Back to top

À l’évocation de la Tanzanie, des images de fauves et d’éléphants arpentant la région du Ngorongoro traversent l’esprit, suivies des décors paradisiaques de Zanzibar. Mnemba Island, l’une des îles de cet archipel de rêve, apparaît parmi les plus confidentielles. Elle est pourtant une étape incontournable d’un séjour dans ce pays africain.

Mnemba Island, une île diamétralement opposée à Stone Town

mnemba-island-une-ile-diametralement-opposee-a-stone-town

Surnommée l’île aux épices, Zanzibar demeure un fantasme pour les voyageurs en quête d’un coin de paradis terrestre sous les tropiques. Baignant au large du littoral de Tanzanie, à l’est de l’Afrique, l’archipel titille l’imagination en déployant sa forêt primaire peuplée de singes uniques, ses plages de rêve, son histoire et sa culture riches, et sa ville fascinante, Stone Town. Réputé pour ses fonds sous-marins préservés et la visibilité de ses eaux, Zanzibar attire aussi les plongeurs et compte une douzaine de spots accessibles aux pratiquants de tous niveaux. Mnemba, qui appartient à ce groupe d’îles, cachée du continent par l’île principale Unguja, se présente comme l’un des sites les plus spectaculaires.

Imaginez-vous un petit bout de terre immergé dans une mer chaude, couvert d’une forêt de filaos et de palmiers. Une large bande de sable fin d’un blanc immaculé, caressée par une eau cristalline et turquoise. Bien que modeste par sa taille puisqu’il affiche une longueur de 500 mètres, l’îlot de Mnemba s’entoure d’un vaste récif corallien ovale d’une longueur de sept kilomètres pour une largeur de quatre kilomètres.

Sous la surface de l’océan, ce récif déborde de vie. Des centaines d’espèces de poissons coralliens multicolores, des tortues, des coraux de toutes formes, des anémones habitées de poissons clowns et des invertébrés aux teintes fluorescentes peuplent ces fonds marins. Le relief varié composé de zones de faible profondeur, de pentes et de tombants percés de grottes favorise la variété de la faune marine. Les zones profondes voient passer des groupes de dauphins, des baleines à bosse ou encore des requins-baleines. Les plages de Mnemba Island servent de lieux de ponte aux tortues franches et de zones de repos pour plusieurs espèces d’oiseaux migrateurs. Une diversité faunistique qui a conduit au classement de l’ensemble du récif en réserve marine. La pêche y est notamment interdite.

La toponymie sous-marine variée de cette zone la rend accessible aux plongeurs de tous les niveaux et même aux pratiquants de la nage avec palmes, masque et tuba, et fait de Mnemba Island une destination incontournable d’un voyage à Zanzibar.

Entre les arbres de Mnemba Island, un lodge exclusif

À environ vingt minutes en bateau du nord-est d’Unguja, les eaux entourant l’île sont facilement accessibles. Une sortie à la journée ou à la demi-journée est généralement accompagnée par des entreprises spécialisées. Ces professionnels du tourisme locaux assurent qu’une des principales règles de la zone soit respectée : les personnes non autorisées ne peuvent pas débarquer sur le sable. L’île est une propriété privée occupée par un lodge niché entre les arbres, qui ne compte que quelques « bandas », ou villas. Seuls les clients de l’hôtel de Mnemba Island ont donc le privilège de fouler le sable fin de l’île.

Cette exclusivité n’altère pas l’enthousiasme des visiteurs qui viennent plonger dans les eaux chaudes de l’océan Indien. Après les randonnées et cratères de la Tanzanie, côté continent, ils optent souvent pour une escale détente au bord de la mer en se rendant à Zanzibar où ils peuvent profiter des merveilles sous-marines de Mnemba Island.