Back to top

La Thaïlande possède une gastronomie à la fois pimentée et savoureuse aux influences indienne, birmane et chinoise. Si les restaurants traditionnels et réputés ne manquent pas à Bangkok, tous les amoureux de la cuisine savent que les vraies folies gourmandes se trouvent chez les marchands de street food. De Khao San Road à Chinatown en passant par le marché de Ratchawat, faites le tour des petites échoppes et autres chariots ambulants : vous goûterez alors à une cuisine de rue aux saveurs aussi éclectiques que délicieuses. Transformez votre visite dans la capitale thaïlandaise en véritable escapade culinaire grâce à ces 7 plats incontournables de la street food de Bangkok.

Le phat thai : le mets le plus réputé de la street food thaïe

phat-thai-le-mets-le-plus-repute-de-la-street-food-thaie

Voyager au « pays du sourire » sans goûter au phat thai, c’est un peu comme aller à Paris sans passer par la tour Eiffel, ou parcourir l’Inde sans se rendre au Taj Mahal. Ce plat traditionnel à base de nouilles de riz, d’œufs, de tofu, d’oignons et de pousses de soja se déguste n’importe où, n’importe quand ; il est généralement proposé au poulet, au bœuf ou aux crevettes.

Le mango sticky rice : quand la street food rencontre le sucré-salé

 

Dessert à la fois original et traditionnel, le mango sticky rice se compose de riz gluant arrosé de lait de coco et accompagné de mangue fraîche. Vous pourrez toujours en manger dans un restaurant à Bangkok mais il n’aura pas le même goût ni la même authenticité que celui des marchands de street food.

Le curry massaman : aussi bon dans la rue que dans les restaurants de Bangkok

La cuisine thaïlandaise est réputée pour son utilisation d’ingrédients originaux, notamment la pâte de curry. De tradition musulmane, le curry dit massaman est un plat en sauce plutôt doux, généralement servi avec du riz. Incontournable des stands de street food, il peut être plus ou moins épicé en fonction des éléments qui l’agrémentent : piments, lait de coco, pâte de crevettes, curcuma…

Le tom yam : la soupe revue et corrigée par les cuisiniers thaïs

Le tom yam : la soupe revue et corrigée par les cuisiniers thaïs

Cuisiné dans de grandes marmites et servi à la louche sur les stands de street food de Bangkok, le tom yam est une soupe chaude aux saveurs aigres et relevées. Ce bouillon, préparé avec de la citronnelle, des agrumes, des piments et de la sauce de poisson, peut s’accompagner de nouilles, de viande ou de fruits de mer.

Le roti : la crème de la crêpe thaïe à Bangkok

Le roti : la crème de la crêpe thaïe à Bangkok

Le roti est une sorte de crêpe à la pâte légèrement salée, cuite puis repliée sur une garniture. La recette de base veut que le roti soit arrosé de lait concentré sucré, mais vous pourrez choisir parmi de nombreuses options, sucrées comme salées : banane, thon, chocolat, mangue, fromage, raisin ou encore jambon.

Les brochettes : le meilleur de la street food tient sur une pique

Les brochettes : le meilleur de la street food tient sur une pique

Variées et savoureuses, les brochettes sont également très pratiques à déguster lorsque vous arpentez les ruelles de la vieille ville. Viande, poisson, fruits, légumes : il y en a pour tous les goûts ! Si vous vous sentez l’âme d’un aventurier gastronomique, essayez les brochettes de scorpion, d’araignée et autres insectes proposées sur la très populaire Khao San Road.

Le som tam : quand les crudités s’invitent sur les étals de street food

Le som tam : quand les crudités s’invitent sur les étals de street food

Fraîche et légère, cette salade sucrée-salée fera le bonheur des végétariens… et des autres ! Composée de papaye verte, de cacahuètes, de haricots et de pousses de soja, elle est assaisonnée d’une sauce au citron vert et au nuoc-mâm. Vous pourrez la savourer soit en plat principal, soit en accompagnement.