Back to top

La Balagne est l’une des destinations favorites des vacanciers sur l’île de Beauté. Cette région située en Haute-Corse allie plages de rêve, villes animées, arrière-pays authentique et décors montagneux. Découvrez les trésors de cette terre accueillante, véritable concentré de paysages et de culture locale.  

La Balagne côté mer

La-Balagne-côté-mer

Cette région s’étend sur 40 kilomètres le long de la façade méditerranéenne. Des ferries réguliers desservent la Balagne depuis Marseille, Toulon et Nice en France, ainsi que depuis des ports italiens. Les villes principales sont L’Île-Rousse et Calvi, où se trouve l’un des trois aéroports de l’île. 

L’Île-Rousse, ou Lisula en corse, fut fondée en 1758 par le fameux Pascal Paoli. Promenez-vous sur la place centrale bordée de platanes, dégustez des produits locaux aux halles et visitez l’île de la Pietra en empruntant la digue. Vous pourrez ensuite vous détendre sur la plage Napoléon, la plage de Bodri ou la plage de Ghjunchitu. 

À 30 minutes de route se trouve l’autre station balnéaire réputée de la Balagne, Calvi. Cette somptueuse citadelle édifiée sous l’occupation génoise semble posée sur l’eau. Elle surplombe la baie en forme de demi-lune, le port de plaisance et la ville basse. La rue Clémenceau regorge de petites boutiques et de restaurants très fréquentés pendant la belle saison. La plage de la Pinède est la plus prisée. Vous pourrez y pratiquer plusieurs activités nautiques.

L’Île-Rousse et Calvi sont reliées par le « trinichellu », un train qui longe le littoral de la Balagne. Vous pourrez ainsi découvrir quelques-uns des plus beaux villages côtiers, comme Algajola et Sant’Ambroggio. Si vous louez une voiture, ne manquez pas de vous rendre sur la plage de l’Ostriconi, aux portes du désert des Agriates, au nord. Nichés à l’extrémité sud de la région, le village de Galéria et les piscines naturelles de la vallée du Fango offrent des coins tranquilles au bord de l’eau. 

La Balagne côté terre

village-pigna-balagne

Surnommée « le Jardin de la Corse », cette région dispose d’un arrière-pays riche et fertile. De nombreux villages de caractère parsèment les collines et invitent à s’immerger dans la culture et les traditions locales.    

Une des meilleures manières de se familiariser avec le patrimoine rural de la Balagne est sans doute de suivre la « Strada di L’Artigiani », la route des artisans. Au programme : visite d’ateliers, échanges avec les habitants, découverte de savoir-faire ancestraux et dégustation des produits du terroir. Vous repartirez sûrement avec une poterie, du miel et des canistrelli. 

Les amateurs d’œnologie s’élanceront sur la « Strada Vinaghjola », la route des vins, qui parcourt les vignes de Balagne. Les Sciaccarellu, Niellucciu, Grenache et Vermentinu n’auront plus de secrets pour vous. Les brochures de ces deux itinéraires sont disponibles dans les Offices de Tourisme de Calvi et de L’Île-Rousse.   

Si vous préférez explorer l’arrière-pays librement, sachez que les villages perchés de Sant'Antonino, Speloncato, Pigna, Aregno et Belgodère sont à voir absolument. Les églises baroques de Lumio et Corbara méritent aussi le détour. 

La Balagne côté montagne

La-Balagne-côté-montagne

La région est dominée par le massif du Monte Cinto qui s’élève à 2 706 mètres d’altitude. Moins connu des touristes, ce visage de la Balagne allie aventures en montagne, forêts luxuriantes et bourgades pittoresques. Une partie de cette zone est d’ailleurs intégrée au Parc Naturel Régional de l’île.   

Le village paisible et chaleureux de Calenzana figure parmi les sites incontournables. Vous pourrez contempler une vue splendide sur le golfe de Calvi depuis la place Saint-Pierre. Il constitue également le point de départ du GR20 et du Mare è Monti, deux célèbres chemins de randonnée en Corse

La Balagne réunit les joies de la mer, de la campagne et de la montagne sur un même territoire. Ses attractions se dévoilent différemment au fil des saisons, en promettant toujours un séjour inoubliable.