Photos

Pourquoi y aller ?

Le nom Alsace est très évocateur : apparaissent immédiatement des images de maisons à colombages, géraniums aux balcons, nids de cigognes accrochés aux clochers des églises, forêts de conifères, vignes, belles tablées aux plats traditionnels et typiques, de la choucroute au kougelhof en passant par le munster et la tarte à l'oignon. Ce sont des clichés, mais c’est aussi la réalité d’une région très riche et passionnante, à la hauteur de ses promesses. Pour preuve, les trois millions de visiteurs par an qui passent à Strasbourg, la capitale, le joyau dont l’Unesco a classé, au patrimoine mondial de l’humanité, le centre ancien, sur la Grande Ile, avec sa fantastique cathédrale, ainsi que la ville impériale, ou Neustadt. Plus petite, mais tout aussi séduisante, Colmar, la cité alsacienne par excellence, avec son centre piéton, véritable musée à ciel ouvert dont un coquet quartier est surnommé la Petite Venise. Et surtout, avec le fabuleux musée Unterlinden, considéré comme le Louvre alsacien.

Au-delà des villes, il faut explorer toute la région, en suivant l’incontournable route des vins, dont les 170 kilomètres traversent les deux départements, Haut et Bas Rhin, au fil des caves où déguster de bons crus, au fil de charmants villages vignerons et de châteaux médiévaux… La route touristique, qui fête ses 65 ans en tant que telle en 2018, est adossée aux contreforts des Vosges et domine légèrement la plaine d’Alsace. De Marlenheim, au nord, à Thann, au sud, la diversité des sols profitent à des cépages différents : riesling, pinots gris, blanc ou noir, sylvaner, muscat, gewurztraminer. Les producteurs en tirent majoritairement des vins blancs, sous des dizaines d’appellations d’origines contrôlées. La cinquantaine de sentiers viticoles permet de découvrir ce savoir-faire au plus près du terroir.

Enfin, pour prendre de la hauteur, un autre célèbre itinéraire s’impose : la route des crêtes, dominée par le point culminant des Vosges (et d’Alsace), le Grand Ballon (1 424 mètres d'altitude) et par d'autres sommets dont les pentes se prêtent aux sports d'hiver ou à la randonnée l'été.

Informations pratiques

Meilleure saison : l’hiver, pour les marchés de Noël, le ski, les raquettes ; l’été, pour les longues journées ensoleillées ; l’automne, pour les vendanges et les vignes aux couleurs chaudes.
Destination idéale pour : en solo / en famille / en couple / entre amis