Back to top

La « montagne verte », au centre du Costa Rica, ne pouvait pas être mieux nommée : le climat humide favorise le développement d’une végétation dense dans les forêts de nuages, également appelées forêts tropicales d’altitude ou bosques nubosos, en espagnol. La brume et les précipitations fréquentes sont liées à la stagnation, sur ces hauteurs, de nuées portées par les vents, venues du Pacifique, à l’ouest, et de la mer des Caraïbes, à l’est.
Cet écosystème particulier, où poussent à profusion orchidées, fougères et mousses, attire 100 espèces de mammifères, 400 d’oiseaux (dont trente sortes de colibris), 500 de papillons et… de très nombreux visiteurs. La région, incontournable au Costa Rica, est desservie par des routes qui sont parfois des pistes, ce qui permet de la tenir à l’écart d’une foule trop grande et d’une pression touristique trop forte qui dégraderaient l’environnement. Mais il est tout de même rare de se retrouver seuls sur les sentiers de randonnée à Monteverde…