Back to top

Depuis l’Antiquité, les pyramides, tombeaux, temples et autres monuments érigés à la gloire des dieux font la fierté de l’Égypte. Du sphinx de Gizeh aux colosses de Memnon, en passant par la mosquée et la bibliothèque d’Alexandrie, c’est une multitude de sites d’intérêt qui sont disséminés aux quatre coins du pays. Situé sur la rive est du Nil, le temple de Karnak est un immense complexe où se côtoient pylônes, chapelles et obélisques dans un décor somptueux. Dédié à la triade de Thèbes que formaient les divinités Amon, Mout et Khonsou, il refléterait l’idée fondamentale que se faisaient les Égyptiens de l’ordre du monde. Partez à la conquête de Karnak et embarquez pour un voyage inoubliable au cœur d’une Égypte mystique et fascinante.

Karnak : joyau des pharaons au royaume des pyramides

karnak-joyau-des-pharaons-au-royaume-des-pyramides

Plus grand centre religieux de l’Égypte antique, le temple de Karnak a vu sa construction s’étaler sur plus de deux mille ans, au gré des ambitions et des désirs des pharaons qui se sont succédé. Divisé en trois parties sur deux kilomètres carrés, il rend honneur aux personnalités divines égyptiennes vénérées dans la ville de Thèbes, aujourd’hui connue sous le nom de Louxor : Amon, le roi des dieux ; Mout, la déesse-mère et épouse d’Amon ; et Khonsou, le dieu de la Lune et fils d’Amon et Mout. Symbole de la magnificence pharaonique au début du Nouvel Empire, Karnak était autrefois relié aux temples de Louxor par un long chemin bordé de 700 sphinx. Il rejoignait également le Nil via un canal artificiel : ce dernier était emprunté par la triade thébaine lorsqu’ils se rendaient à Louxor pour célébrer la fête d’Opet (festivités traditionnelles à leur gloire). Inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1979, Karnak demeure à ce jour l’un des lieux où les fouilles archéologiques sont les plus actives au monde.

Le temple d’Amon à Karnak : fortifications majestueuses à la décadence grandiose

temple-d-amon-a-Karnak

Consacrée au dieu Amon ainsi qu’à sa forme solaire, Amon-Rê, elle est la plus vaste des trois parties qui composent Karnak. Elle se caractérise par la richesse et la complexité de ses décorations, apportées notamment par les souverains Sésostris Ier, Amenhotep et Hatchepsout. Entre reposoirs, colonnades et statues, vous pourrez vous promener sur les vestiges d’anciens temples, chapelles et salles des fêtes. Ne manquez pas le colosse de Ramsès II, la stèle du Scarabée et la chapelle d’Osiris, incontournables à Karnak. À l’instar de nombreux autres visiteurs, ce que vous trouverez sans doute de plus merveilleux entre ces murs sera la grande salle hypostyle (par définition : « une salle dont le plafond est supporté par des colonnes »). Les 134 piliers qui soutenaient le toit – aujourd’hui disparu – ressemblent à une véritable forêt de papyrus gigantesques, ornés de gravures, dessins et hiéroglyphes. L’enceinte d’Amon du temple de Karnak ne doit cependant pas être confondue avec le temple d’Amon de Louxor : en effet, de ce dernier ne subsistent que quelques ruines et un obélisque sur les deux originaux, l’autre se trouvant depuis 1836 sur la place de la Concorde à Paris.

Hommage à la déesse-mère au sein du temple de Karnak en Égypte

hommage-a-la-deesse-mere-au-sein-du-temple-de-karnak-en-egypte

Enceinte conçue en l’honneur de la déesse égyptienne Mout, elle était le lieu privilégié des fêtes et des cérémonies qui rythmaient la vie de la cité. Elle se compose de plusieurs monuments et bâtiments dont la plupart sont aujourd’hui en ruines. Parmi eux, le temple de Mout aurait été construit par la reine-pharaonne Hatchepsout puis transformé à de multiples reprises par ses successeurs. Plus grand lieu de Karnak après celui consacré à Amon, on y trouve encore beaucoup de statues en granit représentant Sekhmet, déesse à la tête de lionne porteuse de guerres et de fléaux. Un petit lac en forme de croissant de lune ainsi que les temples d’Aménophis III, de Ramsès III et de Nectanébo II viennent s’ajouter à l’ensemble. Devant la porte monumentale des remparts se dressent les vestiges d’autres édifices tels que la station de Thoutmôsis III et le sanctuaire d’Amon-Kamoutef.

L’enceinte de Montou : le plus petit des temples de Karnak

enceinte-de-montou-le-plus-petit-des-temples-de-karnak

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la troisième partie de Karnak ne porte pas le nom de Khonsou mais celui de Montou, le dieu-faucon de Thèbes. Protecteur des armes et de la capitale, sa place et son importance lui furent peu à peu retirées au profit de Khonsou lorsque Amon devint la principale divinité vénérée par les Égyptiens. Néanmoins, cette zone lui reste dédiée et vous pourrez y admirer les temples de Montou, d’Harprê et de Maât ainsi que plusieurs portes et un lac sacré. À l’ouest de la muraille se trouvent encore les vestiges de nombreuses habitations de l’époque, fabriquées en terre crue et dont les ruelles sinueuses formaient un véritable labyrinthe.

De Louxor à Karnak : nos conseils pour une excursion réussie

louxor-a-karnak-nos-conseils-pour-une-excursion-reussie

Situé à seulement quelques minutes de Louxor, le temple de Karnak est facilement et rapidement accessible en voiture ou en taxi. En raison des fortes chaleurs et des vacances scolaires, la période de juin à septembre n’est pas la plus propice si vous souhaitez éviter la foule des voyageurs curieux. Nous vous conseillons ainsi d’explorer Karnak entre février et avril ou octobre et novembre, lorsque le climat est doux et ensoleillé et la pluie très rare. Une fois sur place, vivez pleinement l’expérience en assistant au spectacle itinérant de son et lumière donné régulièrement à travers tout le complexe ; ou préférez une visite en fin d’après-midi pour admirer le coucher du soleil. De là, pourquoi ne pas profiter de votre passage à Karnak pour faire un tour dans la Vallée des rois et ses célèbres tombes, sur la rive occidentale du fleuve ? Ou bien pour rejoindre Le Caire par les eaux lors d’une fabuleuse croisière sur le Nil ? Autant de possibilités pour découvrir tout ce que l’Égypte a de plus authentique et d’impressionnant à vous offrir.