Back to top

Deuxième plus haut volcan d’Indonésie, le Mont Rinjani à Lombok se conquiert au terme d’une randonnée de 2 ou 3 jours. Au fil de l’ascension apparaissent des panoramas contrastés et vertigineux entre lacs, forêts et cratères. Une expérience en tout point inoubliable, qui débute, selon la formule retenue, soit de Senaru soit de Sembalun.

Un trek de deux jours sur le mont Rinjani

Monter.-Rinjani-Basecamp

L’adage des guides, « easy but difficult », résume à la perfection une randonnée sur le Rinjani. Des porteurs s’occupent d’emporter repas, boissons et couchage jusqu’au camp de base, vous n’avez donc besoin que d’une certaine condition physique et d’un peu de volonté pour atteindre les 3 726 mètres du sommet. L’ascension débute par un sentier assez raide, qui serpente capricieusement sur les flancs du volcan et dévoile un paysage changeant de forêts denses, de prairies dominées par les bananiers et de végétation pelée. Il vous faudra 6 à 8 heures pour atteindre le camp, qui offre une vue à couper le souffle sur le lac et le cratère. Vous la savourerez en même temps qu’une tasse de thé et un nasi goreng concocté par les guides. Quand la lumière décline, une mer de nuages déferle sur la vallée et un voile épais de coton semble littéralement avaler le paysage, un spectacle saisissant.

trek rinjani

Couchez-vous tôt : le réveil du lendemain est prévu à 2h30 pour admirer le lever de soleil sur le Rinjani.

Sur l’arête du cratère, la dernière montée se déroule au faisceau de la frontale. Les points lumineux des randonneurs qui vous précèdent révèlent un pierrier à quasiment 45°, la difficulté est donc de parvenir à poser le pied sans glisser. À l’arrivée, dans la lumière rose orangée qui blanchit lentement, l’ombre de Lombok se reflète sur la mer, avec en toile de fond Bali et les 3 îles Gili. Bleu marine, ocre, vert, rouge : un tableau impressionniste se dessine et s’illumine. Il fait froid, mais avant de redescendre au village, ne manquez pas de vous photographier avec le panneau aux couleurs du drapeau indonésien qui marque le sommet.

Préférez entreprendre la randonnée sur le mont Rinjani pendant la saison sèche, qui court d’avril à septembre. À l’instar de nombreux voyageurs, vous pourrez opter pour un transfert sur les îles Gili directement après le trek, pour vous reposer et siroter un mojito passion sur de longues plages de sable blanc.