Influencée par l’Inde, la Birmanie et la Chine, la cuisine thaïlandaise figure parmi les plus savoureuses du globe, alliant gourmandise, raffinement et évasion des papilles. Lumière sur les 10 plats thaï à découvrir sans modération. 

Le Pad Thaï, classé parmi les plats les plus populaires

Depuis de nombreuses années, la cuisine thaïlandaise traditionnelle figure dans le top 10 des meilleures gastronomies du monde. Parmi ses plats, le Pad Thaï, servi dans les restaurants et food trucks du monde entier. Le plat a même fait son entrée dans le dictionnaire en 2016 ! Signifiant littéralement « friture thaïlandaise », cette spécialité culinaire cuite au wok est composée de pâtes de riz, agrémentées d’échalotes, d’œufs cuits en omelette, de sucre, de pousses de soja et de ciboulette hachée. 

Le curry vert, une spécialité épicée

le-curry-vert-une-specialite-epicee

Autre spécialité culinaire thaïlandaise : le curry vert, alliant avec raffinement piquant et fraicheur. Cuisiné avec des piments verts, de la citronnelle, de la coriandre et adouci avec du lait de coco, le curry vert vient rehausser légumes grillés ou volailles. 

Le Curry Massaman, une saveur orientale dans la cuisine thaï

le-curry-massaman-une-saveur-orientale-dans-la-cuisine-thai

En Thaïlande, le curry est une véritable institution ! Composé d’un mélange d’épices qui varie en fonction des régions, le curry vient sublimer riz, viandes ou poissons. Le curry Massaman est né d’un onctueux mariage entre influences musulmanes et traditions thaïlandaises. La première recette de poulet au curry massaman daterait de 1889. À la cardamome, au clou de girofle et à la cannelle importés en Thaïlande au XVIIe siècle ont été ajoutés gingembre, coriandre, piment rouge, galanga et lait de coco. 

Des assiettes colorées avec le Panang Curry

Le Panang curry, se distinguant par son assaisonnement relevé, entre piment rouge séché, citronnelle, galanga, cumin et échalote. Il s’accompagne régulièrement de riz… sauf pour les amateurs de sensations fortes ! 

Les soupes typiques en Thaïlande

les-soupes-typiques-en-thailande

Parmi les symboles de la cuisine thaï, les soupes demeurent en haut du classement, considérées comme le plat national de la Thaïlande. Trois recettes traditionnelles nous font voyager vers l'ancien royaume de Siam comme le Tom Ka Gai, savoureux mélange de lait de coco, citronnelle, piment thaï, galanga, citron vert et poulet. 

Passion soupe : le Tom Yam Kai

La soupe Tom Yam Kai, mariant piment, crevettes, galanga et citronnelle, peut être servie en tant que plat principal si elle est accompagnée de vermicelles. 

Icône populaire : le Tom Kam Yung

Enfin, le Tom Yam Kung, soupe la plus populaire à base de crevettes et de sauce aigre-douce, propose différentes épices et textures, créant une explosion de saveur sur le palais.

Les salades, incontournables de la cuisine thaïlandaise

les-salades-incontournables-de-la-cuisine-thailandaise

Autre recette incontournable de la cuisine traditionnelle thaïlandaise : la salade. La salade thaï au poulet, la Laab kaï, demeure la plus convoitée par les palais occidentaux. Véritable concentré d’épices et de saveurs asiatiques, ce plat originaire du nord de la Thaïlande allie la fraicheur de la salade, la citronnelle, la menthe et le concombre à la douceur du sucre de canne et de la coriandre. Gingembre, poudre de piment et purée de galanga viennent rehausser ce plat croquant et savoureux. 

Le bœuf, monstre sacré des spécialités culinaires thaïlandaises

Sauté, mariné, grillé, cuit au wok… En Thaïlande, le bœuf sauté au basilic thaï titille les papilles des gourmets en quête d’évasion. Dans un wok dansent échalotes, ail, piment, concentré de tomate, feuilles de basilic et fines lamelles de bœuf, venant habiller un riz blanc cuit à point. 

Le Khao Nao Mamuang, dessert typique de Thaïlande

le-khao-nao-mamuang-dessert-typique-de-thailande

Finissez ce voyage culinaire en Thaïlande sur une note sucrée avec le Khao Nao Mamuang, un dessert à base de riz gluant, de mangue et de lait de coco très populaire. Comparable au riz au lait occidental, cette douceur est incontournable dans le pays. Selon les régions, ce dessert se décline avec différents fruits, entre papaye et durian, se dégustant froid ou tiède.