Le lac de Côme : carte d’identité

À 50 kilomètres de Milan, le lac de Côme (ou « Lario ») est le troisième plus grand lac d’Italie, avec ses 170 kilomètres de côtes et ses 146 km² de superficie, derrière le lac de Garde et le lac Majeur, et le premier par sa profondeur (410 mètres). Sa forme en « Y » renversé se divise en trois branches, dessinant les contours de Colico au nord, Côme au sud-ouest et Lecco au sud-est. Lieu de villégiature des amateurs d’art et passage obligé du Grand Tour (long voyage initiatique en Europe, effectué par les enfants de la noblesse du XVIIIe siècle), le lac de Côme a vu défiler sur ses rives écrivains, compositeurs, cinéastes : de Verdi à Rossini et de Bellini à Liszt en passant par Flaubert, Stendhal, George Sand ou Manzoni.  

Côme : une ville Lombarde aux portes de la Suisse

Côme : une ville Lombarde aux portes de la Suiss

Le Lario doit son nom français à la ville de Côme. Cité historique aux portes de la Suisse, elle passe pour être le berceau de l’architecture rationaliste en Italie. Le Novocomum, la Casa Giuliani Frigerio, la Casa del Fascio en sont les témoins les plus illustres. Pour remonter au temps de Frédéric Barberousse et des Ducs de Milan, c’est vers la basilique romane San Fedele le Castello Baradello, le Duomo, l’église Sant'Agostino ou le palais Broletto que l’on dirige ses pas.

La Villa d’Este et le lac de Côme : deux symboles indissociables

La Villa d’Este et le lac de Côme : deux symboles indissociables

Immortalisée à l’écran par Alfred Hitchcock dans son film « Le jardin du Plaisir », la Villa d’Este, luxueux hôtel et institution du lac de Côme depuis 1873, est l’ancienne demeure de Caroline de Brunswick, épouse du prince de Galles, futur George IV d’Angleterre. Construit en 1568, ce palais de style Renaissance doit une partie de sa réputation à la beauté de son jardin à l’Italienne. Un magnifique parc de 25 hectares planté de jasmins, rhododendrons, lauriers-roses et pins centenaires et où se côtoient mosaïques, bassins, cascades et statues.

Le Sacro Monte Di Ossuccio et l’île Comacina

Le Sacro Monte Di Ossuccio et l’île Comacina

Unique île du lac de Côme, Comacina s’étend sur six cents mètres de long et cent cinquante de large. On y accède en quelques minutes de bateau. Ici, nulle route, nul village : l’île n’est pas habitée. Seuls un restaurant et quelques résidences d’artistes rappellent la présence de l’homme dans ce jardin d’Éden piqueté d’oliviers, de lauriers et de palmiers. Sur la rive opposée, le mont sacré de Notre-Dame-de-Bon-Secours d’Ossuccio (inscrit au patrimoine mondial de l’Humanité au titre des Sacri Monti du Piémont et de Lombardie) regroupe quatorze chapelles baroques édifiées entre 1635 et 1710.

Bellagio : la perle du lac de Côme

Bellagio : la perle du lac de Côme

Joyau architectural et naturel du nord de la Lombardie, Bellagio fait partie des lieux à voir en priorité lors d’une visite du lac de Côme en un jour. Du petit port aux arcades qui longent la promenade, en passant par les ruelles en escaliers du cœur historique, tout ici invite à la contemplation. Parmi les monuments qui font la fierté de la cité, la villa Melzi mérite une visite. Lieu de résidence du compositeur Franz Liszt, c’est là qu’est née sa fille Cosima, future Madame Wagner.  

Le funiculaire de Brunate

Le funiculaire de Brunate

Pour profiter d’une vue d’ensemble sans égal en ménageant leurs forces, nombreux sont les voyageurs qui optent pour une ascension à bord du funiculaire. Construit en 1894, ce funiculaire plus que centenaire relie Côme à Brunate après un trajet d’une dizaine de minutes à flanc de coteau et un dénivelé de 500 mètres. Arrivé à destination, on admire le lac de Côme, la plaine lombarde et les Apennins par temps clair.