Back to top

Quartier prisé des stars, Hampstead à Londres a su conserver un charme authentique de village anglais. Au gré d’une flânerie dans ses rues, vous découvrirez des maisons géorgiennes remarquables, un immense parc naturel où vous baigner ainsi que des musées passionnants. 

Prendre un grand bol d’air frais dans les parcs de Hampstead à Londres

prendre-un-grand-bol-d-air-frais-dans-les-parcs-de-hampstead-a-londres

Particulièrement en été, ne manquez pas un détour par Hampstead Heath, le poumon vert de ce quartier de Londres, qui s’étend sur 320 hectares. Au fil de votre promenade sur les sentiers pédestres, vous aurez vraiment l’impression de vous trouver en pleine campagne ! L’un des endroits les plus populaires du parc, où vous devez absolument pique-niquer ou contempler le coucher du soleil, est Parliament Hill. Située sur les hauteurs, cette colline offre une vue à couper le souffle sur Londres. Vous vous amuserez à y reconnaître les principaux sites touristiques de la capitale. 

Lorsque la température grimpe, prenez la direction des bassins de Hampstead Heath, dont l’accès est néanmoins payant. L’un est réservé aux hommes, l’autre aux femmes et le troisième est mixte. Bien évidemment, ils sont très fréquentés à cette période, alors, si vous préférez sortir des sentiers battus, mettez le cap sur Hill Garden et sa superbe pergola. Méconnu des Londoniens comme des touristes, l’endroit mérite pourtant que l’on s’y attarde ! Rendez-vous au nord-ouest du parc, vers Golders Green, et vous découvrirez des jardins parfaitement entretenus et une pergola supportée par de belles colonnes. 

La dernière halte dans cet écrin de verdure de la cité-jardin sera pour la maison Kenwood. Cette antique demeure seigneuriale et ses jardins sont ouverts au public : une pause bucolique bienvenue avant de redescendre vers la ville.

Contempler les façades des maisons de la cité-jardin

contempler-les-facades-des-maisons-de-la-cite-jardin

Hampstead, quartier plutôt riche de Londres, abrite des demeures luxueuses construites entre les années 1870 et 1900, et des maisons plus contemporaines datant des années 30. Impossible de ne pas tomber sous le charme de leur architecture géorgienne ou moderniste, de leurs portes colorées et des jardins parfaitement rectilignes. Alors pourquoi parle-t-on de cité-jardin ? C’est la philanthrope anglaise, Henrietta Barnett, à l’origine de la construction d’Hampstead en banlieue de Londres, qui désirait une « cité… dans le cadre agréable d’arbres, d’herbes et de jardins ». Le plus bel exemple reste Flash Walk, où les maisons se partagent l’espace avec les étals des fleuristes. 

Au gré de vos déambulations dans les ruelles, vous tomberez immanquablement sur Fenton House, la plus ancienne maison du quartier. Construite en briques rouges et datant du XVIIe siècle, elle recèle une importante collection d’instruments de musique et de céramiques d’époque qui ravira les amateurs d’art. Juste derrière, vous pourrez admirer la structure quelque peu atypique de la maison des amiraux, censée ressembler à un navire d’antan. Enfin, marquez une dernière halte au 2 Willow Road, une maison futuriste conçue par l’architecte Erno Goldfinger qui a conservé tout son mobilier d’époque.

Pousser la porte des musées d’Hampstead

pousser-la-porte-des-musees-d-hampstead

Le quartier d’Hampstead a accueilli une foule d’artistes et d’intellectuels, qui s’y sont installés au fil des siècles, comme en témoignent les inscriptions apposées aux murs. En levant les yeux lors de votre promenade, vous remarquerez en effet des plaques en métal, qui informent le public sur les habitants célèbres des maisons. L’une d’entre elles indiquera la présence du poète romantique Keats dans une belle demeure ancienne, transformée en un musée dédié à la vie de l’artiste. En y pénétrant, vous découvrirez comment Keats trouvait son inspiration, et comment il travaillait et vivait. 

Si vous souhaitez en apprendre plus sur le quartier d’Hampstead, poussez les portes du musée qui lui est consacré, installé dans la belle maison Burgh. Bonne nouvelle, la visite est gratuite ! Autre immanquable, le musée Freud, situé au 29 Marelsfield Gardens. Le célèbre psychanalyste s’y est réfugié lorsqu’il a fui le nazisme de son pays natal. Vous pourrez y voir son fameux divan dans le bureau. Enfin à Kenwood House, les amoureux de peinture pourront s’extasier devant des toiles de Turner, Vermeer et Rembrandt. 

Faire du shopping à Camden, quartier éclectique de Londres

faire-du-shopping-a-camden-quartier-eclectique-de-londres

Hampstead fait partie du district de Camden, l’occasion de s’immerger dans une tout autre ambiance dans cette zone unique de Londres. Cet ancien quartier punk abrite encore aujourd’hui une ribambelle de marchés, bars et pubs qu’il fait bon arpenter. Bien entendu, vous commencerez la visite en longeant le Regent’s Canal, construit au début du XIXe siècle, très photogénique avec ses nombreuses péniches. 

Autre option, prendre la direction de Maida Vale pour découvrir le Little Venice de la capitale anglaise. Si vous aimez la mode, Camden demeure incontournable. Arrêtez-vous au Camden Lock Market installé sur Chalk Farm Road, qui présente des collections hétéroclites de vêtements. Fripes, habits excentriques, on trouve absolument de tout. Si vous souhaitez être tranquille pour vos achats, préférez le visiter un jour de semaine. 

Faire le tour des théâtres et cinémas 

faire-le-tour-des-theatres-et-cinemas

Quartier bohème de Londres, Hampstead abrite nombre de cinémas et de théâtres qui rythment la vie culturelle des habitants. L’un des plus prisés est le Pentameters Theatre, qui a vu le jour en 1968 et a accueilli des artistes comme Nigel Havers, Johanna Duham ou encore Alexei Sayle. Ce théâtre a la réputation de réaliser des pièces novatrices ainsi que d’organiser des évènements musicaux tendance. Autre lieu à ne pas manquer lors de votre séjour, le Hampstead Theatre, au sud du quartier. Soutenant et développant le travail de nouveaux scénaristes et écrivains, il dévoile une programmation avant-gardiste et sans cesse renouvelée. Enfin, au 5 Holly Bush Vale, vous découvrirez l’Everyman Cinema, où vous pouvez d’ailleurs, si vous en avez les moyens, demander une projection dans une salle privée !

Comment venir à Hampstead ? Prenez le métro de Londres et avec la Northern Line, vous vous arrêterez aux stations Hampstead et Belsize Park. Avec la Jubilee Line, stoppez aux stations Swiss Cottage et Finchley Road.