Back to top

Archipel aux couleurs irréelles, Los Roques demeure à ce jour l’une des destinations les plus belles et les plus préservées d’Amérique du Sud. Situé dans la mer des Caraïbes, à environ 130 kilomètres au nord des côtes vénézuéliennes, il constitue un ensemble insulaire unique, à l’environnement somptueux. Entre coraux multicolores, plages désertiques et diversité animale exceptionnelle, tout à Los Roques invite à l’évasion et à la découverte.

Los Roques au Venezuela : véritable paradis à la faune aussi variée que surprenante

Los Roques au Venezuela véritable paradis à la faune aussi variée que surprenante

Avec près de 350 îles, cayes, bancs et îlots, Los Roques est un lieu propice à l’exploration. Gran Roque est le seul endroit réellement habité, avec environ 2000 personnes résidentes à l’année. Transformée en parc national en 1972, cette dépendance fédérale du Venezuela possède une faune très hétéroclite. En raison du manque d’eau douce, vous ne verrez que peu d’animaux terrestres, à l’exception de lézards et d’iguanes, ainsi que des chauves-souris pêcheuses, espèce endémique de l’archipel. Vous pourrez également observer de nombreux oiseaux comme des pélicans bruns, des cormorans, des flamants, des fous à pieds rouges et des mouettes atricilles. 

Mais le plus extraordinaire vous attend sous l’eau… Los Roques possède en effet une faune aquatique extrêmement diverse. On y recense des centaines de sortes de poissons, crustacés, mollusques, étoiles de mer et coraux différents : riche en couleurs et toujours en mouvement, cet écosystème marin possède une valeur écologique exceptionnelle. Ouvrez l’œil et vous ne manquerez pas de tomber sur des baleines, des dauphins, des requins-nourrices et des tortues, dont certaines font partie des plus menacées au niveau mondial. 

Découvrez les activités incontournables de Los Roques : kite, plongée et farniente

Si vous êtes amateur de sports et de loisirs nautiques, Los Roques au Venezuela ne pourra que vous enchanter. Les eaux turquoise translucides et les plages bordées de palmiers vous inciteront à la baignade et à la détente ; les fonds sous-marins sont, quant à eux, un vrai lieu d’émerveillement. Les récifs coralliens des îles de Los Roques font partie des mieux conservés au monde. Vous trouverez des spots de plongée sous-marine et de randonnée palmée aux quatre coins de l’archipel, en particulier près des Cayos de Francisquí, dont la piscine naturelle est parfaite pour le snorkeling. 

Autour du Cayo Crasqui, vous pourrez passer des heures à pratiquer le kayak, la planche à voile et le kitesurf. Si vous souhaitez observer les oiseaux marins migrateurs, rendez-vous sur Cayo Selesquí et Cayo Espenquí. Sur Cayo Pirata, vous pourrez rencontrer les quelques pêcheurs qui peuplent cet îlot minuscule et ramènent chaque jour dans leurs filets des centaines de kilos de langoustes. Sur Gran Roque, montez jusqu’au phare perché sur une petite colline, d’où vous profiterez d’une vue panoramique imprenable sur toute l’île. Restez-y jusqu’au coucher du soleil pour admirer les reflets jaunes et orangés miroiter sur la mer et les îlots alentour. 

Choisissez le meilleur moment pour visiter les îles de Los Roques

choisissez-le-meilleur-moment-pour-visiter-les-iles-de-los-roques

Los Roques bénéficie d’un climat tropical, dont les températures sont constantes tout au long de l’année. Cette dernière est cependant rythmée par deux saisons distinctes. De fin décembre à mai, c’est la saison sèche, tandis que de juin à novembre, il fait un peu moins chaud et les pluies sont plus fréquentes. Les périodes telles que les vacances scolaires et les fêtes comme Noël et Pâques sont souvent synonymes de grande affluence touristique. Le meilleur moment pour voyager à Los Roques reste entre février et avril, que ce soit pour explorer les îles ou faire de la plongée sous-marine. Vous avez ainsi l’assurance d’un séjour réussi au cœur des Caraïbes vénézuéliennes.