Back to top

Ancienne puissance maritime, rivale de Gênes et Venise, lieu de naissance de Galileo Galilei, Pise est célèbre dans le monde pour sa tour penchée, qu’escaladent chaque année plus de 3 millions de touristes. Pise, c’est aussi l’un des centres de la Renaissance italienne les plus importants, combinant art, culture, histoire, architecture et douceur de vivre. Lieux incontournables, balades, moyens de transport : avant le grand départ, voici nos conseils de voyage pour visiter Pise

Pise : la tour penchée la plus célèbre du monde

Pise-la-tour-penchée-la-plus-célèbre-du-monde


La tour de Pise est à l’Italie ce que la tour Eiffel est à la France : un emblème incontournable que plus de 3 millions de curieux viennent découvrir chaque année. Campanile de la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption, la tour de Pise affiche une hauteur de 56 mètres. La façade s’agrémente d’arcades et de petites loggias, tandis que l’intérieur abrite 294 marches en colimaçon. Sa construction, inaugurée en 1173, s’étale sur deux siècles. Malgré les efforts des architectes, l’édifice accuse une inclinaison précaire de cinq degrés. En effet, un affaissement de terrain explique pourquoi la tour de Pise est penchée.

La Piazza dei Miracoli

La-Piazza-dei-Miracoli

La Piazza dei Miracoli où se trouve la tour de Pise doit son nom au poète Gabriele d’Annunzio qui comparait à des miracles l’œuvre architecturale comprenant également la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption (le Duomo) et le baptistère. 

Joyau du style architectural pisan, le Duomo de Pise est l’œuvre de Buscheto. Construite en marbre blanc, cette basilique romane à cinq nefs est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, tout comme les monuments érigés sur la Piazza dei Miracoli : 
-    la tour penchée ; 
-    le Camposanto monumentale (le cimetière monumental, contenant selon la légende, une part de terre sacrée prélevée au Golgotha) attenant au Duomo ;
-    le Battistero di San Giovanni (le plus grand baptistère d’Italie) qui fait face au Duomo.

Le Museo dell’Opera Del Duomo et le Musée National San Matteo

Musée-National-San-Matteo

Visiter Pise ne se limite pas à l’exploration de la Piazza dei Miracoli et de la tour penchée. En effet, la ville recèle de nombreux sites culturels, dont le Museo dell’Opera Del Duomo et le Musée National San Matteo. Le premier met en valeur les œuvres d’art de la cathédrale et du baptistère dans ses vingt-trois salles d’exposition. 

Installé entre les murs d’un ancien couvent bénédictin, le Musée National San Matteo abrite quelques-unes des peintures et des sculptures les plus représentatives de l’école toscane du 12e au 14e siècle. 

Pise, un petit tour en ville

palazzo-della-carovana-pise

Visiter Pise, c’est aussi partir au-devant de :
-    la Piazza dei Cavalieri et le Palazzo della Carovana abritant la Scuola Normale Superiore, un collège prestigieux fondé par Napoléon ; 
-    le Palazzo Blu (14e siècle), berceau de la Fondazione Pisa, reconnaissable à sa façade bleue ;
-    le Giardino Scotto au cœur de la Cittadella Nuova, au bord de l’Arno entre le Ponte della Vittoria et le Ponte della Fortezza ;
-    la Cittadella Vecchia et la Torre Guelfa, détruite pendant la Seconde Guerre mondiale et reconstruite à l’identique ;
-    Tuttomondo, une fresque street-art réalisée en 1989 par Keith Haring. Cette œuvre représentant l’harmonie mondiale habille la façade de l’église de Sant’Antonio Abate.

Les conseils pratiques pour visiter Pise

L’aéroport international Galileo Galilei de Pise est desservi par une vingtaine de vols quotidiens, dont plusieurs vols directs depuis Paris. 

La Gare Centrale reçoit chaque jour une vingtaine de trains au départ de Florence. Le trajet dure 1 h 15 environ. Le billet aller-retour coûte moins de 20 €. La gare de Pise la plus proche de la tour est la Pisa San Rossore.