Back to top

A Monteverde, province de Puntarenas.

Les premières tyroliennes du Costa Rica sont apparues dans la région de Monteverde. Depuis, des centaines de sites ont été aménagés partout dans le pays, équipés de ponts de singe en métal et de câbles en acier où se suspendre pour progresser au niveau de la canopée. Un point de vue différent, perché dans les arbres à des dizaines de mètres du sol. L’occasion de prendre de la hauteur, mais pas forcément de mieux observer la faune, car les réseaux de tyroliennes, plus ou moins étendus et rapides, provoquent mouvements et agitation qui effraient les animaux. Cela dit, la flore particulière des frondaisons est, elle, plus accessible et les amateurs de sensations fortes sont ravis de glisser d’arbre en arbre à toute vitesse. Ceux qui ont l’âme moins aventureuse peuvent embarquer pour une balade dans le Skytram, le téléphérique qui passe au-dessus de la forêt de nuages de Monteverde.

Crédit photo : Simon Dannhauer