Deuxième plus grande île du Japon, Hokkaido invite le voyageur à prendre un bol d’air frais dans une nature admirablement préservée. Des pistes de ski au lacs, en passant par les hautes montagnes, voici 5 sites immanquables à découvrir.

Grimper en haut du mont Hakodate

grimper-le-mont-hakodate

Localité portuaire située sur la pointe sud de l’île d’Hokkaido, Hakodate se blottit au bas du mont du même nom. Haut de 334 mètres et recouvert de forêts, il se présente comme un belvédère privilégié d’où contempler la baie. Vous gagnerez son sommet à pied ou en téléphérique, et vous prendrez vos plus merveilleux clichés la nuit, lorsque Hakodate revêt son habit scintillant. Cette vue nocturne est réputée pour être l’une des plus belles au monde ! Une légende dit qu’un cœur lumineux se cache dans la ville. Si vous ne le trouvez pas, vous pourrez vous consoler en dégustant quelques-uns des chocolats en forme de cœur vendus dans le magasin installé sur place.

Flâner autour des lacs de Shiretoko

flaner-autour-des-lacs-de-shiretoko

La péninsule de Shiretoko offre des paysages somptueux et constitue un refuge pour diverses espèces d’oiseaux. Ses forêts primaires absolument sauvages n’auraient pas toutes été explorées et ont été classées au patrimoine mondial de l’UNESCO. Depuis Utoro, vous rejoindrez les fabuleuses chutes d’eau chaude de Kamuiwakka, dont le bassin a été transformé en onsen (bain thermal japonais). Un peu plus loin, vous découvrirez les chutes d’Oshin-Koshin, hautes de 80 mètres et figurant parmi les cent plus belles cascades du pays. Empruntez ensuite les chemins de randonnée qui vous mèneront vers les cinq lacs de Shiretoko. Si vous avez de la chance, vous pourrez croiser un ours brun, ceux-ci étant nombreux dans la péninsule de mi-mai à fin juillet.

Faire du ski à Sapporo, capitale de l’île d’Hokkaido

faire-du-ski-a-sapporo

Si vous allez à Hokkaido en hiver, ne manquez pas de faire un détour par Sapporo. Encore préservée du tourisme de masse, la ville se niche à proximité de pistes de ski qu’il fait bon descendre en petit comité. Dans l’Odori Park, vous pourrez admirer des œuvres composées de glace ou applaudir les snowboardeurs qui s’adonnent à des sauts tout en adresse. La cité abrite également un musée de la bière, dont la visite se conclut par une dégustation, et un musée du chocolat, l’idéal si vous voyagez avec de jeunes enfants. Autre spécialité à goûter à Sapporo : la tarte au fromage, confectionnée avec du lait d’Hokkaido.

Observer les glaces flottantes d’Abashiri

contemplez-les-glaces-flottantes-d-abashiri

Sur la côte de la mer d’Okhotsk, Abashiri est un ancien village de pêcheurs presque inaccessible pendant la saison froide, vers lequel des bagnards ont été déportés. Ceux-ci ont bâti de leurs mains les prisons dans lesquelles ils ont été enfermés, ainsi qu’une route longue de 230 kilomètres conduisant à Asahikawa. En plus de rencontrer les habitants autour d’un plat de saumon et de sébaste, vous viendrez ici pour le cadre grandiose, dans lequel observer des dauphins et des baleines en été et des glaces flottantes en hiver. Provenant du fleuve Amour en Russie, ces dernières oscillent gracieusement sur la mer. Le brise-glace Aurora appelle à partir pour des excursions poétiques, dans un panorama où le blanc du ciel et de l’eau se répondent à l’infini.

Se détendre dans un onsen à Noboribetsu

se-detendre-dans-un-onsen-a-noboribetsu

Station thermale déployée aux pieds du mont Hiyori, Noboribetsu est connue pour ses multiples onsen. Eaux chaudes ou froides, bassins en extérieur ou en intérieur, sauna et hammam, les différents établissements qui exploitent les sources rivalisent d’inventivité pour vous promettre une détente maximale. Une fois relaxé, vous prendrez la route de Jigokudani, la « vallée de l’Enfer ». Vous arpenterez les sentiers qui longent des fumerolles, mènent à un lac sulfureux et côtoient la rivière Yokoyu.

Automne au Jigokudani hell valley, sur l'île d'Hokkaido, Japon