Back to top

Capitale de la Slovénie, Ljubljana reste à l’écart des circuits touristiques classiques. Avec ses petites rues, ses cafés, ses marchés, son mélange d’architectures, de cultures et son atmosphère décontractée, elle ne demande pourtant qu’à être découverte. Nous avons eu le coup de cœur pour cette ville traversée par la rivière Ljubljanica. Voici pourquoi.

Le château de Ljubljana, étape incontournable

chateau-de-ljubljana-etape-incontournable

Depuis plus de 900 ans, il domine la ville de sa haute stature. Le château de Ljubljana dévoile une magnifique vue sur la cité à contempler tout en déambulant sur son mur d’enceinte ou du haut de sa tour d’observation. À l’intérieur, une salle d’exposition retrace l’histoire de la Slovénie et un musée de la Marionnette éclaire sur l’un des arts les plus emblématiques du pays. 

Le dragon de Ljubljana, un symbole omniprésent 

dragon-de-ljubljana-un-symbole-omnipresent

Quels sont les points communs entre Saint-Georges et Jason (et les Argonautes) ? Tous deux ont tué une bête terrifiante prenant souvent l’apparence d’un dragon. Tous deux sont également liés à Ljubljana. La chapelle du château est consacrée au premier et le second aurait fondé la ville. Le dragon est devenu un emblème de la capitale slovène, présent sur son blason comme sur les plaques d’immatriculation des voitures. Le pont des Dragons au-dessus de la rivière Ljubljanica révèle quatre statues de cuivre célébrant cette créature fantastique.

Se perdre dans le parc Tivoli de Ljubljana

se-perdre-dans-le-parc-tivoli-de-ljubljana

Dans le centre-ville, avec ses cinq kilomètres carrés, l’immense parc Tivoli constitue l’espace vert le plus grand de la capitale. Jardin botanique, parterres de pelouse et de fleurs manucurés, bassins, fontaines, terrains de sport et forêts occupent ce territoire. Lorsqu’on se demande que faire à Ljubljana et qu’on recherche une activité originale, le parc et son tremplin de saut à ski utilisable toute l’année peuvent incarner la réponse adéquate.

Proche du centre de Ljubljana, Krakovo, un quartier champêtre

Une dizaine de minutes à pied et un bon kilomètre séparent le centre de Ljubljana et le quartier de Krakovo, considéré comme le plus ancien de la ville. Il offre aux regards un paysage composé de végétation et de petites maisons traditionnelles. Une escale dépaysante au cours d’un voyage qui ne l’est pas moins.

Une visite de Ljubljana et de ses environs

visite-de-ljubljana-et-de-ses-environs

La région entourant la ville possède quelques joyaux simples à découvrir au départ de la cité. Le trajet entre Ljubljana et Bled, par exemple, est de seulement 40 minutes en voiture. Là, dans une ambiance paisible : le lac de Bled, sa fameuse île où se niche une église et les Alpes Juliennes en arrière-plan qui forment un panorama époustouflant. De même, Ljubljana et Zagreb ne sont distantes que de 140 kilomètres. Pourquoi ne pas visiter la capitale de la Slovénie et celle de la Croatie au cours d’un même voyage ?

Une ville magique en hiver

capitale-magique-en-hiver

La température de Ljubljana plus chaude en été rend agréable une visite à cette période. Elle invite à prendre son temps à la terrasse d’un café tout en regardant couler la Ljubljanica, à traverser le Triple Pont, à flâner sur la place Prešeren et dans le Marché Principal, héritage de l’époque médiévale, et à admirer les façades baroques. Mais la météo à Ljubljana se montre aussi capricieuse en été et des averses s’abattent régulièrement. En hiver, en revanche, malgré le thermomètre bas, les pluies se raréfient. La capitale se pare d’un manteau blanc qui lui donne un aspect magique et les restaurants servent une cuisine savoureuse adaptée au climat.

Une destination pas si lointaine

Pour faire du tourisme à Ljubljana, le voyage s’avère plutôt court : un peu plus d’une heure en avion au départ de Paris. La capitale slovène est plus proche de la France que Vienne !