Back to top

Gramont est une localité pittoresque des coteaux de Lomagne, à la limite des départements du Tarn-et-Garonne et du Gers. Inscrite sur la liste des plus beaux villages de France, elle est perchée sur un éperon rocheux dominant la petite rivière de l’Arrats. Gramont est né de la construction de quelques maisons destinées à accueillir le personnel de son château, qui date du XIIIe siècle. Embelli et rénové au fil du temps, ce bâtiment gascon est l’un des lieux que l’on peut admirer à l’occasion d’une visite dans ce village français typique, en plus de ses deux musées, de son moulin à huile de noix ou encore des hameaux de Gauran et Latroque.

Le château de Gramont

Bâti au XIIIe siècle, le château de Gramont appartient originellement au chef de la croisade contre les Albigeois, Simon IV de Montfort, qui en fait don à son lieutenant, Odon de Montaut. De cet ancien château, seule subsiste aujourd’hui la tour sud-est, baptisée Tour Simon de Montfort. Avec son plan rectangulaire, sa grande salle à l’étage et ses tours de flanquement, l’édifice présente la structure caractéristique d’un château gascon. Au XIVe siècle, le bâtiment s’enrichit d’une entrée gothique et devient forteresse. 

Le château change plusieurs fois de propriétaires. Vers 1880, M. de La Fontan de Goth apporte des modifications de styles néo-Renaissance et troubadour. Néanmoins, l’allure du bâtiment reste médiévale, avec une tour carrée et un châtelet. Négligé pendant plusieurs décennies, il est restauré à partir de 1961, date de son acquisition par M. et Mme Dichamp. Le couple, installé en Auvergne, pare le château de mobilier d’époque et d’objets d’art et le dote d’un jardin à la française, puis fait don de son œuvre à la Caisse des monuments historiques et des sites en 1979.

Le village de Gramont, ses maisons et ses musées

le-village-de-gramont-ses-maisons-et-ses-musees

Gramont fait partie des plus belles villes de France grâce à son charme authentique, son cadre naturel et ses superbes édifices en pierres dorées. La couleur des pierres des maisons et du château est due à la composition du sol, fait d’argile et de calcaire. Le village se découvre aisément lors d’une balade à pied, à l’ombre de ses ruelles. Il abrite un Musée du Miel, créé en 1993 par un couple d’apiculteurs passionnés. Celui-ci raconte la tradition de l’apiculture, en France et dans le monde. Doté d’une collection de plus de 150 ruches en matériaux divers, il révèle les secrets et techniques de fabrication de produits issus du miel. Il est possible d’acheter la production locale sur place.

La promenade passe également par le Musée de la Vigne et du Vin, qui présente le travail de la terre, les vendanges et la transformation du raisin dans le chai et l’alambic, à travers 500 pièces de collection. Une dégustation de vins régionaux est incluse avec la visite guidée. Le musée est niché dans les caves d’une magnifique auberge à l’architecture typique de Gramont.

Les autres lieux à visiter à Gramont

Un circuit de randonnée facile, le Lomagne PR4, vous mène à l’extérieur du village, à la rencontre de sites historiques et bucoliques. D’une distance de 4,72 kilomètres (pour une durée d’environ 1 h 15), ce parcours passe par le Manoir de Havarès (devenu Gîte de France), qui date du XVIIe siècle. À côté se trouve l’ancien moulin à huile de noix de Gramont, restauré, ainsi qu’un travail à ferrer, appareil qui servait à immobiliser les chevaux et autres animaux de trait pour les panser et les soigner. Plus loin, le chemin passe par les hameaux de Latroque et de Gauran, où se laissent contempler des maisons de caractère nichées dans un environnement naturel préservé.