Back to top

Le carnaval de Venise est l’un des plus célèbres au monde. Il se distingue par son ambiance d’un autre temps et ses costumes somptueux. C’est l’un des rendez-vous majeurs dans l’agenda culturel de la ville. Découvrez les origines et les spécificités de ce carnaval unique qui attire des centaines de milliers de visiteurs chaque année.    

Une tradition millénaire

une-tradition-millenaire

La première mention connue du carnaval de Venise dans l’histoire remonte à la fin du Xe siècle, dans une charte du doge. À cette époque, les festivités sont organisées pour divertir la population juste avant les privations du carême chrétien. Pendant quelques jours, les riches et les pauvres se mélangent dans la rue, déguisés et masqués.

Les barrières sociales sont ainsi abolies pour permettre aux Vénitiens de se rassembler autour d’une grande fête populaire. Le carnaval est un moment de catharsis où les problèmes politiques et économiques sont mis de côté. Le pouvoir y voit un moyen de maintenir la paix publique.     

Cette tradition atteint son apogée à la fin du XVIIIe siècle où elle dure jusqu’à six mois. C’est Napoléon Bonaparte qui la supprime en 1797, lorsqu’il prend possession de la ville. La République de Venise disparaît en même temps que ses célébrations transgressives. 

Après quelques tentatives pour ressusciter le carnaval, il est officiellement relancé en 1980. Certaines coutumes médiévales telles que les jeux d’animaux sont oubliées, tandis que celle de porter des costumes est conservée. Au fil des ans, le carnaval de Venise construit sa réputation à l’international.

Le carnaval de nos jours

le-carnaval-de-nos-jours

Les festivités commencent dix jours avant le mercredi des Cendres et s’achèvent donc le Mardi gras. Comme c’est une fête mobile qui dépend du jour de Pâques, les dates du carnaval de Venise varient chaque année. En revanche, certains moments forts enchantent les visiteurs à chaque édition. 

Une semaine avant l’inauguration officielle se déroule « Venise sur l’eau ». Cette joyeuse parade de barques colorées sur le canal de Cannaregio est accompagnée de musique et suivie d’une dégustation de spécialités locales. 

La cérémonie d’ouverture se passe le week-end suivant. Elle débute traditionnellement par la Fête des Marie, un défilé des douze plus belles Vénitiennes. Cet événement commémore la libération de douze jeunes filles enlevées par des brigands en 973 dans la Cité des Doges. Le lendemain, place au « vol de l’ange », une descente en tyrolienne réalisée par une jeune fille depuis le campanile de la basilique jusqu’au centre de la place Saint Marc

Les jours suivants sont marqués par différents concours de costumes et des spectacles en tout genre. La vie nocturne bat son plein avec des bals masqués organisés sur les places publiques et dans les hôtels de luxe. 

Quant à la cérémonie de clôture, elle inclut l’élection de la plus belle Marie et celle du meilleur costume. Un drapeau vénitien géant est ensuite remonté depuis la place Saint-Marc jusqu’au campanile. Ce rituel s’appelle « le vol du Lion », animal-emblème de la Sérénissime. Enfin, un splendide feu d’artifice illumine le Grand Canal. 

Costumes et masques traditionnels

costumes-et-masques-traditionnels

Le charme du carnaval de Venise provient indéniablement des costumes traditionnels qui transportent les visiteurs dans le passé. La magie opère d’autant plus que des masques mystérieux recouvrent les visages, laissant libre cours à l’imagination.  

Saviez-vous que ces costumes sont tous inspirés de la Commedia dell’arte, un genre théâtral italien ? Très populaire en Europe entre les XVIe et XVIIIe siècles, il met en scène des personnages déguisés hauts en couleur. Le travestissement est au cœur de l’intrigue qui offre une grande place à l’improvisation. 

Arlequin, le valet rusé et comique, est l’une des figures les plus anciennes. Son costume se distingue par ses triangles multicolores, son masque noir et sa coiffe de bouffon. Il est souvent accompagné de Colombine, une soubrette portant un corsage, des jupons et un tablier. On retrouve également Pierrot, l’amoureux au visage blanc, et Polichinelle avec son masque au nez crochu.

La Bauta est un autre célèbre costume du carnaval de Venise. Porté aussi bien par les femmes que par les hommes, il se caractérise par son masque blanc de forme quadrangulaire. Il permet de manger sans avoir à l’enlever. Quant à la Gnaga, elle est constituée d’un masque de chat et de vêtements féminins. En général, ce costume est porté par les messieurs qui veulent se travestir. 

Enfin, la Moretta est un masque rond originellement en velours noir et sans attaches. Il se maintient par un bouton qu’il faut tenir avec les dents. C’était l’accessoire privilégié des femmes qui souhaitaient garder le silence pour séduire. Chaque accoutrement cache donc une signification particulière liée à l’histoire de l’art en Italie. 

Participer au carnaval de Venise

participer-au-carnaval-de-venise

Vous pouvez séjourner à Venise pendant cette grande célébration sans pour autant vous déguiser. Il suffit de vous promener dans les ruelles chargées d’histoire pour admirer le spectacle. D’innombrables boutiques vendent des masques conçus en plâtre, en papier mâché, en gaze ou en plastique pour les moins chers. Décorés de perles, de plumes ou de broderies, ils constituent des souvenirs typiques à ramener dans ses valises.

Ceux qui souhaitent vivre l’expérience en immersion se procureront leur costume traditionnel sur place. En effet, plusieurs artisans louent des vêtements, des masques et des accessoires. L’Atelier Flavia, Ca del Sol, Marega, Ca’Macana et Antonia Sautter sont reconnus pour leur savoir-faire et leur créativité. Il faut en moyenne compter entre 150 et 400 euros selon le modèle.  

Informations pratiques

informations-pratiques

Pendant le carnaval, Venise est prise d’assaut par des foules de visiteurs venus du monde entier. Il est indispensable de réserver son logement plusieurs mois à l’avance, en sachant que les prix flambent à cette période.  

En 2019, le carnaval de Venise se tient du 23 février au 5 mars. Les dates de l’édition suivante sont également connues : du 15 au 25 février 2020. Le programme complet est à consulter sur le site officiel de l’organisation du « Carnevale di Venezia ». 

Malgré l’affluence touristique, cet événement unique offre l’occasion de découvrir la Sérénissime sous son plus beau jour. À la différence d’autres carnavals survoltés, celui de Venise est féerique. Il a su garder sa part de mystère et de tradition au fil des siècles.