Back to top

Minuscule bourgade portuaire à 250 kilomètres de Rio de Janeiro et 330 de São Paulo, Paraty au Brésil demeure une halte de choix pour s’éloigner l’espace d’un week-end de l’agitation des deux grandes villes. Entre architecture coloniale, plages de rêve, jungle tropicale et art de vivre, elle a effectivement de quoi séduire...

Flâner dans les rues colorées de Paraty

Flâner-dans-les-rues-colorées-de-Paraty

Fondé au XVIe siècle par les Portugais, le centre historique de Paraty mérite le détour ! Il a su conserver son charme d’antan, avec ses ruelles pavées et ses maisons coloniales aux façades blanches, sur lesquelles contrastent les couleurs vives des encadrements de portes et des fenêtres à croisillons. En déambulant dans les rues, on remarque des statues de femme à presque toutes les fenêtres. La joue reposant sur la main, elles représentent des causeuses, appelées « namoradeiras » en brésilien, vestiges d’un temps où le téléphone portable n’avait pas encore envahi le quotidien et où les femmes se parlaient d’une fenêtre à l’autre. 

Bien entendu, dans ce pays majoritairement catholique, les églises sont légion. Dans la petite ville de Paraty, vous pousserez les portes de L’Igreja de Santa Rita, qui abrite le musée des arts sacrés, ou celles de L’Igreja Matriz, à l’intérieur richement coloré et lumineux. Enfin, prenez de la hauteur pour photographier Paraty d’en haut depuis le Forte Defensor Perpétuo. Après une progression sans difficulté au cœur d’une végétation tropicale dominée par les bambous, on débouche sur une vue imprenable sur le quartier colonial de la ville. 

Faire le tour des plages et des petites îles autour de Paraty

faire-le-tour-des-plages-et-des-petites-iles-autour-de-paraty

Le temps semble s’être arrêté à Paraty et une douce nonchalance s’empare du voyageur lorsqu’il est face à un choix cornélien : sur quelle plage de la ville ou des environs va-t-il poser sa serviette ? La plus connue, Praia do Pontal, déroule son ruban de sable fin le long des eaux turquoise de l’océan Atlantique. Le week-end, elle est prise d’assaut par les Brésiliens venus de São Paulo ou Rio de Janeiro à Paraty. Un peu moins touristique, Praia do Jabaquara se trouve à une quinzaine de minutes à pied de la première. Plus sauvage, elle est rythmée par une musique latino en journée et vous pourrez vous y offrir une excursion en paddle à moindre coût.

Autre grand classique d’une escapade à Paraty, un tour en bateau d’une journée. Vous aurez le choix entre une embarcation de pêche juste pour vous ou une grande goélette touristique. Au programme, au moins 4 haltes dans la baie de Paraty, à la découverte d’îles et de plages toutes plus sauvages et belles les unes que les autres, dominées par une végétation tropicale préservée.

S’offrir une parenthèse gastronomique à Paraty

S’offrir une parenthèse gastronomique à Paraty

Sortez de votre hôtel à Paraty pour découvrir les spécialités culinaires de cette ville, où l’offre de restauration est variée. Vous prendrez place dans des salles de charme au cœur du centre historique, préférerez vous asseoir dans les petits établissements sans prétention de la ville moderne ou mangerez avec les doigts dans les gargotes du marché et de la rue.

L’une des spécialités culinaires de Paraty, c’est le peixe Azul Marinho, un poisson bleu cuisiné avec des bananes vertes et accompagné de bouillie de manioc. Autre option de choix, un plat de calamar cuit entier, délicatement relevé de coriandre, appelé « Lula Recheada ». Et bien évidemment au dessert, on succombe à l’appel des brigadeiros, ces délicieuses truffes de chocolat au lait condensé, ou des desserts à base de noix de coco râpée, un peu plus légers.