Back to top

Blottie au cœur de la région du Bengale-Occidental, Calcutta dévoile ses ruelles effervescentes dissimulant un patrimoine architectural d’une indéniable richesse. Mais sorti de la métropole indienne, le voyageur découvre des paysages authentiques, de la mangrove du golfe du Bengale où l’on rencontre tigres et crocodiles, des temples ocres et latérites de Bishnupur en passant par Darjeeling et ses étendues de thé parfumé.

 

1. Immersion dans l’histoire coloniale indienne

colonie indienne

©AROYBARMAN

Prenez le temps de poser quelques jours vos valises à Chinchura : cet ancien comptoir néerlandais situé à 35 kilomètres de Calcutta accueillit le dernier roi arménien en exil et abrite son tombeau dans l’église de la ville. Curiosité de cet édifice religieux : on peut y admirer une œuvre de Léonard de Vinci !

À trente kilomètres de Calcutta, Chandernagor offre également une riche histoire à découvrir. Cet ancien comptoir français situé au bord de la rivière Hooghly possède une promenade le long des berges inspirée des quais de Seine, à Paris. La ville accueille un musée et institut français, ainsi qu’un cimetière catholique. Le kiosque du débarcadère, le château de Goret et quelques maisons coloniales dissimulées font partie des visites insolites.

La cité de Bandel vous contera son histoire d’ancien comptoir portugais et dévoile un monastère dont la pierre d’angle date de 1599, ce qui en fait le plus vieil édifice religieux connu du Bengale.

2. Le Bengale-Occidental, une région riche en temples

bengale

©davidevison

Lors de votre périple sur les routes du Bengale-Occidental, faites escale à Bishnupur, ancienne capitale des rois Malla, pour découvrir les temples bâtis en pierre de latérite et ornés de fresques. La cité est également mondialement connue pour ses productions artisanales de poteries et saris en soie.

À proximité de Calcutta, blottie sur les rivages de la rivière Hooghly, Bansberia dévoile ses deux temples méritant une escale. Le temple Ananta Basudeb, en terre cuite, et le temple Hangseswari, érigé en l’honneur de la déesse Hangseswari, raviront les amateurs de légendes et d’architecture.

3. Le littoral du Bengale occidental

bengale

©mrinalnag

Le Bengale-Occidental ne dissimule pas seulement temples ancestraux, réserves naturelles et villages pittoresques. La région possède également des plages somptueuses, dont Puri dans l’État de l’Orissa. Après une sieste impromptue sur le sable doré, profitez-en pour y visiter le temple Jagannath, notamment lors du festival annuel du Ratha Yatra. Ce célèbre temple hindouiste qui date de 1150 est vénéré par les adorateurs de Vishnu ou de Krishna.

Pour les amateurs de farniente, Tajpur Beach est une occasion rêvée de s’évader sur le littoral indien sans s’éloigner de Calcutta. Le village de Mandarmani ravira quant à lui les amoureux d’authenticité qui apprécieront la pêche réputée du crabe rouge et sa dégustation dans l’un des restaurants qui bordent la côte !

4. Des paysages authentiques et féériques

paysages

©RNMitra

Niché dans le delta formé par les estuaires du Gange et du Brahmapoutre, le parc naturel de Surdarbans, plus grande forêt de mangrove du monde, susurre la promesse d’une escapade unique. Classée au patrimoine de l’UNESCO, la réserve demeure le dernier habitat du tigre du Bengale et abrite crocodiles, sangliers, tortues de mer et cobras royaux.

Après une journée au cœur de la bouillonnante Calcutta, une croisière sur le Hoogly, un des bras du Gange, permettra un retour aux sources. Sur un ghat, larguez les amarres et vivez une immersion totale dans la culture indienne : c’est par ce fleuve que les Européens pénétrèrent en Inde pour s’imposer progressivement dans le pays.

5. Sur la route du thé

route du thé

©mazzzur

L’Inde est une contrée réputée pour son thé. Visitez Glenburn, un charmant cottage situé dans une plantation et offrant une splendide vue sur l’Himalaya. Découvrez les méthodes ancestrales permettant la fabrication du précieux breuvage, profitez de randonnées exceptionnelles le long de la rivière Rung Dung et déambulez dans le village traditionnel de Shikari Dura.

Faire escale à Calcutta sans explorer Darjeeling serait une hérésie ! Partez en quête de paysages à couper le souffle, avec l’Himalaya en toile de fond, et partagez des moments uniques avec une population chaleureuse qui vous fera mieux connaitre ses traditions ancestrales.

Que voir en Inde ?

Pour un premier voyage dans le pays on ne saurait que trop vous conseiller le “triangle d’Or” : Delhi, Agra et Jaipur, capitale du Rajasthan… Pour vous familiariser avec ce pays si particulier commencez par passer deux ou trois jours à Delhi, la capitale ! Déambulez dans la vieille ville, avec le tombeau moghol de Humayun,le Fort rouge et la Jama Masjid, la plus grande mosquée du pays… Partez ensuite pour Agra, la ville du Taj Mahal, mais pas seulement : le magnifique fort d'Agra est lui aussi incontournable… Le Taj Mahal est ouvert tous les jours sauf le vendredi, du lever au coucher du soleil, avant de partir vous pouvez télécharger gratuitement l'application Audiocompass. C'est un audioguide disponible seulement en anglais. Autre vestige de l’Empire moghol à ne pas manquer : Fatehpur Sikri, à 40 km à l'ouest d'Agra, une ville fantôme fortifiée qui mérite qu’on s’y arrête... Continuez ensuite votre route vers Jaipur pour admirer la ville rose et son fort d’Amber, Il existe un pass qui comprend les 5 grands monuments de la ville. Il coûte 400 roupies environ 5 euros ! Poursuivez votre voyage dans la région en passant par Jodhpur, La cité bleue, Jaisalmer incroyable ville fortifiée et bien sûr Udaipur avec son Lake Palace, célèbre palais flottant et son City Palace, le plus grand palais du Rajasthan... Pour vous imprégner de la spiritualité indienne, direction Varanasi, anciennement Bénarès, à 577 km à l'est d'Agra…C’est l’une des villes les plus saintes du pays, située juste au bord du Gange… Les pèlerins viennent y laver leurs péchés ou procéder à la crémation de leurs proches.  Il y a toujours un fête religieuse en Inde ! Les dates changent chaque année donc renseignez-vous avant de partir. Si vous y allez en février/mars, dans le nord du pays, vous avez une chance d’assister à Holi !  La fête des couleurs qui célèbre la fin de l’hiver…Les hindous se jettent de l’eau et de la poudre colorée. Autre fête qui en met plein les yeux : Diwali en octobre/novembre la fête des Lumières qui dure 5 jours... C’est le début de la nouvelle année hindoue, tout le pays s’éclaire alors de feux de Bengale, de lampes à huile et de lanternes… Sublime ! Si vous voulez faire cap au sud, prévoyez un circuit de 4-5 jours pour aller de Bombay à Madurai en passant par Goa mais dites-vous que ce sera pour votre 2ème voyage en Inde ! Car il y a de fortes chances que vous ayez envie de revenir !

Comment bien préparer son voyage en Inde ?

Une chose est sûre on n’est jamais vraiment prêt à partir en Inde parce que cette destination bouleverse. Tous ceux qui y sont allés vous le diront : il y a un avant et un après ce voyage... Quitte à ne pas être prêt dans sa tête autant l’être quand même au niveau administratif ! Pour partir, il vous faut un passeport valide pendant au moins 6 mois après le retour prévu,avec encore au moins deux pages face à face vierges... Il existe deux sortes de visas, le regular visa, un visa à entrées multiples qui permet aussi de demander les permis spéciaux pour le Sikkim... Attention il ne s’obtient pas au consulat mais auprès de VFS,organisme qui délivre les visas indiens de tourisme... Pensez à consulter leur site car les règles d’entrée dans le territoire sont toujours susceptibles de changer... Deuxième option : le e-tourist visa, c’est celui que nous vous conseillons de prendre... Oubliez les longues files d’attente et ce fameux papier qui manque forcément et qui vous oblige à revenir trois fois. Tout se fait en ligne, même le paiement ! Le e-tourist visa est valable 60 jours maximum,pour deux entrées par voie aérienne ou maritime UNIQUEMENT... Donc si vous voulez faire un tour au Népal depuis l’Indevous pouvez passer par la frontière terrestre mais vous devrez prendre l’avion pour revenir en Inde... Bon, vous y êtes pas encore, depuis Paris il faut 8h15 pour relier Delhi, 9h45 pour Bangalore... Ne partez pas comme ça, vérifiez bien d’abord que vous êtes à jour de vos vaccins universels...D'autres vaccins sont recommandés donc n'hésitez pas à vous renseigner auprès de l’Institut Pasteur... Une fois sur place, malgré les 234 langues recensées, vous pourrez communiquer en anglais à peu près partout. Enfin, pas besoin de courir les bureaux de change avant de partir,la roupie ne se change qu’en Inde... Bon, tout ça ne nous dit pas quand est-ce que vous partez ? Ca va surtout dépendre de où vous allez ! Globalement le mieux est de partir entre mi-novembre et fin marssauf pour l’extrême nord où il peut faire très froidet pour l’extrême sud à cause de la mousson tardive... Préférez plutôt mars pour le Rajasthanet la période entre avril/mai et septembrepour vous aventurer dans les montagnes du Nord et du Nord-Est... Car, vous l’aurez compris, visiter le Rajasthan,randonner dans le Nord-Est ou explorer l’Inde du Sudil va falloir choisir,Rome ne s’est pas faite en un jour et l’Inde ne se visite pas en un seul voyage ! Pour revoir tous nos conseils sur l’Inde rendez-vous sur voyage.fr...