Édifiée à l’endroit même où le tsar Alexandre II fut assassiné, la cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé de Saint-Pétersbourg se dresse le long du canal Griboïedov. Avec le Palais d’Hiver et la forteresse Pierre-et-Paul, elle constitue un des emblèmes de la Venise du Nord.

La cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé : l’emblème de Saint-Pétersbourg

 
Dédiée à la mémoire du tsar Alexandre II, mortellement blessé lors d’un attentat perpétré le 1er mars 1881, la construction de la cathédrale, initiée sous le règne d’Alexandre III, débuta en 1883. Les travaux prirent fin en 1907 sous le règne de Nicolas II. Inspirée de la cathédrale de la Dormition de Iaroslavl et de la cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux de Moscou, sa silhouette renoue avec l’architecture russe traditionnelle du Moyen Âge, dans une ville marquée par les styles baroques et néoclassiques. Reconnaissable au premier regard avec ses bulbes dorés et multicolores, elle passe pour détenir l’une des plus grandes collections de mosaïques au monde, soit 7 500 m² de mosaïques décorant murs et plafonds. 

Durant le siège de Leningrad (nom de Saint-Pétersbourg sous l’ère soviétique) et après le conflit, la cathédrale fut utilisée comme entrepôt à légumes, puis comme réserve de l’opéra voisin. Sérieusement endommagée pendant la Seconde Guerre mondiale, la cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé n’a rouvert ses portes au public qu’en 1997 après 27 années de restauration. Le monument, qui n’a pas été consacré, ne remplit aucune fonction religieuse. Il abrite donc actuellement le musée de la mosaïque. 

Lors de la visite, on compte pas moins de 308 œuvres, inspirées des scènes bibliques. Douze années ont été nécessaires pour la réalisation de ces motifs à base de rhodonite, de serpentine, de jaspe, de topaze, de lapis-lazuli et de diverses autres pierres semi-précieuses venues de l’Oural et d’Italie.

Cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé : prix et horaires  

La cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé de Saint-Pétersbourg est ouverte du jeudi au mardi (fermée le mercredi), de 10 h à 22 h 30 du 1er mai au 30 septembre et de 10 h à 18 h le reste de l’année. L’entrée coûte 250 roubles (tarif normal) ou 50 roubles pour les jeunes de 7 à 18 ans. Les enfants de moins de 7 ans bénéficient de la gratuité.

N’attendez plus pour découvrir ce joyau de l’architecture russe !