Back to top

Entre Évreux et Rouen, Giverny constitue le deuxième site touristique le plus fréquenté de Normandie, derrière le Mont-Saint-Michel. Refuge des peintres impressionnistes, ce village de l’Eure abrite la maison de Claude Monet et ses merveilleux jardins. On profite du retour des beaux jours pour rejoindre la rive droite de la Seine et mettre le cap sur le Vexin, au cœur du bocage normand. 

La maison de Monet et ses jardins : aux sources de l’impressionnisme

la-maison-de-monet-et-ses-jardins-aux-sources-de-l-impressionnisme

Dans les pas du père de l’impressionnisme, la visite de la maison de Monet à Giverny transporte les amateurs d’art et les amoureux des beaux jardins dans l’univers coloré et serein de l’auteur d’Impression, soleil levant. Classée monument historique, la propriété se découvre en deux temps. Pour avoir une vue d’ensemble exhaustive, la balade progresse au fil de la longère restaurée dans l’esprit d’origine, l’atelier du maître et le clos normand, un magnifique parc fleuri. Plus loin, on accède au jardin d’eau. Celui-là même qui, avec son pont japonais, inspira à Monet ses célèbres Nymphéas

Au cours de la visite, on admire la collection d’estampes japonaises comptant entre autres œuvres majeures La Grande Vague de Kanagawa et le Mont Fuji d’Hokusai. En tout, ce sont deux cent onze estampes signées de Kitagawa Utamaro, de Katsushika Hokusai et d’Utagawa Hiroshige qui sont exposées dans le salon bleu, la salle à manger et les chambres où vécurent Claude Monet et sa famille. À l’extérieur, le Clos normand conserve son charme d’antan avec ses rosiers grimpants et ses capucines bordant le chemin central, ses cerisiers et ses abricotiers du Japon ainsi que son tapis de jonquilles, tulipes, pivoines, narcisses, iris et autres pavots d’Orient.

La maison de Monet en Normandie et au Japon 

Pour poursuivre cette incursion dans le monde onirique et chatoyant de Monet, on prend la direction du jardin d’eau, inspiré des estampes japonaises que le peintre a tant aimées. Labellisé « jardin remarquable », ce petit coin de paradis se démarque par ses bambous, ginkgos biloba, érables, pivoines arbustives du Japon et saules pleureurs protégeant un étang planté de nymphéas. Un petit pont de bois peint en vert permet d’y accéder. C’est ici que Monet réalisera, à partir de 1897, l’un des chefs-d’œuvre de l’impressionnisme annonçant l’art abstrait : Les Nymphéas. Cette série de 250 peintures à l’huile est aujourd’hui exposée à travers les musées du monde entier. Au musée de l’Orangerie à Paris, deux salles consacrées aux Nymphéas regroupent huit tableaux monumentaux permettant de s’immerger totalement dans la magie du jardin d’eau.

Fondation Claude Monet : informations pratiques

Au-delà des excursions en bus et en bateau, plusieurs alternatives permettent d’accéder à la maison Monet de Giverny, dont le train depuis la gare Saint-Lazare, Le Havre ou Rouen. De la gare de Vernon-Giverny démarre une navette synchronisée sur l’arrivée des trains qui dépose les voyageurs au pied de la demeure de Claude Monet.

La Maison de Monet à Giverny : horaires et tarifs

La maison de Monet et ses jardins sont ouverts tous les jours du 22 mars au 1er novembre de 9 h 30 à 18 h (dernière entrée 17 h 30).
Le tarif est de 9,5 euros (adulte), 5,5 euros (étudiants et enfants de 7 à 12 ans) et 4 euros (personne en situation de handicap). L’entrée est gratuite pour les enfants de moins de 7 ans. 
Les parkings sont gratuits. 

L’atelier des Nymphéas 
Installée dans le grand atelier des Nymphéas, la boutique-librairie de la Fondation Claude Monet est ouverte du 1er avril au 1er novembre, tous les jours de 9 h 30 à 18 h. 
Pour toute information sur la Fondation Claude Monet et les événements à venir, rendez-vous sur le site officiel : www.claude-monet-giverny.fr.