Back to top

Qui ne connaît pas le roi Arthur, fils d’Uther Pendragon, devenu roi de Bretagne après avoir libéré l’épée magique Excalibur de son rocher ? Tenant cour au château de Camelot, le roi Arthur aurait défendu les peuples celtes du Royaume de Bretagne contre les envahisseurs germaniques, à la fin du Ve ou au début du VIe siècle. En France, plusieurs lieux situés autour des communes de Tréhorenteuc et de Paimpont, dans le Morbihan, permettent de revivre les aventures du souverain qui réunit les Chevaliers de la Table Ronde dans sa fameuse quête du Graal.

Forêt de Brocéliande et fontaine de Barenton, au cœur de la légende arthurienne

Brocéliande, la forêt légendaire où se déroulent de nombreux épisodes de la quête du Graal, semble trouver son origine dans la forêt de Paimpont, qui abrite un lieu-dit nommé « Brécilien ». Au XIIe siècle, le poète normand Wace la mentionne dans le Roman de Brut, puis Chrétien de Troyes la décrit comme une forêt merveilleuse dans son œuvre Yvain ou le Chevalier au lion. Aujourd’hui, le massif forestier de 70 km² abrite plusieurs lieux rattachés aux aventures vécues par Arthur et les chevaliers de la Table ronde, entre mythe et réalité.

Près du village de Folle Pensée se trouve la fontaine de Barenton. D’après Wace, les Bretons en utilisaient l’eau magique pour déclencher la pluie en période de sécheresse. Chrétien de Troyes raconta aussi comment Yvain, pour venger son cousin Calogrenant, combattit et vainquit le Chevalier Noir, gardien de la fontaine. Au XIXe siècle, un ouvrage d’Aurélien de Courson confirme que la tradition s’est perpétuée : les seigneurs locaux ont pour habitude de verser quelques gouttes de l’eau magique sur un bloc de grès surplombant la fontaine. Appelé aujourd’hui le Perron de Merlin, il aurait été le lieu de rencontre entre le druide et la fée Viviane.

Le Val Sans Retour et le tombeau de Merlin

le-val-sans-retour-et-le-tombeau-de-merlin

Lieu incontournable des mythes arthuriens, le Val Sans Retour est une vallée entourée de crêtes de schiste rouge, dont l’entrée se trouve près de Tréhorenteuc. Il est intimement lié à la légende de la fée Morgane, contée dans les œuvres anonymes du Lancelot-Graal. Demi-sœur du roi Arthur ayant appris la magie auprès de Merlin, Morgane pétrifie son amant et sa maîtresse en ce qui est aujourd’hui le « Rocher des Faux-Amants ».

Surplombant le Val Sans Retour, à environ 191 mètres d’altitude, se trouve l’hotié de Viviane, un mégalithe érigé entre 3500 et 2500 avant J.-C., supposé être sa demeure. Viviane fut la compagne de Merlin, contre qui elle retourna ses sortilèges afin de le posséder à jamais. L’enchanteur indissociable de la destinée d’Arthur Pendragon périt dans une prison invisible ou dans une grotte, selon les versions. À partir du XIXe siècle, les ruines d’une construction mégalithique du Néolithique sont désignées comme le tombeau de Merlin. Ce site se trouve sur la commune de Paimpont.

Le château de Comper, les chevaliers de la Table ronde et l’église du Graal

À Concoret, entre Paimpont et la tombe de Merlin, se trouve le château de Comper, lieu de naissance de la fée Viviane. Une autre légende arthurienne explique que Merlin a érigé pour elle un palais de verre, caché dans les eaux profondes de l’étang du domaine. Ce serait là que fut élevé le célèbre chevalier Lancelot. Depuis 1988, le château de Comper abrite le Centre de l’Imaginaire Arthurien, qui associe collection permanente, expositions temporaires et animations.

À Tréhorenteuc, l’église Sainte-Onenne permet aussi de revivre les légendes du roi Arthur et de ses compagnons. Souhaitant à la fois lier les mythes celtiques à la religion chrétienne et donner un regain de foi à ses paroissiens, l’abbé Gillard restaura l’église sur ses propres fonds, entre 1942 et 1962. Le Graal, coupe ayant servi à recueillir le sang du Christ, est notamment représenté sur un très beau vitrail situé derrière l’autel.

N’attendez plus pour aller découvrir cette région de France emplie de mystère !