Back to top

Il existe des paysages singuliers qui possèdent comme un soupçon de magie. Le salar d’Uyuni en fait partie. Cet immense désert de sel se trouve dans le sud-ouest de la Bolivie. C’est le terrain de jeux de voyageurs venus du monde entier pour admirer cette splendide création de la nature. Voici 10 informations à connaître sur le mythique salar d’Uyuni.

1 - Une attraction incontournable en Bolivie

El salar de Uyuni - de son nom espagnol - occupe 12 500 km2 dans l’Altiplano bolivien, au cœur de la cordillère des Andes. Cette étendue immaculée détient le titre de plus vaste désert de sel du monde. C’est une véritable curiosité et un site touristique majeur dans ce pays d’Amérique du Sud. 

2 - La formation du salar d’Uyuni

Il y a quelques dizaines de milliers d’années, le désert d’Uyuni constituait le fond d’un grand lac salin préhistorique. Sa surface aurait été deux fois supérieure à celle du lac Titicaca. Suite à un changement climatique, le niveau de l’eau a baissé jusqu’à s’assécher intégralement. L’unique vestige est cette croûte de sel géante.

3 - Le sel d’Uyuni

le-sel-d-uyuni

Le sel d’Uyuni est estimé à plusieurs millions, voire milliards, de tonnes. En plus du sodium, potassium, magnésium et bore, il abriterait plus d’un tiers des réserves de lithium exploitables sur Terre. De quoi soutenir le rythme de sa production annuelle de 25 000 tonnes !

4 - Le tour du salar de Uyuni

le-tour-du-salar-de-uyuni

Plusieurs agences proposent des excursions à travers le salar depuis la ville d’Uyuni ou le village de Tupiza. Pendant une, deux ou plusieurs journées, vous parcourez le désert de sel à bord d’un véhicule tout-terrain avec un guide. Plusieurs étapes ponctuent le tour du salar d’Uyuni. 

5 - Le cimetière de train d’Uyuni

le-cimetiere-de-train-d-uyuni

À l’orée du salar se trouve un lieu étonnant qui réunit des locomotives à vapeur abandonnées en plein air. Elles témoignent de l’âge d’or de ces vieilles machines qui transportaient le minerai d’argent extrait dans la région au début du XXe siècle. Vous pourrez explorer gratuitement ces wagons fantômes. 

6 - L’île aux cactus géants

ile-aux-cactus-geants

3 658 mètres, c’est l’altitude du salar de Uyuni qui est perché sur les hauts plateaux de Bolivie. Dans ces conditions, la végétation est quasi inexistante. L’une des seules exceptions est l’île de corail d’Incahuasi, isolée au centre du désert de sel. Elle est recouverte de centaines de cactus qui atteignent les 12 mètres. Certains sont âgés de 1 200 ans. L’entrée est payante.

7 - Dormir dans le désert de sel

dormir-dans-le-desert-de-sel

Si votre excursion guidée dure plus d’une journée, vous passerez certainement la nuit dans l’un des hôtels du salar. Ils sont entièrement construits en sel, des murs aux meubles. Le confort est rustique, mais l’expérience restera à jamais gravée dans votre mémoire.

8 - D’autres sites à voir dans le salar de Uyuni

Le salar compte également une sculpture en sel érigée après le passage du Paris-Dakar en Bolivie. Elle se dresse près d’une forêt de drapeaux plantés par les voyageurs. La plupart des tours prolongent leur itinéraire à travers la magnifique contrée du Sud Lípez. Le désert de sel cède la place aux volcans, aux lagunes et aux geysers.

9 - La meilleure période pour le salar de Uyuni

La saison des pluies s’étend de janvier à mars. La surface presque absolument plate du salar est couverte d’eau, créant un fascinant miroir qui reflète le ciel. En revanche, si les précipitations sont trop fortes, l’accès au site est interdit. Si vous souhaitez admirer le sol blanc craquelé du salar de Uyuni, la meilleure période s’étend d’avril à décembre.

10 - Les déserts de sel d’Amérique du Sud

D’autres étendues blanches parsèment le continent, comme le salar d’Atacama au nord du Chili et le salar del Hombre Muerto en Argentine. Cependant, le salar de Uyuni en Bolivie représente le plus vaste et le plus haut désert de sel au monde.