Prendre le train en Inde est une expérience unique, qui reste longtemps gravée dans les mémoires. Il faut parfois déployer des trésors de patience pour réserver un billet et trouver le bon train, qui peut avoir beaucoup de retard. Mais on s’y amuse, et ce genre de voyage permet de s’immerger dans la vie de la population locale. Voici un guide de survie si vous avez prévu de prendre le train en Inde.

Les classes dans le train en Inde

Les classes dans le train en Inde

Le train en Inde existe depuis les années 1850 et demeure le mode de transport préféré des habitants. Chaque jour, ils sont des millions à l’emprunter pour voyager en Inde, car les billets y sont très abordables... en fonction de la classe choisie ! Le confort varie fortement de l’une à l’autre et, selon la longueur du trajet, vous envisagerez plutôt la Sleeper Class, la 1 AC ou encore la 3 AC. La moins chère, la Chair Class, était celle que prenait Gandhi. On la surnomme d’ailleurs la « classe Gandhi », en référence à l’activiste indien. Elle n’offre aucun confort, rien ne vous garantit de disposer d’une place assise et les gens comme les animaux s’entassent dans un espace où il fait très vite chaud. Autre option, la Sleeper Class, qui ne possède pas l’air conditionné. N’espérez pas vous y reposer, les vendeurs à la criée y passent tout au long du jour et de la nuit. Viennent ensuite les classes avec climatisation, de la Chair Car AC, assez confortable pour ceux qui n’y sont pas pour la nuit, à la 1 AC, la plus luxueuse, et donc la plus onéreuse. Dans la 3 AC, vous trouverez des couchettes et on vous prêtera couverture et oreiller. Dans la 2 AC, il y aura moins de couchettes par compartiment et beaucoup moins de bruit.

Comment réserver son train en Inde

Comment-réserver-son-train-en-Inde

À l’occasion d’un voyage en Inde, il est préférable de réserver votre billet plusieurs semaines à l’avance. La plupart des trains peuvent être réservés 2 à 4 mois avant la date de départ. Plusieurs options s’offrent à vous : acheter un « tatkal ticket » en gare, passer par une agence ou réserver sur Internet. La première solution concerne un certain nombre de places, qui ne sont disponibles que 24h avant le départ. Celles-ci se vendent très vite. Si vous souhaitez en bénéficier, soyez donc très en avance à la gare ! La deuxième option ne vous coûtera qu’une poignée de roupies supplémentaire et vous y gagnerez en sérénité. La réservation en ligne peut en effet s’apparenter à un parcours du combattant si vous ne disposez pas d’une carte SIM locale. Il est conseillé de vous connecter au site ClearTrip pour sélectionner votre trajet. Il vous sera ensuite demandé de créer un compte auprès de l’IRCTC, l’agence ferroviaire nationale. Un mail vous sera adressé avec un mot de passe et vous devrez envoyer un mail au service client de l’IRCTC pour obtenir un second mot de passe, normalement envoyé sur un numéro de téléphone indien. Muni de ces codes d’activation, vous pourrez finaliser votre inscription et réserver votre billet.

Comment comprendre les informations dans les gares en Inde

Comment-comprendre-les-informations-dans-les-gares-en-Inde

Pour commencer, sachez que pour identifier votre train dans la gare, vous disposerez d’un nom et d’un numéro. Parfois, le nom sera facile à comprendre, quand il s’agira de tout petits villages, un peu moins. Sur votre billet sera indiqué le numéro de votre wagon, reporté sur les panneaux du quai. Arrivez en avance pour avoir une chance de trouver votre train à temps. Les gares sont souvent immenses et bondées, et il peut être compliqué de s’y repérer. Autre information à connaître : les différentes classes se suivent dans le train (la 2 AC précède la 3 AC, etc.). Si vous ne comprenez vraiment pas comment rejoindre votre train et votre classe, demandez aux gens présents dans la gare, ils se feront une joie de vous aider. N’oubliez pas non plus de descendre au bon endroit ! Si vous avez des doutes sur votre capacité à vous débrouiller, inscrivez le nom de la gare d’arrivée en lettres capitales sur un papier et montrez-le à plusieurs personnes autour de vous.

Prendre le train en Inde quand on est une femme

Prendre le train en Inde quand on est une femme

Premier avantage d’être une femme en Inde, on passe devant tout le monde lorsque l’on achète son billet de train. Il existe des wagons réservés (Ladies Class). Vous êtes assurée de rester tranquille tout au long du trajet dans ce train pour femmes. Si vous préférez néanmoins voyager dans un wagon mixte, respectez quelques règles de prudence élémentaires.
-    Habillez-vous décemment selon les critères indiens, c’est-à-dire avec les jambes et les bras couverts. 
-    Ne répondez pas aux coups d’œil des hommes. Être plongée dans votre carte de l’Inde ou dans un livre vous aidera à ne pas être sollicitée.
-    Évitez les trajets de nuit. Si vous ne pouvez pas faire autrement, privilégiez les classes supérieures.

Quelques conseils pour un trajet en train réussi

Quelques conseils pour un trajet en train réussi

-    Manger dans le train : vous ne mourrez pas de faim dans le train en Inde ! Sur certaines lignes, la nourriture est préparée sur place, dans un wagon spécial, et il vous suffira d’indiquer au serveur quand vous voulez manger. Sur d’autres, vous pourrez acheter des barquettes assemblées dans le train. Il vous restera toujours la possibilité de commander un en-cas auprès des vendeurs qui montent à tous les arrêts. Vous pourrez aussi descendre dans les échoppes des gares (oui, vous aurez le temps avant que le train ne redémarre).
-    Boire dans le train : il fait chaud dans le train en Inde, particulièrement si vous n’avez pas choisi une classe équipée de l’air conditionné. Pensez à boire beaucoup pour ne pas vous déshydrater. Là encore, des vendeurs vous proposeront régulièrement de l’eau fraîche. Si vous n’entendez pas un « clic » à l’ouverture de l’opercule, ne buvez pas, il s’agit peut-être d’une bouteille re-remplie avec de l’eau non potable.
-    Armez-vous de patience : un voyage en train en Inde est souvent épique et, à l’instar des Indiens, il vous faudra faire preuve de beaucoup de patience pour supporter les aléas du trajet. Train en retard, arrêts intempestifs... il ne servira à rien de vous énerver. Au contraire, vous pourrez en profiter pour rire avec vos voisins ou pour contempler la scène de vie locale qui se joue sous vos yeux !