Back to top

Avec ses étendues volcaniques, ses chaînes montagneuses et ses glaciers, l’Islande est constituée en majorité de terres désertiques aux couleurs contrastées. Contrairement aux idées reçues, tout n’y est pas blanc et neigeux toute l’année. Entouré d’îles et d’îlots, ce pays insulaire se situe à quelques kilomètres du cercle arctique et sa population (environ 360 000 habitants) vit principalement à Reykjavik et dans ses alentours. Vous souhaitez connaître les périodes de l’année les plus propices pour explorer l’Islande et savoir quoi mettre dans votre valise ? Alors suivez nos conseils et embarquez pour un voyage inoubliable au cœur de la « terre de glace ».

Quand partir en vacances en Islande : l’été, la meilleure saison pour parcourir les terres

quand-partir-en-vacances-en-islande-l-ete

Dès le début du printemps, la nature reprend vie et les couleurs éclatantes réapparaissent petit à petit à travers la toundra islandaise. Mais c’est en été que le pays est le plus joli et le plus agréable à visiter. Avec des températures comprises entre 10 et 20 degrés et un ensoleillement quasi permanent, c’est la période parfaite pour découvrir des sites et des trésors naturels parfois cachés pendant la saison froide. De nombreuses activités s’offrent à vous en Islande pendant l’été : camping sur les îles Vestmann, plongée sous-marine près de la faille de Silfra, promenade à cheval autour de Reykjavik, festival de musique dans les fjords de l’ouest à Raudasandur, exploration du tunnel de lave de Raufarholshellir… Si vous aimez la randonnée, la saison estivale (juillet à septembre) est idéale. De nombreux voyageurs viennent en Islande spécialement pour s’adonner à ce loisir, l’un des plus populaires du pays. À vous les routes serpentant à travers les Hautes Terres, les sentiers longeant les glaciers et les chemins autour des plus beaux volcans d’Islande.

Quand partir en vacances en Islande : l’hiver, quand un manteau blanc et neigeux recouvre le pays

quand-partir-en-vacances-en-islande-l-hiver

Une fois l’hiver installé en Islande, les paysages volcaniques se transforment, laissant place à d’immenses étendues blanches aux reflets étincelants. Moins clément qu’en été, le climat est très froid, les températures pouvant parfois descendre jusqu’à moins 15 degrés (la nuit). La pluie et le vent s’invitent en même temps que la neige, et le soleil n’apparaît que 5 à 7 heures par jour. Les littoraux nord et est du pays sont plus ensoleillés que ceux du sud et de l’ouest : n’hésitez donc pas à mettre le cap sur Saudarkrokur, Egilsstadir ou encore Reykjahlid entre décembre et mars. Vous pourrez visiter Akureyri sous la neige, admirer le geyser de Strokkur, faire du ski ou du snowboard dans la station de Blafjoll, vous baigner dans les sources d’eau chaude du Blue Lagoon ou encore vous promener en motoneige sur le glacier Langjokull. Rassurez-vous : l’hiver en Islande n’est pas aussi rude que ce que l’on peut penser et les paysages sont sublimes !

Où et quand aller en Islande pour voir des aurores boréales, observer des baleines et profiter du soleil de minuit

ou-et-quand-aller-en-islande-pour-voir-des-aurores-boreales

L’Islande promet de nombreuses activités, aussi surprenantes qu’inhérentes à sa culture et son climat :

●    Les aurores boréales d’Islande comptent parmi les plus belles et les plus spectaculaires du monde, avec celles du Canada et de la Laponie. Privilégiez le nord du pays et la région du parc national de Thingvellir pour assister à ce phénomène aux lumières féériques, de septembre à mars (entre les deux équinoxes).
●    L’observation des baleines se fait tout au long de l’année en Islande. Il est facile de partir en excursion depuis Husavik ou Akureyri, villages spécialisés et réputés pour l’observation des cétacés, entre mai et novembre. En plus des baleines, vous pourrez aussi voir des dauphins à nez blanc, des orques et des marsouins communs.
●    Également appelé jour polaire, le soleil de minuit brille sur l’Islande pendant plusieurs semaines au début de l’été : on observe alors un ensoleillement quasi total, de jour comme de nuit. Le mois de juin est idéal pour en profiter, en particulier dans les endroits les plus proches du cercle arctique - Horn et Raufarhofn - au nord de l’Islande.

Comment bien préparer votre valise pour un séjour en Islande

comment-bien-preparer-votre-valise-pour-un-sejour-en-islande

Quelle que soit la saison durant laquelle vous déciderez d’explorer l’Islande, attendez-vous à des températures plus basses qu’en France. Les pantalons chauds, les tee-shirts thermiques, les pulls en polaire et les chaussettes en laine seront vos meilleurs alliés ! En raison de la pluie et du vent, prévoyez également des vêtements et des chaussures imperméables. N’oubliez pas d’ajouter un bonnet, une paire de gants, une écharpe et des lunettes de soleil dans vos bagages. Un maillot de bain et une serviette vous seront indispensables, en été et même en hiver, pour faire trempette dans les sources chaudes. Enfin, si vous êtes plutôt sensible au froid, faites le plein de petites chaufferettes avant de partir, à glisser dans vos gants ou vos chaussettes pour rester au chaud lors de vos sorties en plein air.

Quand partir en Islande : nos avis et conseils pour réussir votre voyage

quand-partir-en-islande-nos-avis-et-conseils-pour-reussir-votre-voyage

Juillet est sans aucun doute le mois le plus fréquenté par les touristes en Islande. Cela veut donc dire que vous trouverez plus de monde lors de vos excursions et que les prix seront plus élevés que pendant le reste de l’année. Nous vous conseillons d’opter pour des vacances en juin ou début septembre, car certaines infrastructures ne sont pas ouvertes avant ou après la période estivale. 

Concernant vos déplacements sur l’île, rien de mieux que la voiture pour parcourir les routes qui sillonnent l’Islande. Il existe aussi plusieurs lignes de bus, mais si vous préférez être autonome, nous vous recommandons de louer un véhicule sur place. Les plus sportifs ou aventuriers pourront circuler à vélo : flexibilité et dépaysement garantis ! Pour vous loger, renseignez-vous auprès des nombreux hôtels et auberges de jeunesse, et pensez à réserver à l’avance si vous prévoyez de visiter l’Islande en été. Pour une expérience plus authentique, tentez le camping ou un séjour chez l’habitant.

Sachez enfin que la météo en Islande, quels que soient la saison ou le lieu, fait partie des plus changeantes au monde. Gardez donc toujours en mémoire ce fameux proverbe local lors de votre voyage : « Si le temps ne vous plaît pas, attendez cinq minutes ! ».