Les Météores en Grèce sont à couper le souffle. Ici, ce n’est pas tant (ou seulement) l’histoire qui nous fascine, mais la nature qui nous émerveille, de la plus belle des manières. Dans la plaine de Thessalie, en Grèce continentale, d’imposants pitons en grès sculptés par l’érosion se dressent, offrant aux voyageurs un spectacle incroyable. Une vision sublimée par la présence de six monastères perchés sur ces falaises, comme suspendus dans ce décor unique.

L’histoire fascinante des Météores en Grèce

L’histoire fascinante des Météores en Grèce

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1988, le site des Météores en Grèce, qui surplombe la ville de Kalambaka, s’appelle ainsi car, d’après la mythologie locale, les pitons en grès sont des rochers envoyés par le ciel pour permettre aux ascètes de prier et de se retirer. En réalité, il s’agit de sédiments rocheux que le fleuve, se jetant dans la mer de Thessalie, a laissés il y a plusieurs millions d’années, durant l’ère tertiaire. Les historiens estiment que le site a pu servir de refuge aux villageois et aux bergers de la région dès l’Antiquité. Pour autant, ce n’est qu’au Xe siècle que les premiers ermites ont commencé à occuper des grottes situées dans les falaises.

Et c’est au XIVe siècle que sont apparues les premières constructions religieuses sur la carte des Météores en Grèce. Le tout premier monastère, le monastère du Grand Météore, a ainsi été fondé en 1382. 22 autres monastères ont ensuite vu le jour en l’espace de 300 ans environ. Aujourd’hui, seuls six de ces monastères ont résisté au temps qui passe. Bien ancrés sur la roche, ils semblent ne faire qu’un avec les falaises en grès.

Les monastères des Météores, une visite incontournable

Les monastères des Météores, une visite incontournable

Les six monastères encore en activité sur le site des Météores attirent de nombreux touristes chaque année, notamment grâce à la construction d’escaliers au début du siècle dernier qui a permis de rendre leur accès plus facile. Autrefois, ce sont des cordes et d’astucieux systèmes de filets accrochés à des poulies qui permettent d’explorer les lieux. Si le monastère du Grand Météore est le plus connu, visiter les Météores en Grèce vous mènera aussi à la découverte du monastère de Varlaam, du couvent de Roussanou, du monastère d’Agios Nikolaos ou encore du monastère d’Agios Stefanos, le plus accessible de tous. Un circuit de 17 kilomètres environ fait le tour de l’ensemble des édifices.

Les meilleurs panoramas sur les Météores en Grèce

Les meilleurs panoramas sur les Météores en Grèce

En grimpant les marches de tous ces monastères et en explorant chacun de ces lieux très spirituels, vous pourrez aisément imaginer la vie monastique tout en admirant de sublimes fresques très anciennes et en profitant d’une vue d’exception sur les autres monastères. En marge de ces visites, grimpez vers le Psaropetra panorama, un endroit situé juste au-dessus du monastère de Roussanou. Surplombant la vallée de Paleokranies, il vous offre un panorama inédit sur les monastères en ruine. C’est ici qu’on s’installe et qu’on observe le coucher du soleil, magnifique.

Pour profiter d’un moment de calme à l’abri des foules de touristes, direction Vlachava, un petit village qui domine les Météores, situé à 7 kilomètres des monastères. Vous pourrez visiter son église pleine de charme et vous attarder sur sa vue fabuleuse.

Si vous voulez vivre un voyage riche en sensations fortes, sachez que les Météores constituent aussi un lieu parfait pour faire de l’escalade. Si les tours habitées par les moines sont interdites aux grimpeurs, ces derniers ont quoi qu’il en soit l’embarras du choix pour atteindre les sommets, des falaises réputées – Egg Dance et Pillar of Dreams sont les plus célèbres – aux plus isolées. Chaque rocher a son point de vue, de quoi vous promettre des photos exceptionnelles des Météores pendant votre séjour en Grèce.
 

Retrouvez le programme "Merveilles de l'UNESCO" tous les dimanches à 20:50 à partir 13 octobre 2019

Vous aimerez aussi