Vous êtes en quête d’un paysage féerique, qui vous hypnotisera par sa beauté ? Découvrez l’Arches National Park, dans l’est de l’Utah, aux États-Unis. Ici, plus de 2 000 voûtes rocheuses se dressent sur une surface de 310 kilomètres carrés. Il s’agit tout simplement de la plus grande concentration d’arches naturelles sur la planète.

Des sculptures millénaires

Des sculptures millénaires

Depuis plus de 100 millions d’années, cette région aride est exposée à des vents de sable violents et à d’abondantes pluies. Conjugués à des mouvements souterrains, ces phénomènes entraînent l’érosion constante des roches de grès, très friables. C’est donc le temps qui a forgé les silhouettes uniques du parc national des Arches. 

Les milliers d’arcades mesurent entre 1 et 93 mètres de long. Vous pourrez aussi admirer des formations géologiques étranges qui évoquent un troupeau d’éléphants, ou encore un bateau. Le plus étonnant : ce que vous voyez est éphémère. Certaines roches s’effondrent, pendant que d’autres apparaissent. Le paysage évolue sans cesse au fil des caprices du ciel et de la Terre.   

Les traces de présence humaine, des tribus amérindiennes, remontent à la Préhistoire. Malgré les condi-tions de vie hostiles, de nombreux animaux sauvages peuplent ce désert. Oiseaux, lézards, serpents, renards et pumas vivent en liberté. Le National Park Service déconseille vivement de les nourrir et de les approcher.

Les sites emblématiques

les-sites-emblematiques

Le symbole de l’état de l’Utah est la plus majestueuse arche du parc, baptisée « Delicate Arch ». D’une vingtaine de mètres de haut, elle surplombe un canyon vertigineux et forme une fenêtre naturelle ou-verte sur les montagnes La Sal, qui se dessinent en arrière-plan. 

Les visiteurs se ruent également sur Landscape Arch, la plus grande arche du monde. Elle s’étend sur près de 100 mètres dans la section du Devil’s Garden, le jardin du Diable. Dans les années 1990, des parties importantes se sont écroulées, rappelant que ces structures qui paraissent éternelles peuvent disparaître en un clin d’œil.

Dans un autre style géologique, Balanced Rock vaut vraiment le détour. C’est un énorme rocher de la taille de trois bus posé en équilibre sur un socle à 22 mètres du sol. Aussi lourd que 27 baleines bleues, il semble défier les lois de la pesanteur. C’est l’une des attractions les plus populaires du parc. 

Impossible de manquer le site de Park Avenue, situé près du centre d’accueil des visiteurs. Ce sentier de 1,5 kilomètre s’engouffre dans un impressionnant canyon, dont les murs de roche ressemblent aux gratte-ciel de la célèbre avenue new-yorkaise. 

Protégée depuis 1929, cette zone fait partie des « National Parks and monuments of the Colorado Pla-teau », tout comme le Zion National Park. Elle a servi de décor à divers films américains, dont « Indiana Jones et la dernière croisade » et « Thelma et Louise ».

Comment visiter l’Arches National Park ?

Comment-visiter-l’Arches-National-Park

Le parc est accessible en voiture depuis la route US191. Vous emprunterez ensuite l’Arches Scenic Drive, qui le traverse du sud vers le nord sur 35 kilomètres. Des parkings et des points d’observation sont amé-nagés pour vous permettre de vous arrêter au gré de vos envies. Contrairement au Yosemite National Park, en Californie, aucun service de navette n’est disponible sur place.

Les amateurs de randonnée pourront se lancer sur l’un des multiples itinéraires, munis de leur appareil photo pour capturer les panoramas époustouflants. À noter que les rangers proposent des treks guidés, comme le Fiery Furnace.

Comptez au minimum une demi-journée pour voir les sites incontournables, et une journée entière si vous intégrez une randonnée. Pour une immersion totale, passez la nuit dans le camping du parc. Au moment du coucher du soleil, les roches rouges se parent d’un voile magique. Sachez que ce parc à l’entrée payante est ouvert 24 h/24 et qu’il se prête à merveille à l’observation des étoiles.

Arcades géantes, falaises polymorphes et horizon infini, voilà ce qui vous attend dans ce joyau naturel parmi les parcs nationaux de l’Utah !