Back to top

La chaîne montagneuse des Pyrénées s’étire sur environ 430 kilomètres entre l’océan Atlantique et la mer Méditerranée. Cette frontière naturelle sépare la péninsule ibérique de l’Europe continentale et l’Espagne de la France. Découvrez les itinéraires incontournables de randonnée dans la partie méridionale des Pyrénées, entre le Pays Basque, la Navarre, Aragon et la Catalogne. 

Les Pyrénées occidentales

Les-Pyrénées-occidentales

Elles s’étendent du golfe de Gascogne, sur la façade atlantique, au pic d’Anie, côté français. On les appelle également « basses Pyrénées » en raison de leur altitude peu élevée (2 000 mètres maximum). Si vous regardez une carte des Pyrénées en Espagne, vous verrez que cette zone se situe à cheval entre la province basque de Guipuscoa et celle de la Navarre.

Le premier site de randonnée qui vaut le détour est Jaizkibel. Il s’agit de la montagne la plus occidentale des Pyrénées, située tout près de la frontière, entre Hendaye et Irun. Vous pourrez découvrir plusieurs vestiges historiques comme le sanctuaire de Notre-Dame de Guadalupe, le château de San Enriqué, des tours de garde, des dolmens et des cromlechs.

La région de la Navarre regorge de circuits, dont une partie du Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Une randonnée s’impose autour de Roncevaux, village espagnol légendaire où Charlemagne subit une défaite historique contre les musulmans en 778. C’est une excursion très agréable à faire dans les Pyrénées espagnoles en été.

Les Pyrénées centrales

Les-Pyrénées-centrales

C’est dans cette partie que vous pourrez admirer les plus hauts sommets de la chaîne. L’Aneto, baptisé « le toit des Pyrénées », surplombe les environs à 3 404 mètres d’altitude. Il fait le bonheur des passionnés de trail en haute montagne. Sur le versant espagnol, plusieurs sites offrent de magnifiques possibilités de randonnées.

Parc-national-d’Ordesa

Situé dans la région aragonaise, le Parc national d’Ordesa et du Mont-Perdu est un véritable joyau naturel. Il est parsemé de falaises escarpées, de pâturages, de grottes, de torrents, de chutes d’eau et de villages pittoresques. Avec le Parc national des Pyrénées en France, cet ensemble est classé au patrimoine mondial par l’UNESCO. Ne manquez pas le canyon de Niscle, les célèbres Gradas de Soaso (escaliers naturels) et la cascade Cola de Caballo. 

Le nord de la Catalogne recèle aussi de hauts lieux du tourisme dans les Pyrénées en Espagne. Parmi eux, le parc national d’Aigüestortes i Estany de Sant Maurici qui abrite pléthore de lacs alpins aux eaux cristallines et de splendides cirques d’altitude. Ici, les aiguilles abruptes s’élancent majestueusement au-dessus de forêts luxuriantes.     

Les Pyrénées orientales 

les-pyrenees-orientales

Surnommées « les Rocheuses catalanes », les deux grandes chaînes montagneuses de Cadí et Moixeró se rencontrent dans le parc naturel du même nom. En plus de la randonnée, vous pouvez y pratiquer de nombreuses activités : ski, escalade, pêche, cyclisme, balade à cheval ou encore observation de la faune et de la flore. Pour une immersion totale, faites du camping dans les Pyrénées espagnoles.

Cap-de-Creus

Le parc naturel du Cap de Creus est le terrain de jeux idéal pour des treks côtiers. C’est à cet endroit que la chaîne montagneuse se jette dans la Méditerranée. Entre falaises vertigineuses et criques sauvages, le contraste des paysages vous éblouira à coup sûr. Suivez l’ancien chemin de Cadaqués à Cap de Creus (15 km) et grimpez jusqu’au Château de San Salvador (à 682 m) pour bénéficier d’un panorama époustouflant. 

Les amateurs de très longs treks pourront traverser les Pyrénées espagnoles de l’Atlantique à la Méditerranée en suivant le sentier GR 11. Il faut compter environ 28 jours pour réaliser ce circuit balisé qui passe par les plus beaux sites montagneux du Pays Basque, de Navarre, d’Aragon et de Catalogne. Vous pouvez aussi emprunter la Haute route pyrénéenne (HRP) qui longe la ligne des crêtes entre la France, l’Espagne et Andorre.