Back to top

Intimement lié à l’histoire d’Irlande, le RMS Titanic était le paquebot le plus luxueux de son époque. Construit entre 1909 et 1912 dans les chantiers navals de Belfast, il sombre le 14 avril 1912 lors de son premier voyage, après avoir heurté un iceberg au large de Terre-Neuve. À l’occasion du centenaire du naufrage, la capitale de l’Ulster inaugure Titanic Belfast, un musée entièrement consacré au transatlantique le plus célèbre du monde. Depuis son ouverture, le monument a attiré plus de 5 millions de visiteurs.

Le Titanic Quarter de Belfast : le second souffle des chantiers navals de Queen’s Island

Au nord-est du centre de Belfast, les anciennes friches industrielles qui bordent le sud de la rivière Lagan sont en profonde mutation. En cours de réalisation, ce projet urbain de grande envergure (75 hectares en front de mer) verra apparaitre à terme des immeubles, bureaux, commerces, infrastructures sportives et touristiques… Baptisé Titanic Quarter, le nouveau quartier de Belfast s’étend sur ce qui fut autrefois les chantiers navals Harland & Wolff. En témoignent encore Samson (106 mètres) et Goliath (96 mètres), les deux grues géantes protégées au titre des monuments classés d’Irlande du Nord. À quelques encablures, The Thompson Dry Dock, la cale sèche dans laquelle a été construit le Titanic, et le Pump-House rappellent l’âge d’or de la construction navale en Irlande du Nord. Outre l’Odyssey Complex, un grand centre de loisirs concentrant cinémas, bars, restaurants, boîtes de nuit et salle de spectacles, ce quartier en plein renouveau compte, parmi ses sites emblématiques, le Titanic museum Belfast.


Le musée du Titanic, le nouvel emblème de Belfast

Le-musée-du-Titanic,-le-nouvel-emblème-de-Belfast

Pièce maitresse du Titanic Quarter, le musée du Titanic se distingue par sa silhouette audacieuse, habillée de trois mille feuilles d’aluminium. Inspirée par la forme des proues des navires construits sur les anciens chantiers navals, la façade conçue par l’architecte Eric Kuhne fait référence au logo de la White Star Line, aux cristaux de glace et aux points cardinaux sur une boussole. Le bâtiment du Titanic Belfast occupe une superficie de 14 000 m² et accueille plus de 450 000 visiteurs chaque année. À l’intérieur, neuf galeries déployées sur six étages retracent l’histoire du bateau, de sa création à son naufrage, en passant par les travaux de recherche dans l’Atlantique. Des expositions interactives, des projections d’images sous-marines et de magnifiques reproductions de cabines, de la salle des machines ou du poste du capitaine ponctuent la visite. Fait notable, l’escalier mécanique du Titanic Belfast (le plus long d’Irlande) mesure plus de 25 mètres et compte 124 marches. Il permet de s’élever au-dessus de l’atrium géant jusqu’au dernier étage et d’accéder à la Titanic Suite, dotée d’une réplique fidèle du célèbre grand escalier en chêne, bronze et fer forgé.

Les bureaux de Harland et Wolff : berceau du Titanic

Édifiés entre 1886 et 1917, le siège et les bureaux de dessin de Harland et Wolff ont été pendant plus d’un siècle le centre de contrôle du plus grand chantier naval du monde. C’est ici qu’ont été créés, conçus et construits des milliers de navires tels que l’Olympic, le Britannic et le Titanic. Ouvert au public, le bâtiment historique Harland & Wolff Drawing Offices accueille désormais le Titanic Hotel Belfast, un établissement prestigieux avec salle de bal et espace d’exposition. Le central téléphonique qui a reçu le message de détresse du Titanic lors du naufrage, les bureaux des architectes du paquebot, la salle de réunion et l’entrée des directeurs ont été réhabilités. En participant à un circuit Titanic, il est aussi possible d’embarquer à bord du SS Nomadic (Hamilton Dock), transbordeur du Titanic et dernier navire de la White Star Line encore visible.