Back to top

 

Troisième plus grande ville de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Grenoble, préfecture de l’Isère, est surnommée la « capitale des Alpes » pour sa situation privilégiée aux confins du Vercors, de la chaîne de Belledonne et du massif de la Chartreuse. Histoire, culture, paysages, partons visiter Grenoble et ses environs au fil de 10 balades incontournables.

 

La Bastille et le téléphérique

Pour découvrir Grenoble et sa région d’en haut, on monte à bord des bulles du téléphérique. Démarrant au quai Stéphane-Jay, près du Jardin de Ville et de l’hôtel de Lesdiguières, il aboutit au fort de la Bastille. Au sommet, un panorama à 360° embrassant l’Isère et le Drac, le massif du Vercors et le massif de Belledonne attend les promeneurs. Par temps très clair, on peut apercevoir le massif du Mont-Blanc.

 

Le quartier Saint-Laurent

saint laurent

Sur la rive droite de l’Isère, au pied de la Bastille, le quartier Saint-Laurent prend des allures italiennes avec son enfilade de pizzerias et de trattorias. Sur les hauteurs, le monastère de Sainte-Marie d’en-Haut, bâti au XVIIe siècle, abrite entre ses murs les expositions du musée Dauphinois. Chaque trimestre se tient dans le quartier l’une des brocantes les plus fréquentées de la ville.

 

Le musée de Grenoble

Situé sur la place de Lavalette, le musée de Grenoble se reconnaît à son architecture moderne. Dans ses 18 000 mètres carrés d’espace d’exposition, il héberge l’une des collections d’art les plus éclectiques de France, allant de Rubens à Matisse, en passant par Delacroix, Gauguin, Ingres, Sisley ou Picasso.

 

La place Saint-André

Face au mythique Café de la Table Ronde et à la statue de Bayard, la façade bicolore de l’ancien Palais du Parlement se dresse sur la place Saint-André. De cours intérieures en salles d’audience, ce bijou de styles gothique et Renaissance dévoile tous ses secrets lors de visites guidées.

 

Le musée Stendhal

stendhal

Direction rue Jean Jacques Rousseau pour entrer dans l’univers intime de Stendhal. L’appartement Gagnon, où l’auteur a passé sa jeunesse, propose au public des ateliers de lecture et d’écriture, ainsi que des expositions temporaires. De la vaste terrasse, on profite d’une jolie vue sur le Jardin de Ville et la place Grenette.

 

La fontaine des Trois Ordres de la place Notre-Dame

fontaine

Paradis des chineurs et des amateurs de belles pierres, le quartier des antiquaires s’étend de la fontaine des Trois Ordres de la place Notre-Dame à la rue Chenoise et de la place des Tilleuls à la rue Brocherie. Bouquinistes, brocanteurs, échoppes d’artisans, bistrots de quartier animent les ruelles aux bâtisses colorées.

 

Le Magasin - CNAC (centre national d’art contemporain)

À l’ouest de l’écoquartier de Bonne, le Magasin - CNAC (centre national d’art contemporain) accueille ses visiteurs au bord de la Drac. Cette ancienne salle des machines conçue pour l’Exposition universelle de 1900 par Gustave Eiffel voit ses 3 000 mètres carrés régulièrement utilisés pour des expositions temporaires.

 

Saint-Antoine-l’Abbaye

Posté aux portes de la Drôme, entre Grenoble et Valence, Saint-Antoine-l’Abbaye se classe parmi les plus beaux villages de France. Une cité médiévale dont le site de Saint-Antoine est inscrit aux Monuments Historiques.

 

Le parc naturel régional de Chartreuse

chartreuse

À moins d’une heure de route, le parc naturel régional de Chartreuse constitue une destination idéale, conciliant espaces sauvages et histoire. Dans un périmètre de 60 kilomètres, on y découvre le château de Vizille, dissimulant le musée de la Révolution Française, le musée de la Grande Chartreuse, point de départ de nombreuses randonnées, ou le funiculaire de Saint-Hilaire-du-Touvet, achevé en 1924.

 

Le parc naturel régional du Vercors

vercors

À quelques encablures de Grenoble, le parc naturel régional du Vercors est le lieu de rendez-vous des amoureux de la montagne. Des grottes de Choranche aux Cuves de Sassenage et aux passerelles himalayennes, il offre de quoi se dépayser sans s’éloigner exagérément de la ville.

 

Culture, sport, histoire : « le cœur de Grenoble bat au rythme de ses contrastes » !