Situé en Asie centrale, le Kirghizistan est un pays auréolé de mystère. Bordé par le Kazakhstan, la Chine, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan, il fascine les amoureux de grands espaces et de nature sauvage. En plus de ses paysages époustouflants, cette terre de contrastes possède une culture authentique, des traditions ancestrales et un peuple chaleureux. Traversé par la mythique Route de la Soie, le Kirghizistan s’est ouvert au tourisme et attire de nombreux voyageurs en quête d’aventures en plein air dans un décor dépaysant. Embarquez pour une destination surprenante et partez à la découverte des terres nomades kirghizes.

Bichkek et sa région

bichkek-et-sa-region

Le point d’entrée principal est Bichkek, la capitale du Kirghizistan. Située au nord, au pied de la chaîne montagneuse Tien Shan, cette grande ville est réputée pour son architecture et ses monuments soviétiques. Cette ancienne république de l’URSS qui a obtenu son indépendance en 1991 est un kaléidoscope de la diversité ethnique et religieuse du pays. Kirghizes, Russes, Ouzbeks, Ouïghours, Tadjiks, Tatars et Chinois composent une formidable mosaïque majoritairement musulmane. Environ 20 % de la population est chrétienne.

La visite du musée d’Histoire nationale et du musée des Arts appliqués vous offre une excellente initiation à la culture et aux traditions du Kirghizistan. Prenez ensuite le pouls de la ville en vous promenant sur la place centrale Ala-Too, l’avenue Erkindik et l’allée aux statues dans le parc Dubovy. Un détour s’impose aussi au bazar Osh, le marché le plus animé du pays.

Dans la région, ne manquez pas de découvrir l’ancien minaret Burana, à environ 80 km à l’est de la capitale, près de Tokmok. Cette impressionnante tour de 45 mètres construite aux 10e et 11e siècles figure parmi les sites historiques les plus remarquables du Kirghizistan. Vous pourrez aussi admirer des vestiges de mausolées et des pétroglyphes millénaires.

Les amoureux de nature se rendront également au parc national d’Ala-Archa, à une trentaine de kilomètres au sud de Bichkek. Au programme : trek dans les montagnes, pique-nique au bord d’une cascade et ascension d’un glacier.

Och et la vallée de Ferghana

bichkek-et-sa-region

Och, la « capitale du sud », s’étend au pied de la montagne sacrée de Soulaïman-Too, inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Nichée dans la vallée de Ferghana, majoritairement ouzbèke, elle est considérée comme l’une des plus anciennes villes d’Asie centrale. Elle abrite d’ailleurs la plus grande mosquée du Kirghizistan.

Depuis Och, vous pouvez partir pour une journée à Tash Rabat, « l’hôtel de Pierre », un monument emblématique du patrimoine kirghize. Cet ancien monastère nestorien a fait office de caravansérail au 14e siècle. C’est sans doute le site le mieux préservé de la Route de la Soie.

Au nord d’Och, les incontournables sont le site historique d’Uzgen, Djalalabad la troisième ville du pays et le pittoresque village d’Arslanbob, au cœur de la plus vaste et ancienne forêt de noyers du monde.

Le centre du Kirghizistan

bichkek-et-sa-region

L’attraction majeure de cette région est le magnifique lac Song-Köl aux eaux translucides, trônant à 3000 mètres d’altitude. Bordé de yourtes et de chevaux en liberté dominés par des sommets enneigés, c’est incontestablement l’un des plus beaux paysages du Kirghizistan et, par conséquent, l’un des plus touristiques.

Pour accéder à cet immense lac, vous partirez généralement de Kochkor, le camp de base pour les randonnées à pied ou à cheval dans la région. Certaines expéditions démarrent de Naryn. Votre séjour parmi les nomades au bord du lac sera l’occasion idéale de vous familiariser avec les coutumes du pays. N’oubliez pas de vous déchausser avant de pénétrer dans une yourte et de vous vêtir de manière discrète.

Karakol et le lac Issyk Kul

karakol-et-le-lac-issyk-kul

La dernière étape phare de votre voyage au Kirghizistan s’effectue dans la région du lac Issyk Kul, « lac chaud » en kirghize, deuxième plus grand lac montagneux du monde (1 620 m d’altitude). Au bord de cette petite mer intérieure de 6 332 km2, vous pourrez lézarder sur les magnifiques plages de sable fin de Cholpon-Ata, une station balnéaire avec vue sur les montagnes. C’est là qu’est érigé le centre culturel unique Ruh-Ordo, dédié au développement de la connaissance de soi à travers la découverte des grandes religions, philosophies et courants spirituels du monde.

À l’est du lac se trouve Karakol, la troisième plus grande ville du pays. Parmi ses attractions majeures, on compte la mosquée chinoise, l’Église orthodoxe et le marché aux bestiaux (le dimanche matin).

Vous rêvez de trekking au Kirghizistan ? Cette région est riche en trésors naturels comme les chutes de Jetti Oghuz, les sources chaudes d’Altyn Arashan ou encore le fabuleux canyon de Skaska. Si vous souhaitez rencontrer un éleveur d’aigles pour la chasse, rendez-vous dans le village de Bokonbayevo, sur la rive sud du lac.

Informations pratiques pour explorer le Kirghizistan

informations-pratiques-pour-explorer-le-kirghizistan

Depuis quelques années, les ressortissants de plus de 50 pays (dont la France, la Belgique et la Suisse) sont exemptés de visa pour le Kirghizistan si le séjour n’excède pas 2 mois. Il suffit de disposer d’un passeport en cours de validité.

La période touristique s’étend entre mai et octobre. C’est pendant ces mois que vous pourrez explorer le pays sans difficultés liées aux chutes de neige. Si vous prévoyez de gravir les cols et nager dans les lacs de montagne, privilégiez les mois de juillet et d’août. Avec son climat continental, le Kirghizistan connaît de fortes variations. Il fait très chaud l’été (jusqu’à 30 °) et très froid l’hiver (jusqu’à moins 30 °).

Au niveau des transports locaux, vous aurez le choix entre la location de voiture avec chauffeur, le taxi partagé, les bus et les minibus. Le réseau des routes est globalement en mauvais état, à part l’autoroute Bichkek-Osh. Le pays compte une ligne de chemin de fer entre la capitale et Balyktchi, près du lac Issyk-Koul, et quelques lignes aériennes peu recommandées.

Pour une expérience unique, vous pouvez partir de Moscou à bord du train Kyrgyzia (numéro 18) pour longer la Route de la Soie. Les splendides paysages de la Russie et du Kazakhstan défilent sous vos yeux pendant 3 jours avant d’atteindre Bichkek au Kirghizistan.