Back to top

Vous prévoyez de passer vos prochaines vacances en Provence ? Partez à la découverte de Banon, un bourg médiéval très pittoresque à la sortie de la Drôme-Provençale. Perché sur un promontoire à 760 mètres d’altitude, il surplombe la vallée du Coulon depuis des siècles. Situé à 1h30 de route d’Avignon et d’Aix-en-Provence, le village séduit de plus en plus de visiteurs par son patrimoine historique, son identité culturelle et ses produits locaux. 

Une ancienne place forte

Le vieux Banon est délimité par les vestiges d’une enceinte fortifiée. Vous y accéderez à pied, par un portail à mâchicoulis du 14e siècle. Au Moyen-Âge, le château des seigneurs de Simiane était érigé au som-met du promontoire. Il fut incendié puis rasé durant la Révolution. 

Flânez à travers les ruelles pavées à arcades, le long de belles maisons en pierre. Vous arriverez à l’ancien Hôtel-Dieu, le point le plus haut, qui révèle une magnifique vue sur la plaine et la montagne de Lure. Les plus endurants grimperont jusqu’à la chapelle Notre-Dame des Anges. Les pigeonniers et les ruines des moulins de Banon valent aussi le détour.

Fortement touché par l’exode rural aux 19e et 20e siècles, le village compte aujourd’hui plus de mille habitants. Il s’est même agrandi en dehors de ses murailles.

Un voyage pour les sens

Un voyage pour les sens

Si vous vous demandez quel souvenir rapporter de Banon, la réponse est très facile. Vous n’échapperez pas à la lavande, symbole de la Haute-Provence. Les champs s’étendent à perte de vue. Ils se parent de leur couleur bleutée apaisante entre mi-juin et fin août, lors de la floraison. C’est à ce moment que les Banonais cueillent cette plante pour la décliner en divers produits, notamment en huile essentielle. Vous pourrez ainsi emporter le parfum caractéristique de l’été et du Sud dans vos valises.

Pendant votre séjour, il faudra absolument déguster le célèbre Banon, un fromage de chèvre très particulier. De forme ronde et à pâte molle, il est enveloppé dans des feuilles de châtaignier. Cette pratique servait autrefois à conserver l’excédent de fromage des paysans pour le consommer en hiver. La fermentation du caillé doux, alliée aux arômes végétaux, offre un goût prononcé à ce fromage flanqué du label AOC (appellation d’origine contrôlée).

Les amateurs de littérature seront ravis d’apprendre que Banon abrite l’une des plus grandes librairies indépendantes de France. Depuis 1990, « Le Bleuet » se dresse fièrement sur la place Saint-Just, dans une jolie maison provençale. Vous y trouverez, entre autres, une sélection de livres régionaux et tous les titres de Jean Giono, l’enfant du pays. La demeure de ce dernier peut d’ailleurs être visitée à Manosque, un village localisé à une trentaine de kilomètres.

Conseils pour visiter Banon

Porté par un excellent taux d’ensoleillement et la douceur du climat, le tourisme en Provence reste cons-tant tout au long de l’année. Sachez qu’en avril et en automne, le risque de pluie est plus élevé. Quant au fameux mistral, vent froid qui arrive du Nord, il souffle de temps à autre. Mais Banon est relativement protégé par la montagne de Lure.

La vie de la commune est rythmée par deux temps forts au courant de l’année. Un dimanche du mois de mai voit se tenir « la Fête du Fromage de Banon ». Au programme : marché de producteurs, présentation de l’élaboration et du pliage du fromage local, théâtre de rue, dédicaces d’auteurs, animations musicales et remise du Banon d’Or. 

Depuis 2017, le village accueille également la manifestation « Lavande en fête » en juillet. De nombreux produits à base de lavande y sont à l’honneur et une démonstration de coupe dans les champs est organisée.

Pour compléter votre escapade bucolique, n’hésitez pas à réserver une chambre dans un vieux mas de Provence, une maison de campagne typique de la région.