Back to top

Amateurs de géants de la nature, vous serez émerveillés par le volcan Cotopaxi, le deuxième plus haut sommet d’Équateur, après le Chimborazo. Du haut de ses 5 897 mètres, ses neiges éternelles se détachent sur le ciel et attirent de nombreux alpinistes. Découvrez cette montagne majestueuse qui trône à deux heures de route de la capitale, Quito.

L’un des volcans les plus dangereux au monde

L’un des volcans les plus dangereux au monde

Le volcan Cotopaxi est situé sur la bordure occidentale de la cordillère Centrale. Il fait partie de la célèbre ceinture de feu du Pacifique. Parmi les dizaines de monstres naturels que compte l’Équateur, il est considéré comme l’un des plus actifs et des plus menaçants. 

Depuis la première éruption enregistrée au XVIe siècle, il s’est réveillé une cinquantaine de fois. En 1877, ses coulées de boue ont enseveli plusieurs villes et vallées. La plus récente s’est produite en août 2015 et a recouvert Quito d’une pluie de cendre. 

Avec son altitude impressionnante, Cotopaxi se vante d’être le volcan en activité le plus haut du monde. En langue quechua, son nom signifie d’ailleurs « le cou de la lune ». Quelle que soit la saison, son énorme cratère est en permanence sous la glace et la neige. Ce stratovolcan de type explosif se distingue par sa forme de cône parfait. C’est l’un des joyaux de « l’avenue des Volcans », la route qui le relie à Quito.

Admirer le volcan Cotopaxi

volcan Cotopaxi, Équateur

Pour s’approcher au plus près du volcan, il faut vous rendre dans le parc national qui porte son nom. D’une superficie de 32 255 hectares, il vise à protéger la flore et la faune endémiques. C’est le milieu naturel de dizaines d’espèces de mammifères et d’oiseaux, dont des lamas, des pumas et les magnifiques condors des Andes.

La première ascension du Cotopaxi est réussie en 1872 par une équipe de deux géologues allemands et un Colombien. Depuis la fin du XXe siècle, cette activité s’est convertie en attraction touristique et de nombreux sportifs s’élancent à la conquête du sommet enneigé. Il est cependant nécessaire d’être en excellente santé, d’avoir de l’expérience et d’être accompagné par un guide certifié pour votre sécurité.

Informations pratiques

Le volcan Cotopaxi en Équateur se trouve entre la capitale Quito au nord et la ville de Latacunga au sud. Il est accessible en voiture et en transports en commun. Gratuit, le parc national est ouvert tous les jours entre 8 h et 17 h. Il faut présenter votre passeport pour vous enregistrer. L’entrée principale se situe au sud, le long de la route Panaméricaine. Une entrée secondaire moins fréquentée est au niveau de Loreto de Pedregal. 

Il est possible d’être accompagné par un guide ou de partir en tour organisé par une agence, mais vous pouvez aussi vous y rendre seul. Les sentiers sont balisés et un plan est disponible dans le centre des visiteurs. En plus de la randonnée à pied, vous pourrez explorer ces splendides paysages en VTT ou à cheval. 

En Équateur, le soleil se lève et se couche tôt. Il faut également savoir que la météo varie très rapidement dans les Andes. Vous aurez plus de chances d’admirer le sommet du volcan dégagé aux premières heures de la journée ou entre 16 h 30 et 18 h 30. Ceux qui veulent passer la nuit sur place réserveront leur lit à l’avance dans le refuge José Félix Ribas, installé à 4 800 mètres d’altitude. Sinon, de nombreux hébergements existent dans la région, pour tous les budgets. 

Le parc national de Cotopaxi avec son imposant volcan figure parmi les sites incontournables de tout voyage en Équateur. Ne manquez pas de coupler cette visite avec la découverte des cascades du Rio Pita et un moment de détente dans les piscines de Güitig.