Située à seulement une dizaine de kilomètres du continent, au sud-ouest d’Adélaïde, Kangaroo Island donne pourtant à chacun de ses visiteurs une indéniable impression de bout du monde. Son isolement a permis une protection et une conservation exceptionnelles de son environnement sauvage. Troisième plus grande île d’Australie et véritable paradis pour les amoureux de la nature, Kangaroo Island regorge de longues plages dorées, d’animaux en liberté, de paysages maritimes pittoresques et de parcs nationaux verdoyants. Prêt pour une aventure australienne authentique hors des sentiers battus ?

Kangaroo Island, l’une des îles les plus sublimes de toute l’Australie 

Kangaroo Island, l’une des îles les plus sublimes de toute l’Australie

Si Kangaroo Island n’existait pas, il faudrait l’inventer. En à peine 45 minutes de traversée, vous passez de la banale pointe de Cape Jervis à cette somptueuse île. Coupée du continent il y a environ 10 000 ans par une hausse du niveau de la mer, elle aurait été peuplée par des peuples aborigènes pendant des milliers d’années avant notre ère. Kingscote, la plus grande ville de Kangaroo Island, fut la première colonie européenne de la région méridionale de l’Australie. Aujourd’hui, plus d’un tiers de l’île – d’une superficie totale de 4405 kilomètres carrés – constitue un ensemble de parcs nationaux et d’espaces de conservation de la biodiversité. À Kangaroo Island, la nature est reine et tout est mis en place pour que cela demeure ainsi. Jusqu’au XIXe siècle, l’île était naturellement protégée grâce à ses falaises et sa séparation avec le continent. Depuis, l’homme a pris le relais et met tout en œuvre pour préserver la faune et la flore locales tout en offrant aux visiteurs une expérience unique.

Partez à la rencontre des animaux de Kangaroo Island

Partez à la rencontre des animaux de Kangaroo Island

Kangaroo Island est l’un des rares lieux qui réunit autant d’animaux d’Australie que vous pourrez voir se promener en toute liberté. Véritable arche de Noé, l’île comporte des dizaines d’espèces différentes réparties aux quatre coins de ses terres. Au sud, Seal Bay abrite une colonie de milliers de lions de mer australiens. À l’ouest, le sanctuaire d’Hanson Bay est le royaume des koalas et des wallabies. En vous promenant le long du littoral, vous observerez d’adorables manchots pygmées, pas plus hauts que 33 centimètres. Dans l’arrière-pays, une multitude de petits lacs et étangs accueillent, en fonction des saisons, de nombreux oiseaux : échasses, cygnes noirs, aigrettes, huîtriers-pies… Les pélicans australiens préfèrent quant à eux se retrouver sur le quai de Kingscote en fin de journée pour un dîner de poissons et de crustacés. Partout sur Kangaroo Island, d’autres animaux emblématiques de l’Australie cohabitent en parfaite harmonie : kangourous, cacatoès noirs, opossums, bandicoots, otaries à fourrure, émeus, ornithorynques… Où que vous soyez, vous êtes certain de faire des rencontres dans chaque coin du bush.

Tour d’horizon des merveilles naturelles à ne pas manquer sur Kangaroo Island 

Tour d’horizon des merveilles naturelles à ne pas manquer sur Kangaroo Island

Tous les résidents de Kangaroo Island évoluent quotidiennement dans un habitat remarquablement préservé et aménagé par l’homme au cours des dernières décennies. À l’ouest, dans le parc national de Flinders Chase, vous pourrez admirer d’incroyables formations rocheuses sculptées par la mer, comme celles de Remarkable Rocks et Admirals Arch. Au cœur du parc de Kelly Hill, aventurez-vous dans de jolies grottes calcaires tandis qu’au sud, la baie de Vivonne vous offre un panorama magique sur d’immenses dunes de sable blanc encadrées par le bush australien. Au nord-ouest, ne manquez pas les tirs de canons quotidiens qui résonnent depuis Cap Borda, l’unique phare carré d’Australie-Méridionale. Au parc maritime de Western Kangaroo Island, vous pourrez explorer les fonds sous-marins et apercevoir des épaves de navires. Il est possible de parcourir l’île en 4x4 (soit en en louant un sur le continent, soit en participant à des excursions en groupe), mais nous vous conseillons de privilégier la randonnée : de nombreux sentiers et chemins ont été tracés et balisés pour vous permettre de découvrir Kangaroo Island tout en étant en contact direct avec les trésors naturels qu’elle a à vous offrir.

Quand le camping fait la part belle aux hôtels sur Kangaroo Island

Quand le camping fait la part belle aux hôtels sur Kangaroo Island

Sur Kangaroo Island, tout est mis en place pour que les voyageurs puissent trouver facilement un hébergement s’ils souhaitent passer une ou plusieurs nuits sur l’île. Hôtels, lodges, auberges de jeunesse, bed and breakfast et chambres d’hôtes parsèment l’île. Mais pour un séjour au plus près de la nature de Kangaroo Island, rien ne vaut le camping. Depuis la plage, vous vous endormez avec le doux bruit des vagues en fond sonore et au petit matin, vous profitez d’un petit déjeuner en admirant le lever du soleil. Vous pouvez également opter pour l’un des terrains aménagés directement au cœur des parcs nationaux dans un cadre verdoyant et croiser kangourous, émeus ou échidnés à quelques pas de votre tente. Si vous possédez un 4x4 ou un van, vous pouvez utiliser un emplacement pour la nuit dans l’un des caravan parks, ce qui vous donnera plus de liberté qu’un hôtel à Kangaroo Island.

Suivez nos conseils et astuces pour un séjour réussi à Kangaroo Island

Suivez nos conseils et astuces pour un séjour réussi à Kangaroo Island

Afin de profiter d’un climat optimal, nous vous recommandons de vous rendre à Kangaroo Island entre octobre et mars : le temps est ensoleillé et les températures plutôt douces. Pour rejoindre l’île, le meilleur moyen est de prendre le ferry pour Kangaroo Island, SeaLink, depuis Cape Jervis ; la traversée dure environ 45 minutes. Vous pouvez aussi prendre l’avion depuis Adélaïde pour atterrir à Kingscote 35 minutes plus tard, mais sachez que les jours et les horaires des vols dépendent des saisons et ne sont pas réguliers. Afin de profiter pleinement de Kangaroo Island, nous vous conseillons d’y passer entre 3 et 5 jours. Si votre programme ne vous permet pas d’y rester aussi longtemps, optez pour des tours ou des circuits organisés afin de découvrir les sites incontournables de l’île. Enfin, à noter que pour protéger au maximum l’environnement naturel, il n’est pas possible d’apporter du miel ou des lapins sur l’île. Les feux de camp sont également interdits.