Back to top

Lorsque l’on part à l’étranger, il est impératif d’être bien assuré. Prévoir une assurance rapatriement permet d’être pris en charge de manière optimale si un problème de santé venait à survenir pendant le voyage. Le ministère des Affaires étrangères peut organiser le rapatriement sanitaire d’un compatriote, mais cette disposition n’est que très rarement mise en œuvre, une dizaine de fois par an.

Il est de la responsabilité de chaque voyageur de prévoir une assurance rapatriement en cas de séjour à l’étranger, surtout si le risque sanitaire à la destination est important. En effet, il est possible de rencontrer, pendant son voyage, des problèmes de santé qui ne peuvent être pris en charge sur place, souvent par manque d’équipement. En cas de crise sanitaire, un rapatriement est organisé en fonction des besoins du patient.

Les différents types de transport sanitaire

Les différents types de transport sanitaire

Le transport sanitaire le plus courant est le rapatriement non médicalisé. Celui-ci est mis en place quand une personne doit interrompre son voyage à cause d’une blessure qui ne nécessite pas un suivi médical constant. Il est notamment proposé aux vacanciers victimes d’un bras cassé. Le rapatriement sanitaire médicalisé, quant à lui, suppose la présence d’un infirmier ou d’un médecin auprès du voyageur malade ou blessé au cours du trajet, qui peut s’effectuer avec un mode de transport régulier. Ce type de prise en charge est nécessaire après un AVC ou un infarctus, par exemple. Pour finir, le rapatriement par avion sanitaire peut être organisé dans les cas les plus graves. Il s’agit d’une mesure d’urgence, mise en place quand les personnes à rapatrier ne sont pas stables.

rapatriement sanitaire est très coûteux

Un rapatriement sanitaire est très coûteux, mais il peut être indispensable, voire vital. Si le voyage a été payé par carte bancaire, il est possible de se faire rembourser par l’assurance de la carte Visa ou Mastercard. Pour en savoir plus, il faut se référer aux termes du contrat de la carte. La Sécurité sociale et la mutuelle peuvent elles aussi rembourser partiellement ou intégralement les frais relatifs au rapatriement sanitaire. Le montant pris en charge dépend des garanties et de la destination. 

Parce qu’un rapatriement sanitaire peut sauver une vie, il est essentiel de s’assurer d’être bien couvert avant tout départ à l’étranger.