Back to top

Située entre l’Allemagne et la Russie, la Pologne est un pays d’Europe de l’Est aux facettes multiples. De ses villes emblématiques comme la capitale Varsovie aux plages de Poméranie, ou aux chaînes de montagnes d’une intense beauté, la Pologne ne manque pas d’atouts. Autant d’itinéraires possibles pour les passionnés d’aventures et d’histoire. Informations pratiques et idées de séjours, voici ce qu’il faut retenir pour préparer un séjour en Pologne.

Formalités et conseils pratiques

Ce territoire slave de plus de 312 000 km² fait partie de l’espace Schengen. Il est donc ouvert aux Français et ressortissants européens munis d’un passeport ou d’une carte d’identité valides. La Pologne est un pays relativement sûr où les agressions se font rares, mais comme pour tout voyage à l’étranger, il est toujours prudent de conserver sur soi une copie de sa pièce d’identité.

Avant le départ, il est judicieux de s’assurer que l’on possède bien une carte européenne d’assurance maladie et une mutuelle qui couvre correctement lors des déplacements à l’étranger. En cas d’urgence, les numéros à connaître sur place sont le 112, numéro européen des urgences, le 999, numéro d’aide médicale local, ou encore le 998, pour joindre la policjia.

Déplacements faciles en Pologne

Il s’avère assez simple et peu onéreux de voyager en Pologne depuis la France en avion. Plusieurs compagnies aériennes assurent des transits quotidiens entre Paris et Varsovie ou Cracovie. Le temps de trajet moyen est de 2h40 et les prix sont peu élevés.Le pays est pourvu d’un réseau ferroviaire bien développé et les grandes villes accessibles depuis les capitales européennes sont reliées entre elles par les trains à grande vitesse Intercity.

Autre option, la location de voiture à une gare ou dans un aéroport, pour une plus grande liberté. Attention, pour tout passage de frontière avec une voiture de location polonaise, le loueur doit en être impérativement prévenu. Avant le départ, il ne faudra pas oublier un GPS ou une carte de la Pologne, afin de simplifier vos déplacements.Pour un rythme plus sportif, il faut noter que les routes sont parfaitement adaptées aux cyclistes.

Prêts et enthousiastes pour ce voyage ? Alors, quel itinéraire adopter et à quelle saison partir ?

Les plus beaux itinéraires à la meilleure saison

les-plus-beaux-itineraires-a-la-meilleure-saison

Le climat polonais est à l’image de ses habitants. D’apparence rustre, mais authentique ! Des contrastes certains existent entre les régions du nord au climat maritime et le sud plus humide, mais aussi entre les hivers rigoureux et les étés aux fortes températures. Le printemps et l’automne, ensoleillés et doux, sont les saisons à privilégier pour apprécier au mieux les subtilités des paysages.

Tout voyage en Pologne débute à Varsovie, sa séduisante capitale, témoin de l’histoire. Son centre a été totalement reconstruit, à l’identique, après la Seconde Guerre mondiale et est aujourd’hui classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Pour les amateurs de nature sauvage et d’évasion, Lodz, au passé multiculturel, est l’étape idéale pour une quinzaine de jours dans la région des parcs naturels de Poméranie. Plages et villages pleins de charme défilent jusqu’à la presqu’île de Hel qui se jette dans la Baltique.

Un séjour d’une semaine en Pologne peut également s’imaginer comme une plongée dans l’Histoire médiévale. De château en château, la région de Lublin, la Lubelskie, se dévoile avant la chaîne de montagnes des Tatras, dont les vingt sommets de plus de 2 000 mètres marquent la frontière avec la Slovaquie.

Poznan 
Le temps d’un week-end, découvrez des villes pittoresques comme Poznan en Grande-Pologne à l’ouest ou Cracovie, pour vous évader. La première, avec ses petites maisons baroques colorées, captive grâce à sa vie jeune et festive de jour comme de nuit. Cracovie est une ville magique, l’une des plus belles d’Europe, où il fait bon flâner au bord de la Vistule ou dans les nombreux cafés.

Qu’importe la durée du séjour, un voyage en Pologne au contact d’un patrimoine riche est une source de dépaysement total.

Comment préparer son voyage à Cuba ?

Direction Cuba Ah Cuba ! A vous le soleil, les maisons colorées, les vieilles automobiles et la salsa. Alors, avant de partir, quelques préparatifs s'imposent ! Il vous faut d'abord un passeport en cours de validité, bien sûr, mais aussi une carte de tourisme, c'est un formulaire obligatoire pour entrer à Cuba qui coûte environ 25 euros, il est renouvelable une fois. Vous pouvez l'obtenir au consulat de Cuba ou bien en ligne via le site www.action-visa.com. Vous devrez également présenter une attestation d'assurance qui prouve que vous êtes couvert en cas de rapatriement. C'est un document fourni gratuitement par votre assurance ou votre organisme de carte de paiement (Visa ou Mastercard)... Voilà, les papiers c'est bon, mais quand est-ce qu'on décolle ? Alors, de mai à novembre, vous tomberez en pleine saison des cyclones et des pluies à éviter, sauf si vous aimez les cyclones et la pluie. Mieux vaut éviter aussi les fêtes de Noël, Pâques, les environs du 1er mai (la fête des travailleurs) et du 26 juillet (jour de la rébellion nationale). À ces dates, les prix sont élevés et les hôtels sont pris d'assaut. Juillet/août ? Non plus, car les cubains sont en vacances... Si vous le pouvez, partez entre janvier et mai, après les fêtes de fin d'année ou alors après Pâques et avant les cyclones...C'est aussi la meilleure saison pour partir : l'hiver est sec et les températures agréables, autour de 20/25 degrés, Ca y est, vous savez quand partir, vous pouvez prendre votre billet d'avion Cuba possède 10 aéroports internationaux, mais le plus utilisé reste celui de La Havane. Le vol dure entre 9 et 10h, et il faut compter entre 750 et 1000 euros le billet aller-retour. Avant de partir, pensez à emporter beaucoup de liquide que vous changerez un fois sur place car même si les cartes de crédit sont de plus en plus utilisées à Cuba on vous demandera le plus souvent de payer en espèces. Sachez que deux monnaies sont en circulation sur l'île : le peso cubano et le peso cubano convertible ou "CUC", c'est celle-là que vous utiliserez principalement. 1 CUC équivaut à environ 1 euro. Sachez aussi que le dollar est fréquemment utilisé. En arrivant, pensez aussi à changer un peu de monnaie nationale pour laisser des pourboires et faire des petites courses. Pour environ deux semaines à Cuba, prévoyez 2000 euros de budget pour être confort Enfin, pour bien profiter de tous les charmes de l'île, partez entre dix jours et deux semaines et vous serez plutôt pas mal.