Back to top

Nichée sur la côte Caraïbe, Santa Marta est un haut lieu du tourisme en Colombie. Cette charmante ville du nord attire aussi bien les visiteurs nationaux qu’étrangers qui viennent passer leurs vacances entre mer et montagne. La situation géographique idéale et le climat tropical s’ajoutent aux multiples atouts de cette destination à explorer en famille.

La plus ancienne cité coloniale

la-plus-ancienne-cite-coloniale

Cette ville de Colombie doit son nom au jour de sa fondation, le 29 juillet 1525, lors de la fête de Sainte Marthe. Elle est la première ville construite par les Espagnols en Amérique du Sud. Rendez-vous au Musée de l’Or Tairona, situé dans la Casa de la Aduana, pour découvrir de précieux objets créés par le peuple amérindien qui vivait à l’origine sur ce territoire, en grande partie décimé par les colons.

Lors de votre promenade dans le centre historique, vous aurez l’occasion d’admirer le riche patrimoine architectural datant de cette période. La cathédrale de Santa Marta fut la première basilique construite sur le continent, au XVIIe siècle. La Mairie, la Casa de Madame Agustine et le cloître San Juan de Dios figurent parmi les monuments coloniaux incontournables de Santa Marta en Colombie.
 
Cette cité chargée d’histoire incarne aussi la dernière demeure de Simon Bolívar, héros de l’indépendance sud-américaine. Une visite s’impose d’ailleurs à La Quinta de San Pedro Alejandrino, l’hacienda où il rendit son dernier souffle en 1830. Elle abrite plusieurs édifices remarquables, le Musée bolivarien d’art contemporain et de magnifiques jardins.

Une ville balnéaire très prisée

une-ville-balneaire-tres-prisee

Aujourd’hui, Santa Marta est reconnue pour son magnifique littoral bordé par les eaux cristallines de la mer des Caraïbes. À 5 km du centre-ville, la belle plage d’El Rodadero est la plus fréquentée et la plus animée. Les hôtels, les restaurants et les centres commerciaux côtoient les casinos et les discothèques pour donner le rythme de la vie nocturne colombienne. C’est aussi dans ce quartier que se trouve l’aquarium Mundo Marino qui fascinera les enfants.

Au sud de la ville, Playa Blanca, Pozos Colorados et Bello Horizonte constituent de bonnes options pour vous détendre en famille. Vous pourrez vous adonner au snorkeling, faire une excursion en bateau ou vous initier au sport nautique de votre choix.  

Si vous préférez les ambiances plus tranquilles, direction Taganga, un village de pêcheurs niché au fond d’une ravissante baie à 5 km au nord de Santa Marta. Il est desservi par les bus de la ville pour une poignée de pesos. C’est un site idéal pour découvrir les fonds marins et les récifs coralliens. Ici, le coucher de soleil est magique. 

Une vie culturelle foisonnante

une-vie-culturelle-foisonnante

Capitale du département de Magdalena, Santa Marta est aussi la troisième plus grande ville de la région caraïbe, derrière Barranquilla et Carthagène des Indes. À ce titre, elle accueille plusieurs événements culturels majeurs. 

À cheval entre les mois de juillet et août, la ville célèbre les Fêtes de la Mer en promouvant les sports aquatiques et en organisant de nombreuses activités culturelles. Vous pourrez ainsi assister à des concerts, des spectacles de danse, mais aussi aux Jeux Nationaux Nautiques et Balnéaires. Sachez que le 29 juillet marque aussi la célébration de Sainte Marthe, la patronne de la ville.

L’autre moment fort de l’agenda local a lieu fin août ou début septembre selon les années. Il s’agit du Festival International du Théâtre des Caraïbes, créé en 1989 et devenu depuis l’une des manifestations scéniques les plus importantes du pays. 

Si vous avez le temps, jetez un œil à la programmation du centre culturel du cloître San Juan Nepomuceno et à celle de l’Alliance française locale. Ces institutions proposent régulièrement des activités gratuites. 

La gastronomie caribéenne

la-gastronomie-caribeenne

Votre voyage en Colombie est l’occasion de découvrir la savoureuse gastronomie de ce pays métissé. Sur la côte Caraïbe, et notamment à Santa Marta, les poissons frais et les fruits de mer sont les rois des spécialités culinaires. Ils sont le plus souvent accompagnés de riz à la noix de coco (arroz de coco) et de rondelles de bananes plantain frites (platano). Le cayeye, aussi appelé mote guineo verde, est un plat traditionnel à base de banane verte rehaussée d’oignon, d’ail et de tomate.

Laissez-vous également séduire par les carimañolas, des beignets à base de manioc frit fourrés à la viande ou au fromage. Les arepas à l’œuf et l’igname sont un autre snack typique de la région, parfait pour satisfaire une petite faim. Les enfants craqueront pour les enyucados, un dessert préparé avec du manioc, de la noix de coco et du sucre.

À la tombée de la nuit, direction le Parque de Los Novios et ses nombreux bars pour goûter des cocktails aux fruits exotiques ou un verre d’aguardiente, la liqueur anisée colombienne par excellence. 

Excursions dans les alentours

excursions-dans-les-alentours

Santa Marta jouit d’une situation géographique à faire pâlir de nombreuses destinations touristiques de renommée internationale. En effet, elle est blottie entre la Sierra Nevada, la plus haute chaîne montagneuse côtière du monde et la mer des Caraïbes. Sur une quarantaine de kilomètres, vous pourrez passer de sublimes plages de sable fin à des sommets couverts de neiges éternelles de plus de 5 700 m d’altitude.

L’attraction majeure de la région est sans conteste le Parc national Tayrona où la biodiversité est extrêmement riche. Plusieurs agences proposent des randonnées d’une journée au départ de Santa Marta, après seulement une heure de route. 

Le site archéologique précolombien de Ciudad Perdida, la « Cité Perdue », requiert plus d’efforts en raison de sa difficulté d’accès. Il faut compter entre quatre et six jours de trekking dans la jungle. Si vous avez des enfants, optez plutôt pour une excursion à Minca, un village paisible, perché au cœur de la Sierra Nevada et desservi par les moyens de transport en commun. Au programme : balade dans la forêt tropicale, découverte des plantations de café et baignade dans les cascades. 

Santa Marta se visite toute l’année, car elle bénéficie de la météo idéale du nord de la Colombie. Entre les activités balnéaires, les visites culturelles et les excursions en pleine nature, il est impossible de s’y ennuyer !