Avec leur territoire immense et leurs paysages diversifiés, les États-Unis représentent la destination parfaite pour un road trip en couple, en famille ou entre amis. Comment organiser votre voyage sur les routes ? Découvrez nos conseils pour tracer votre itinéraire et optimiser votre temps et votre budget avant de partir à l’aventure. 

Où partir ?

ou-partir

Les États-Unis se composent de 50 états et couvrent une superficie équivalente à 14 fois celle de la France. Les itinéraires se déclinent donc à l’infini, du plus classique, comme le road trip dans l’Ouest américain, au plus original. La première chose à faire est de définir vos priorités : quels sites sont incontournables à vos yeux ? Quelles expériences souhaitez-vous vivre à tout prix ? Quelles villes vous attirent ? Où avez-vous des proches à qui vous désirez rendre visite ?

Les amateurs de randonnée ne manqueront pas de traverser l’un des multiples parcs nationaux américains. Les passionnés de musique partiront sur la route du Blues en Louisiane, alors que ceux qui rêvent de l’océan Pacifique longeront la route 1 en Oregon et en Californie. Si vous préférez la chaleur et les plages, direction la Floride, en incluant le magnifique archipel des Keys. Pour une immersion dans l’Amérique profonde, privilégiez les états peu touristiques, par exemple le Montana et le Kentucky.

Le plus mythique road trip aux USA se pratique incontestablement sur la Route 66. Elle parcourt le pays de Chicago, au nord-est, à Santa Monica, au sud-ouest, sur 4 000 kilomètres. Les plus pressés n’auront besoin que de deux semaines, mais le mieux pour profiter de cet itinéraire historique est d’y consacrer un mois entier.

L’essentiel est d’élaborer un planning de votre itinéraire jour par jour selon vos affinités personnelles, puis de vérifier les distances sur une carte en ligne. 

Quand partir ?

quand-partir

Pour la majorité des personnes, les dates et la durée du road trip dépendent de leur travail ou des vacances scolaires. Si vous n’avez pas le choix, la priorité est d’adapter votre trajet à la saison et au nombre de jours dont vous disposez. Même s’il est possible de partir aux États-Unis tout au long de l’année, certains sites sont fermés ou soumis à des conditions météorologiques rudes à certaines périodes. Inutile, ainsi, d’aller explorer le parc national de Yosemite par la Tioga Road en hiver, car celle-ci est bloquée en raison de la neige. À l’inverse, rouler dans des régions désertiques au Texas en plein été peut s’avérer très pénible. 

D’une manière générale, le nord du pays est plus froid que le sud. Pensez à toujours vérifier le climat des zones où vous prévoyez de vous rendre. Le printemps et l’automne sont des saisons idéales, qui vous permettront d’éviter les températures extrêmes, ainsi que l’afflux massif de touristes. Les férus de ski préféreront naturellement l’hiver. Si vous voulez absolument explorer le parc national de Yellowstone, sachez qu’il n’est entièrement ouvert qu’en été. Connaître ce type d’informations peut radicalement changer vos plans. C’est pourquoi il est crucial de vous renseigner en amont avant de choisir les dates de votre road trip aux USA. 

Planifier ou improviser ? 

planifier-ou-improviser

La réponse dépend beaucoup de votre manière de voyager, mais aussi de la saison et de la durée de votre séjour. Dans tous les cas, commencez par fixer votre point de départ et votre point d’arrivée. Vous définirez ensuite les différentes étapes en fonction de leur intérêt et du temps dont vous bénéficiez.

Que vous soyez un inconditionnel de l’organisation ou adepte des programmes souples, certains éléments nécessitent une planification. Si vous partez en été ou pendant une période de fête américaine, comme Thanksgiving ou Noël, prenez soin de réserver vos logements à l’avance, notamment dans les grandes villes. Cela vaut également pour les attractions majeures, comme la prison d’Alcatraz à San Francisco

En revanche, ceux qui partent dans l’optique de camper s’épargneront de longues heures de recherche d’hébergement. Il faudra simplement veiller à réserver les emplacements dans les parcs naturels très fréquentés. 

Si vos vacances durent plus de deux semaines, vous pourrez préparer les grandes lignes, tout en vous accordant la possibilité de flâner ou de changer de route au gré de vos envies. C’est aussi ce sentiment de liberté qui procure autant de plaisir lors d’un road trip !

Concernant le temps de trajet donné entre deux étapes, il est recommandé de le multiplier par 1,5 pour laisser une place aux imprévus (embouteillages, arrêts photo, etc.).

Quel moyen de transport ?

quel-moyen-de-transport

Qui dit road trip dit véhicule confortable pour les passagers, adapté au volume de bagages. Si vous envisagez de quitter les routes goudronnées, prenez de préférence un 4×4, appelé SUV with high clearance en anglais. Les fans de camping-cars pourront louer un recreational vehicle (RV) et les fous de moto une Harley-Davidson.

Vous trouverez d’innombrables agences de location, ce qui vous permettra de faire jouer la concurrence. La plupart d’entre elles acceptent le permis d’origine, tandis que d’autres exigent un permis international. Notez que les conducteurs de moins de 25 ans payent un supplément et que des frais élevés s’appliquent généralement si vous demandez à rendre le véhicule dans une ville différente. 

Pour partir l’esprit tranquille, contractez une assurance qui couvre le véhicule (car damage waiver) et qui comprend une responsabilité civile (personal liability). Prévoyez également une assurance voyage, car les frais de santé aux États-Unis peuvent atteindre des montants faramineux. Enfin, familiarisez-vous avec le code de la route local et les limitations de vitesse indiquées en miles.

Quel budget ? 

quel-budget

Un road trip en Californie pendant deux semaines n’aura évidemment pas le même coût qu’un road trip d’un mois sur la Route 66. Cependant, des moyennes de budget existent, pour vous donner une idée. La fourchette se situe entre 70 et 150 dollars américains par jour et par personne. Cela englobe tous les postes de dépense (location du véhicule, essence, hébergement, alimentation et activités), sauf les billets d’avion. 

Pour réaliser un road trip pas cher, partez hors saison, traquez les promotions, restreignez les étapes urbaines et privilégiez les zones peu touristiques. Dernière astuce : le pass America The Beautiful offre un accès illimité aux sites et parcs nationaux pour 80 dollars pendant un an.

Vous avez toutes les cartes en main pour organiser votre voyage sur cet immense terrain de jeu que constituent les États-Unis. Il ne vous reste plus qu’à partir on the road !