Back to top

www.beaugency.fr

La petite ville cossue, dont une partie du centre est piétonnisé, se prête à la promenade, au fil de ses tours et clochers. La Tour du Diable et celle de l’Horloge sont des vestiges de la première enceinte fortifiée, debout jusqu’au XIIe siècle. Le clocher Saint-Firmin constitue le dernier témoin d’une église romane du XIe siècle, démolie à la Révolution. Sur le parvis de l’ancien édifice religieux fut construite, à la fin du Second Empire, une belle halle pour le marché. Non loin, sur une autre jolie place, trône l’Hôtel de Ville, de 1526 : sa magnifique façade, en calcaire très clair et ouvragé, marie formes médiévales et style Renaissance italienne et française. Elle est aussi ornée de la Salamandre de François Ier et des armoiries de la famille Dunois : le Comte Jean fut l’un des compagnons d’armes de Jeanne d’Arc, qui participa à la libération de Beaugency. Une charmante balade dans les ruelles descendant vers la Loire mène au Vieux Pont, dont la vingtaine d’arches enjambe le fleuve sur 400 mètres. Bâti au XIIe siècle, il serait l’œuvre du Diable ! Selon la légende, celui-ci proposa de le construire en une nuit, à condition de posséder la première personne qui le franchirait. Mais les habitants firent traverser un chat…