrivains russes

De-Moscou-à-Saint-Pétersbourg-sur-les-pas-des-prestigieux-écrivains-russes

Un voyage en Russie permet de partir en quête des légendes de ces auteurs dont les romans et personnages ont marqué la culture russe. De Saint-Pétersbourg à Moscou, visitez les lieux où ils ont vécu ou qui ont inspiré les synopsis de leurs chefs d’œuvres.

Saviez-vous que Tolstoï demeure la personnalité russe la plus célèbre après l’empereur Nicolas II ? Le romancier vécut la majorité de sa vie à Moscou et la visite de propriété à Khamovniki permet de découvrir son bureau, les bottes qu’il fabriquait et sa bibliothèque.

Partez également en quête des richesses de Moscou en effectuant un pèlerinage sur les traces des héros de Maître et Marguerite de Mikhaïl Boulgakov : la promenade le long de l’étang du Patriarche est devenue un incontournable des guides touristiques, le 10 de la rue Bolshaïa Sadovaïa ou le 50, où vécut l’auteur de 1921 à 1924.

À Saint-Pétersbourg, le musée-appartement de Pouchkine vous entraîne dans un voyage dans le temps, en 1836, là où l’écrivain russe vécut avant son duel mortel contre l’officier français Georges d’Anthès qu’il accusait de courtiser sa femme. Les lieux ont gardé leur authenticité avec des effets personnels tels des gravures ou manuscrits, un salon en acajou ou une bibliothèque aux 4000 livres, un gant et le gilet porté le jour du duel…

Ils ont marqué la culture de leur pays si bien qu’il est aujourd’hui difficile de poser un pas en Russie sans marcher sur les traces de ces auteurs renommés.