Entre Grèce et Italie, embarquez pour une croisière sur la mer Ionienne, qui vous mènera des îles éponymes aux côtes calabraises. Au programme des différentes étapes : des paysages époustouflants, quelques pages d’histoire et d’art et beaucoup de soleil.

Un détour par les îles Ioniennes

Un détour par les îles Ioniennes

Votre croisière débute à l’ouest de la Grèce continentale, à la conquête des îles Ioniennes, célèbres pour leurs paysages montagneux et leurs criques turquoise. Corfou, au bord de la mer Ionienne, ancienne place forte du commerce maritime, constitue l’une des étapes incontournables. Son passé complexe se révèle dans un mélange architectural des plus harmonieux, entre influences britanniques, vénitiennes et françaises. Vous mouillerez à Paléokastritsa, station balnéaire réputée pour ses fonds marins extraordinaires et sa divine virgule de sable blond. 

Le lendemain, mettez le cap vers Leucade, réputée être l’une des plus belles îles d’Europe avec ses superbes plages. Une fois le bateau amarré, vous partez visiter la ville et son château médiéval, qui vous conte des centaines d’années d’histoire. Les photographes amateurs s’en donneront à cœur joie dans les ruelles colorées et s’amuseront à débusquer les petites églises en pierre. Et pour échapper aux grosses chaleurs, rendez-vous à Nydri pour profiter de jolies cascades rafraîchissantes avant de vous baigner dans un lac vert émeraude. 

Vous gagnez ensuite Céphalonie, la plus grande des îles Ioniennes, qui présente un relief escarpé et de belles plages, comme celles de Petani et de Myrtos. Débarquez pour vous rendre sur le point culminant de l’île, le mont Ainos, et commencer une petite randonnée au cœur d’un parc de près de 3 000 hectares. Vous y croisez des renards, des lièvres et nombre d’oiseaux migrateurs. Le soir, rendez-vous au village de pêcheurs de Fiskardo pour vous attabler à une terrasse de restaurant et découvrir les spécialités culinaires grecques. Demain, c’est l’Italie qui vous tend les bras !

La navigation en mer Ionienne pour gagner les côtes italiennes

navigation-en-mer-ionienne-pour-gagner-les-cotes-italiennes

Après quelques heures de navigation sur les eaux tranquilles de la mer Ionienne, vous arrivez à Syracuse, l’un des joyaux de la mer Ionienne côté Italie, pour vous offrir une parenthèse historique et culturelle. Vous pouvez commencer par le cœur de Syracuse, située sur l’île d’Ortygie, où vous tomberez immanquablement sous le charme des ruelles pastel, des demeures aux façades surannées et des balcons en fer forgé. Jetez une pièce dans la fontaine Arétusa et prenez le pouls de la ville dans les environs de la Piazza del Duomo, bâtie autour d’un temple. Si vous êtes féru d’Antiquité romaine, ne manquez pas un détour par le musée archéologique Paolo Orsi, qui abrite une superbe collection d’objets datant de la préhistoire à la colonisation grecque. 

Repartez ensuite pour votre prochaine destination, la région des Pouilles, et l’une de ses villes phares, Lecce. Avant de descendre en ville, profitez des plages pour peaufiner votre bronzage et vous baigner dans des eaux cristallines. Le Due Sorelle, très photogénique, la petite crique de Porto Badisco, la plage d’Alimini ou la crique de galets du parc naturel de Porto Selvaggio constituent autant d’invitations à se relaxer sous le généreux soleil. 

Rendez-vous enfin dans le cœur historique de Lecce et sur la place Sant’Oronzo, bordée par nombre de bâtiments remarquables comme l’église de Santa Maria delle Grazie, de style baroque, l’amphithéâtre romain, qui pouvait accueillir jusqu’à 25 000 personnes, ou encore le palaggio del Sergio, un superbe édifice mêlant style gothique et Renaissance. Au coucher du soleil, gagnez la basilique Santa Croce, dont la façade blonde s’illumine d’or, avant de vous offrir un repas revigorant dans une trattoria authentique. Au menu, des taralli, des biscuits salés typiques des Pouilles, des pâtes aux moules et de la burrata, la petite sœur de la mozzarella.