Back to top

Depuis sa découverte, l’Australie ne cesse de fasciner et d’attirer les voyageurs du monde entier. Parcs naturels magnifiques, villes modernes et dynamiques, habitants accueillants, climat ensoleillé : tout invite à l’évasion. Couvrant presque un cinquième du territoire, le désert australien propose d’attrayantes perspectives pour qui aime l’aventure. Mais comme tous les endroits où la nature est reine, il peut parfois s’avérer dangereux. Voici tout ce qu’il y a à savoir pour partir à la conquête de l’outback australien l’esprit serein.

Le désert d’Australie : entre paysages ocre et animaux sauvages

desert-d-australie-entre-paysages-ocre-et-animaux-sauvages

Qui n’a jamais rêvé de visiter l’Australie et d’en parcourir les routes désertiques en campervan, loin de l’agitation de Sydney, Melbourne, Brisbane et Perth ? Au cœur de ces plaines arides et rocheuses, la végétation est rare, mais la faune abondante. Explorer cette partie du territoire peut donc être risqué si vous n’en connaissez pas les dangers à l’avance.  

En raison des fortes chaleurs qui règnent tout au long de l’année sur le désert australien, les températures grimpent rapidement et peuvent être difficiles à supporter : déshydratation, insolations, coups de fatigue, etc. Nous vous conseillons donc d’emporter plusieurs litres d’eau (4 à 5 par jour par personne) et de prévoir chapeau, crème solaire, morceaux de sucre et vêtements couvrants : ils seront vos meilleurs alliés lors de vos randonnées et de vos excursions. Pensez également à vous prémunir contre les éventuelles piqûres et morsures de certains insectes ou petits animaux, même si les risques demeurent très minimes : prévoyez un kit de secours avec de l’insectifuge, de l’anti-venin, du désinfectant et des pansements. Une précaution toute simple, mais qui peut toujours s’avérer utile.

Si vous conduisez une voiture ou un van, nous vous suggérons de ne pas rouler la nuit : il arrive parfois que les animaux sauvages traversent et qu’on ne les voit qu’au dernier moment. Rassurez-vous : les campings et les aires aménagées sont très nombreux et vous en trouverez un facilement pour vous reposer avant de reprendre votre itinéraire dès le lever du soleil. L’état de la route est également à prendre en compte : chaussée cabossée, sentier non goudronné, chemin de sable… Nous vous recommandons de bien équiper votre véhicule avant d’entamer la traversée : roue de secours, bidons d’essence, GPS et cartes détaillées. Sillonner le désert australien n’est donc pas de tout repos, mais l’expérience unique que vous y vivrez ne vous laissera pas indifférent ! 

Repérez tous les endroits incontournables à visiter sur la carte du désert australien

Compte tenu de sa superficie spectaculaire, le désert australien est découpé en plusieurs régions, majoritairement concentrées dans le centre du pays. Vous aurez donc amplement le choix lors de votre voyage down under :

•    Le désert de Gibson : au cœur de l’Australie-Occidentale, vous pourrez y admirer de grandes dunes de sable rouge et des plaines rocheuses. Ouvrez l’œil pour apercevoir des kangourous, des émeus et des bilbis (ces petits marsupiaux dont le nom en langage aborigène signifierait « rats à long nez »).
•    Le grand désert de sable : situé au nord-ouest, il s’étire entre les chaînes du Pilbara et la région septentrionale du Kimberley ; vous y trouverez quelques bergeries et très peu d’habitants.
•    Le désert de Simpson : c’est sur cette terre sacrée des aborigènes que vous pourrez vous émerveiller devant l’impressionnant rocher Uluru et visiter les parcs nationaux de Kings Canyon et de Kata Tjuta.
•    Le grand désert de Victoria : atypique en raison des fameux pois (également appelés Swansonia) qui y poussent, il s’étale sur 700 kilomètres et est très réputé pour les reptiles qui le peuplent, dont le moloch (une sorte de lézard couvert d’épines pointues) et le varan de Gould.
•    Le désert de Tanami : situé en plein milieu du Territoire du Nord, il alterne terrains rocailleux et petites collines et fait partie des régions les plus arides et les plus isolées au monde.
Alors, lequel de ces déserts australiens aura votre préférence pendant votre prochain séjour ?