Back to top

L’Afrique australe est une région fascinante et mystérieuse, située au Sud de la forêt équatoriale. À la fois aride et luxuriante, paisible et sauvage, la région jouit d’un climat favorable à l’agriculture et en a fait une place forte du continent africain. Cette région du monde est une terre de sérénité, d’apaisement et d’harmonie, où les modes de vie les plus ancestraux se mêlent sans complexe à la modernité de notre monde. A la croisée des pays qui composent la région, comme l’Afrique du Sud, le Mozambique, le Zimbabwe ou la Namibie, le fleuve Zambèze coule, voyage et traverse les terres telle une route qu’il nous est demandé de suivre pour découvrir les plus beaux trésors que le monde a à nous offrir. Voyage au cœur du plus vieux des continents, où les rêves les plus fous se réalisent dans le plus grand respect de la nature, des Hommes et de la planète.

 

Le fleuve Zambèze

zam

Voguer sur ce fleuve mythique qui traverse la Zambie, l’Angola, la Namibie, le Zimbabwe et le Mozambique est une escapade à faire une fois dans sa vie. Les croisières sur le fleuve font d’ailleurs partie des activités très populaires dans la région. Le Zambèze suit un périple de 2 700 kilomètres de long et vous ouvre les portes de nombreux safaris. Le long de ses rives se trouvent plusieurs sites et parcs naturels qui font partie des plus belles merveilles de notre monde, abritant plus de 300 espèces sauvages différentes, qui nous contemplent autant que nous ne les contemplons. Naviguer sur ses flots est la promesse d’un voyage inoubliable et d’une aventure hors du commun, où les surprises surviennent au fil de l’eau et au fil du temps.

 


Le parc national de Matusadona - Zimbabwe

kar

C’est terré entre les rivières Ume et Sanyatti que le parc de Matusadona étend ses quelques 1 407 km² de terres sauvages et animales. Sa difficulté d’accès a contribué à préserver de l’impact du tourisme ses extraordinaires paysages faits de plaines, de montagnes et d’eau. Une faune rare et abondante occupe les lieux, nous nous sentons comme étrangers : plus de 260 espèces cohabitent en harmonie dans ces terres sacrées et protégées du Zimbabwe, entre hippopotames, éléphants, antilopes, buffles, quelques rhinocéros noirs et beaucoup de crocodiles. Le respect est de rigueur, l’émerveillement également.

Au sein du parc national dort le lac Kariba, le plus grand lac artificiel au monde (223 km de long), offrant une étape paisible aux voyageurs du Zambèze… et aux animaux sauvages. On peut voir le long de ses berges de vieux troncs d’arbres, vestiges du passé devenus refuges pour les nombreux oiseaux. Les promenades dans ce parc offrent un voyage où le temps s’écoule différemment, au rythme des flots et des rayons du Soleil.

 

Les chutes Victoria – Zimbabwe, Zambie

gvb

Les chutes Victoria sont vertigineuses et mondialement célèbres. Frontière naturelle entre la Zambie et le Zimbabwe, c’est depuis ce précipice que se jette le fleuve Zambèze. Du haut de ses 100 mètres, la cataracte forme un mur de plus d’1 km de large dont la puissance fait vrombir la terre tout autour : près de 550 000 mètres cubes d’eau sont expulsés toutes les minutes et le nuage d’eau qui s’en échappe lui donne des allures d’un furieux volcan. Classées au patrimoine mondial de l’Unesco, elles sont l’un des plus beaux joyaux que l’Afrique nous ait offert à ce jour, et nous offrira à l’avenir.

Il est possible de se promener le long des chutes, un parc ayant été aménagé sur ses rives pour les touristes en quête d’aventure et de dépaysement le plus total. Pour les plus courageux : la Devil's Pool, une piscine de roche naturelle aux abords des Chutes Victoria coté Zambie. Quand le vent souffle, à la lumière du Soleil, des arcs-en-ciel d’une rondeur quasi-parfaite se forment et rendent le spectacle plus magique qu’il ne l’est déjà. Un voyage sur une autre planète. Attention toutefois, ces pérégrinations risquent de mouiller très fort.

 


Le parc national de Chobé - Botswana

ytrb

La réserve naturelle de Chobé, à la frontière de la Namibie, est l’un des plus grands parcs du Botswana étendu sur près de 12 000 km². Il est notamment célèbre pour les 40 000 éléphants qui y vivent en toute liberté, à l’abri du monde extérieur.

Le parc est divisé en 2 parties : la partie nord est très prisée des touristes. La rivière Chobé alimente constamment cette région, créant une végétation luxuriante et un climat propice à l’épanouissement des espèces qui s’y réfugient en masse : de nombreux animaux rares viennent se rafraichir le long des rives, le spectacle est enchanteur. Beaucoup de safaris y sont proposés, et les tours en bateau sur la rivière Chobé sont très populaires. La journée, la rivière abrite de nombreux hippopotames et crocodiles, et les forêts cachent des girafes, des lions et des zèbres.

Au sud, la région de Savuti est moins connue. Les plateaux plus arides de cette région abritent pourtant de nombreux félins et le spectacle proposé y est tout aussi magique : plaines herbeuses, lit de rivière asséché et escarpements rocheux composent la majeure partie des paysages de Savuti. Si le paysage est plus aride qu’au nord, c’est en raison de la rivière Savuti, véritable énigme depuis la nuit des temps : elle est capable s’arrêter pendant des années, de façon inattendue, sans qu’aucun scientifique n’ait jamais compris pourquoi. Une région pleine de mystères qui ne demandent qu’à être résolus.