S’il est encore peu répandu de prendre le bus en France pour couvrir de moyennes distances, le voyage en car est très fréquent à l’étranger, comme aux États-Unis, en Amérique du Sud et en Asie. Vous avez une vision négative du voyage en bus ? Voici 6 raisons qui peuvent vous faire changer d’avis.

Le voyage en bus permet de voir les paysages

Les trajets en bus passent souvent par les villes et villages du pays qu’on visite. De l’autre côté de la vitre défilent les habitations typiques du lieu, les locaux vaquant à leurs occupations, des rues et monuments connus... Si voyager en train permet d’admirer des paysages naturels, surtout sur certains parcours célèbres parmi les bourlingueurs, le bus vous plonge souvent au cœur de la vie quotidienne des résidents. Bien sûr, voyager en voiture permet d’en faire autant, mais il est recommandé pour le chauffeur de garder les yeux sur la route !

Le voyage en car permet de rencontrer la population locale

Lors d’un séjour en Asie ou en Amérique, on se rend vite compte que le voyage en bus y est très répandu, quelle que soit la distance parcourue. Dans ces conditions, un billet de bus est souvent un ticket pour une expérience authentique et immersive dans la vie quotidienne des habitants. Les familles qui rendent visite à leur proche, les agriculteurs et artisans allant vendre leurs productions à la ville, les marchands ambulants proposant thé et encas à bord, les travailleurs se rendant chez leurs employeurs... L’avion et le train sont réservés soit à des personnes aux revenus moins modestes, soit aux longues distances.

Le bus est moins cher que les autres moyens de transport

C’est une motivation économique qui pousse les Asiatiques et les Nord et Sud-américains à utiliser massivement le bus, moins cher que les autres moyens de transport. En France, le car est également bon marché, et beaucoup de jeunes voyageurs et étudiants en année de césure entreprennent un périple en Europe pas cher, adapté à leur bourse. Voir la vie défiler devant vos yeux, rencontrer des personnes aux langues et cultures différentes, à un tarif au kilomètre des plus compétitifs, comment résister ? En plus, les réservations de bus sont souvent bien plus flexibles que celles de train ou d’avion, sans supplément.

Prendre le bus permet de prendre son temps

Prendre le bus permet de prendre son temps

Les voyages autour de notre belle planète se transforment trop souvent en courses contre la montre : appuyer sur l’accélérateur sur l’autoroute, courir du comptoir d’enregistrement à la porte d’embarquement, essayer d’obtenir un taxi en temps et en heure, rater l’unique train de la journée... Prendre le bus sur une ligne régulière offre un certain confort et permet aussi d’apprécier le voyage, quitte à passer quelques heures de plus à bord, le temps peut-être de consulter son guide ou de discuter avec le voisin.

Le voyage en car est plutôt écologique

Après le train (électrique), le vélo et la barque, le bus reste le moyen de transport le plus écologique. Son empreinte carbone par passager est en tout cas moindre que celles de la voiture personnelle et de l’avion. Sur un trajet court ou moyen, quand le train est indisponible ou trop cher, vous pouvez faire un geste pour la planète en prenant le bus.

Le voyage en autocar est confortable

Contrairement aux idées reçues, le voyage en autocar peut être très confortable, surtout en Europe et aux États-Unis. Climatisation, toilettes embarquées, écrans, connexion Wi-Fi, couchettes... Avec tous ces équipements, un billet de bus pas cher vous permet de faire une pause, de passer la nuit sur la route pour gagner du temps et de communiquer avec vos proches.