Back to top

Terre de contraste, entre jungle amazonienne, plages caribéennes et cordillère des Andes, la Colombie vous promet un séjour mémorable. Pour visiter le pays dans les meilleures conditions, voici quelques informations sanitaires à suivre.
 

Nos conseils aux voyageurs pour un séjour en Colombie

Avant de vous envoler vers le cœur de l’Amérique du Sud, prenez le temps de vous rendre dans un centre de vaccination international pour faire le point sur vos vaccins. Vous pourrez ainsi déterminer si vous êtes à jour dans vos vaccins universels comme la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la poliomyélite ou encore l’hépatite B. 

D’autres vaccins sont recommandés pour un séjour en Colombie, comme celui contre la typhoïde. Cette maladie se transmet par l’eau ou les aliments, vous avez donc tout intérêt à être protégé. C’est aussi le cas de l’hépatite A, qui peut être transmise par contact direct avec une personne infectée, en plus de la nourriture et de l’eau. Il existe un vaccin combiné typhoïde et hépatite A, mais attention, les pharmacies sont souvent en rupture de stock. Commandez-le très à l’avance pour être sûr de l’obtenir avant votre départ. 

Autre vaccin à demander à votre médecin, celui contre la fière jaune. Il est obligatoire si vous effectuez au préalable un voyage en République démocratique du Congo, en Angola, en Ouganda ou au Brésil. Il est simplement recommandé si vous vous rendez dans certains départements comme Amazonas et la Guajira, ou municipalités comme Santa Marta, El Tatta ou encore Riosucio. Vous devrez réaliser ce vaccin au moins dix jours avant votre départ. Indolore, il peut néanmoins engendrer un fort épisode fiévreux dans la journée. 

Si vous partez avec un enfant ou si vous optez pour un séjour long et/ou dans une zone rurale de la Colombie, le vaccin contre la rage est également fortement recommandé. Cependant, il ne vous prémunit pas définitivement contre cette maladie, il vous permet seulement de gagner du temps pour vous rendre dans un hôpital si vous vous faites mordre par un animal.

Pensez aussi à souscrire à une assurance voyage qui prendra en charge, le cas échéant, vos soins sur place ou un rapatriement vers votre pays d’origine.