Back to top

Les îles Gili sont trois petits atolls coralliens situés en Indonésie, entre Bali et Lombok. Elles attirent aussi bien les passionnés de plongée que les apprentis Robinson, les couples en escapade romantique, les fêtards et les familles. Entre Trawangan, Meno et Air, laquelle des îles Gili choisir pour un séjour qui correspond à vos attentes ?

À chaque île sa personnalité

À chaque île sa personnalité

Le terme « gili » signifie « île » dans la langue sasak, parlée par la majorité de la population de Lombok. Le premier point commun entre Gili Trawangan, Gili Air et Gili Meno est leur petite taille : respectivement 3,4 km², 1,9 km² et 1,5 km². L’autre particularité est que les véhicules à moteur sont interdits sur ces territoires exigus. Vous pourrez vous y déplacer à pied, en vélo ou à bord d’une calèche tirée par un cheval.

La plus prisée des trois îles Gili est incontestablement Trawangan. Ses infrastructures hôtelières développées, ses innombrables restaurants et ses bars festifs l’ont transformée en station balnéaire touristique. Elle convient à ceux qui recherchent une ambiance très animée. Le sommet de la colline centrale dévoile une vue panoramique sur les îlots voisins d’un côté, et Lombok avec le mont Rinjani de l’autre. 

Si vous êtes en quête d’une escapade tranquille, loin des foules, c’est Gili Meno qu’il faut sélectionner. Encore préservée et authentique, elle se distingue par l’absence de vie nocturne et son petit lac d’eau douce. Elle abrite sans doute les plus belles plages des trois atolls, avec un sable blanc poudreux et des flots cristallins. La destination idéale pour les amateurs d’îles sauvages !

Quant à Gili Air, elle offre un bon compromis entre calme et animation. Elle s’enorgueillit également de posséder quelques-uns des plus remarquables récifs coralliens des trois atolls.   

Explorer les fonds marins

explorer-les-fonds-marins

L’observation des fonds marins figure parmi les activités incontournables aux îles Gili. Vous pourrez d’ailleurs y effectuer un baptême de plongée ou passer votre brevet Open Water à prix réduit. Les conditions pour les débutants sont très bonnes. Pour plus de sécurité, il est recommandé de s’adresser aux établissements membres de la GIDA & Gili Eco Trust. Les adeptes de snorkeling pourront facilement louer un masque, un tuba et des palmes sur chacun des îlots.

Grâce à un programme de conservation marine, vous admirerez de nombreuses tortues, y compris à proximité du rivage. Au large de Trawangan, ne manquez pas Shark Point et Manta Point pour observer des requins de récifs et, avec de la chance, de majestueuses raies mantas. Si vous êtes à Gili Meno, plon-gez à Bounty Wreck, dans le sud-ouest. C’est de ce côté de l’île que se trouvent les 48 statues immergées de Jason deCaires Taylor, créées pour favoriser l’épanouissement des coraux. La meilleure option pour découvrir les spots renommés est d’embarquer sur un bateau pour une excursion d’une demi-journée.

Visiter les îles Gili

Visiter les îles Gili

Depuis Bali, les îles Gili sont accessibles en 1 h 30 par bateau rapide. Il faut compter seulement 30 minutes depuis Lombok. Ce moyen de transport est plus cher que le ferry public, mais il vous fera gagner plusieurs heures. Comme les trois atolls sont très proches les uns des autres, de petits bateaux taxis assurent des liaisons régulières. Vous pourrez ainsi vous déplacer entre Trawangan, Meno et Air sans aucune difficulté.    

Des chemins parcourent ces bouts de terre paradisiaques recouverts d’une végétation tropicale luxuriante. Vous pourrez faire le tour de chaque îlot en marchant en moins de 90 minutes. Sur place, il y a plusieurs possibilités d’hébergement, des distributeurs de billets et des bureaux de change. La période la plus favorable pour partir s’étend entre mai et septembre.

Difficiles à dénicher sur une carte, les îles Gili promettent des vacances exotiques, entre farniente et activités nautiques dans la mer de Bali.