Back to top

En Australie, le surf est plus qu’un simple passe-temps ou un sport, il est l’un des symboles de la culture du pays. Rien d’étonnant lorsque l’on réside sur une île où l’immense majorité de la population se concentre près des côtes, à proximité des plages et des rouleaux. Petite histoire du surf en Australie et découverte des meilleurs spots pour s’y adonner.

Le surf en Australie : un sport assez récent

Le surf en Australie un sport assez récent

Il ne vous aura pas échappé que les plus grandes marques de surf et de vêtements liés à cette pratique, comme Billabong (qui signifie d’ailleurs marais dans un dialecte autochtone), Quiksilver (racheté par les Américains) ou encore Rip Curl sont australiennes. Le surf est ici une véritable institution pratiquée par quelque 2,5 millions d’Australiens, sur un pays qui compte une population d’environ 20 millions de personnes, soit plus d’un sur 10 ! Et à leur disposition, quelque 35 000 kilomètres de littoral : de quoi se faire plaisir. Mais qui est donc à l’origine de l’engouement des Australiens pour le surf ?

Il faut remonter à 1914 pour voir la première apparition du surf en Australie. C’est Duke Kahanamoku, un nageur hawaïen considéré comme l’ambassadeur mondial du surf, qui en fait une démonstration en 1914 à Sydney, sur Freshwater Beach. À la fin des années 50, c’est au tour des sauveteurs californiens de débarquer sur les côtes australiennes avec des planches de surf. Mais contrairement à celle de Duke, composée de bois de pin — et exposée au Surf Life Saving Club de Freshwater si vous êtes dans le coin —, les planches américaines sont en bois de balsa et en fibre de verre, donc bien plus faciles à manier. C’est le point de départ de l’amour inconditionnel des Australiens pour le surf. L’île-continent verra d’ailleurs éclore des stars de la planche comme Wayne Bartholomew, Nat Young ou encore Layne Beachley.

Les meilleurs spots où faire du surf 

Les meilleurs spots où faire du surf 

Où faut-il se rendre pour marcher sur les traces des surfeurs australiens connus ? Tout le littoral du pays est propice à l’exercice de ce sport, à l’exception de sa face nord-est, où les vagues se brisent sur la Grande Barrière de Corail. Pour les puristes, les meilleurs spots de surf se situent dans le Queensland, et plus généralement, sur la côte est de l’Australie.

Coolangatta : si vous vous intéressez au surf en Australie, le nom de cette ville ne vous aura pas échappé. Elle possède des spots de surfs considérés comme parmi les meilleurs du monde, grâce à ses vagues permanentes, d’une hauteur séduisante. De plus petites vagues en bord de plage permettent de débuter sereinement.

Byron Bay : les voyageurs débarquent ici nombreux, attirés par le côté laidback et agréable de cette ville d’Australie, sous oublier pour la qualité de ses vagues. Rendez-vous à The Pass, un spot de réputation mondiale à réserver plutôt à ceux qui ont un bon niveau de surf, ou sur Wategos Beach, Tallow Beach ou Belongil, accessibles plus facilement.

Spot Superbank dans le Queensland constitue sans nul doute l’un des meilleurs spots de surf au monde. Les vagues mesurent ici plusieurs centaines de mètres de long, de quoi exécuter toutes sortes de manœuvres. Le spot est néanmoins victime de son succès et il faut parfois s’armer de patience pour prendre la vague à son tour !

Lors d’un long séjour, vous pourrez donc prendre des cours de surf en Australie et découvrir cette partie importante de la culture aussie.